lundi 13 novembre 2017

Ma fille, ma première ...





Ma fille, mon aimée, mon ainée, ma première ...

Dans quelques jours, tu auras 27 ans ...
Moi je suis ta maman et je n'en reviens pas
Je t'ai donné la vie,
Aujourd'hui tu es toi !
Et je suis en corps là ...

Revenue de si loin, 
Aujourd'hui tu es là
Tu as fait du chemin
Pour venir jusqu'à moi ...

Ma fille, ma première, ma grande, 
Je suis fière de toi,
Tu es belle dedans 
Tu as tout ... mon enfant
Je connais ta lumière
Tout est ouvert pour toi !

Prends le large et reviens
Fais ce que tu voudras
N'écoute que tes choix
Ta vie, elle est là

Et elle est près de moi ...


Merci la Vie, Une mère à sa grande fille, novembre 2017.

12 commentaires:

  1. Vous êtes très belles toutes les deux, et vous ressemblez terriblement, même regard et même sourire...

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique, maman et sa fille ♥♥♥ Le même regard, le même sourire...
    Que la lumière et la tendresse vous accompagnent !
    Merci chère poète !







    RépondreSupprimer
  3. ...deux belles, pareilles...
    "ton aînée, ton aimée"...

    ta lumière
    ta première....

    merci à toi
    Veronica
    de partager
    ici
    vos deux beautés assemblées.

    Douce journée.
    Bisou.

    Den

    RépondreSupprimer
  4. Toutes deux, vous êtes très belles avec cette douce lumière dans vos regards qui vient du coeur.
    Merci chère Veronica de partager ce doux moment entre mère et fille.
    Je vous embrasse ♥

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui je comprends mieux combien tu étais émue devant ma photo...
    Quelle merveilleuse complicité vous avez!
    Et tu sais, ma fille a exactement le même âge que la tienne.
    Et nous avons la même harmonie toutes les deux.
    Vos visages sont vraiment magnifiques.
    Merci jolie dame pour ce beau cadeau 💝
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  6. Ta première qui, tu n'en reviens pas, il y a peu jouait aux cubes, et qui, le 27 Brumaire, va avoir l'âge du "cube parfait"...
    Belle dedans
    Belle dehors aussi, avec ses yeux en amande, ses jambes de gazelle, sa bouche à croquer les dik-diks...

    Très belle déclaration maternelle,
    cœur plein... de tendresse et de fierté tellement justifiées, même si la plénitude de l'amour ne demande aucune justification...
    de bonheur aussi de sa présence près de toi...
    mains ouvertes vers les ailleurs les tels aime qu'elle voudra...

    RépondreSupprimer
  7. Comme vous vous ressemblez toutes les deux ... et les mots, pour célébrer le temps qui passe sont à la hauteur de l' événement ...:-)
    Vous êtes deux belles complices du bonheur : celui d' aimer et d' être aimée
    Le temps passe si vite ... être ensemble donne au fond du coeur une joie inexplicable ...
    J' aime ses mains protectrices sur tes épaules et le bleu de ses yeux ...le même bleu que les tiens ...?...
    Merci ma belle pour ce moment douceur ... plein de promesses ..
    De tout coeur je t' embrasse ... :-)


    RépondreSupprimer
  8. Côte à côte
    coeur à coeur
    toujours en mémoire
    nourrir le lien

    Bien à toi chère Véronica !

    RépondreSupprimer
  9. C'est à cet âge là, qu'il ne faut pas se disputer avec ses parents surtout si elle devient bientôt maman;)

    RépondreSupprimer
  10. Tant de douceur dans tes mots, tant d'amour pour ta fille, qu'ils sont beaux vos visages.

    RépondreSupprimer
  11. Coucou les filles !!! Telle mère, telle fille ! J e l'ai dit !
    bises en mode admiration

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !