vendredi 1 novembre 2019

Le temps nous attendra ...


" Nous prendrons le temps de vivre, d'être libres, mon amour …" 
Moustaki

Il était temps que la pluie nous revienne 
Dans notre sud-ouest sec et bleu
Terre à terre
Agenouillée ( quel mot merveilleux soit dit aux passants )
J'ai prié attendu espéré
Son retour 
Devenue denrée rare et paradis perdu pour les chairs agricoles
 Au chant presque oublié au fin fond des rigoles
Mais jamais en entier !
Ciel ma mare, dis !
Elle est là, je reste dessous n'ayant pas peur de me mouiller
Comme un renard fou avisé 
Je la reluque et la hume de la tête aux pieds
Dans la nuit noire de novembre, Brrrr, c'est étrange ce temps dalle eau in
Un peu comme un tableau de Salvateur Da Lit ( ou la lie devin )
D'écouter sa chanson douce à me délaver l'atmosphère 
Un drôle d'oiseau
Pour lyre ondelle ( une petite onde )
J'ai mis la nappe, je suis citerne
J'aime eau j'aime eau !
Sous la gouttière, je suis zinc zinc !
Je me sens drainée de l'intérieur
Aqua pluvia regenera !
Je suis la ruisselante, l'endormie, l'endormante dans le clair de tes nuits ...
Mes excès te confondent
Mes sagesses t'inondent
Je renais de mes cendres 
L'attendue revenante et la troublante en deuil !
J'ai perdu ma tremblante
O Nina de ma vie, petite chienne nuit !
Et j'en ai pris 50 de ces années de vie, en un jour seulement...
O ma muse ô ma mie, ainsi donc va la vie ?
Mais je suis là en corps, voyez chers amis, ma tendresse pour vous, sur les eaux des silences, partout où je vous pense, partout où je vous vis

Le temps nous attendra, et libres, nous prendra...

Veronica, 1er novembre 2019.


11 commentaires:

  1. Joyeux anniversaire, jeune et belle Veronica. Ta danse de la pluie m'émeut et me réjouit.
    Tu es là, telle qu'en toi-même, avec des bonheur et des chagrins, ta sensuelle douceur, le temps coulant en boucles de perle dans tes sabliers, et toujours la même poésie au front. cela au moins ne change pas. Les mots virevoltent et moussent.
    Trop heureuse de te lire ce soir, au fond de ma nuit étoilée au-dessus des brumes de novembre.
    Je t'embrasse encore et en coeur
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  2. Si belle Veronica en coeur et en corps que j'entrevois, beauté fugitive entre tes lignes parfumées, égale à toi même que j'imagine, pleine de vie et de peau peinée. Heureus'aimant que les perles de pluie lavent et délavent nos tourments même s' ils demeurent re-liés en nous, ils font partie du Choeur même si nos souffles sont de silence sur la page.
    Bon univers-serre chère Âmie, si jeune dans ton Jardin d'Aime Haut aimant si beau.
    Je t'en brasse encor' fleurie d'oh tonne enrosé.

    RépondreSupprimer
  3. Qu'on le veuille ou non, qu'on trouve les halloween bons becs plu tôt nounouille
    dans les rues du New York ou les allées de la Foir'fouille...
    Quand vient le 31 doc, les fantômes reviennent...
    en fontaines...
    L'Irlande ne nous lâche pas, ses histoires d'O', ses histoires d'os...
    Le vert revenu,
    et l'orange en si trouille qu'on sculpte de sourires optimistes,
    l'or ange en feuilles fuyantes sur un air Fantasia de Casse-Noisette
    en tripes offertes...
    en chakra épanoui, ravi, ruisselant sous la pluie...

    RépondreSupprimer
  4. La pluie ruisselle sur les pétales, défie le dédale de nos vies. A toi qui écrit son message, poétesse des gouttes, je me lie et deviens tige, feuille, fleur du monde.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien la nuit noire de novembre, même Halloween et les j'aime eau.

    RépondreSupprimer
  6. Que vos mots sont beaux chère Veronica, je vous souhaite un très bel anniversaire et je suis très heureuse de vous lire à nouveau. Que votre automne soit beau et doux.
    Je vous embrasse ♥

    RépondreSupprimer
  7. Te revoilà ! Quelle belle surprise ! Tu prends le temps de vivre, moi aussi ! Tes mots toujours me raviront !
    A bientôt Veronica !

    RépondreSupprimer
  8. Comme tu es belle, ruisselante, ma palpitante amie. Et ces cinquante lueurs de vie illuminent le ciel de novembre.
    Que la vie te soit généreuse et libre!

    RépondreSupprimer
  9. Un petit signe en passant pour être sure sur tout va bien...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  10. Une pensée vers toi, au pays des violettes, que ton jardin te garde, protecteur de famille, le banc ne parle plus qu'aux oiseaux du jardin mais mon coeur lui sourit de la fenêtre. L'heure est à l'amour et à l'amitié, aux silences, aux prières, aux rêves de baisers et d'embrassades... affectueusement Myette

    RépondreSupprimer
  11. Le temps ne compte plus. Chacun isolé, confiné, à son écoute,à l'écoute des autres, tous les autres, protégé par le monde médical qui espère sans compter... le monde change, devient sage forcément - on l'entrevoit - attaché au cordage qui relie et garde les êtres... je pense à toi Veronica.
    Bien à toi.
    Den

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !