mercredi 24 août 2016

La chaleur du tant ...

La chaleur du tant dresse nos efforts ...

La chaleur du tant qu'il nous reste à vivre, à nous souvenir des étés or-or, quand nous nous levions la fille Eve au corps.
La chaleur du tant qu'il nous reste à croire en l'homme de bon, qui œuvre d'amour, marche des pas-paix.
La chaleur du tant qu'il nous reste à prendre les saisons qui viennent, mi-août-amitié, sans nous retourner.
La chaleur du tant qu'il nous reste à voir les yeux grands trous vers les puits de soleil, la gamme aube- bleue claire.
La chaleur du tant qu'il nous reste à dire je t'aime mon frère, ne t'endors pas tant que tu peux donner : ton pain, ton sourire, ton bras et ton temps.

Veronica B, Autour de mon âme, 17 août 2016.


vendredi 19 août 2016

Regards ...

J'ai vu le vrai soleil dans les yeux de ce père qui venait d'apprendre sa fille soignée de son cancer ...
J'ai vu le besoin de parler, de dire, de rompre solitude dans les gestes de cette femme qui m'avait reconnue après toutes ces années ...
J'ai vu sa gêne heureuse et sa fierté pudique quand elle m'a présenté sa nouvelle aire de rive ...
J'ai vu sa joie solide quand, de sa petite main, elle a glissé, bien sûr, le présent dans la mienne ...
J'ai vu l'oiseau blessé dans le bain de ses mouches, prenant consolation au gré des mes bras-sœurs ...
J'ai vu cette fureur de vivre et de survivre et de se relever et encore et encore qui ne nous quittera pas ...

Et toi, qu'as-tu vu ?