samedi 5 mars 2016

Tu peux aimer encore ...

" Après avoir souffert, il faut souffrir encore. Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé. "
Alfred de Musset, in Poésies Nouvelles, La nuit d'Août.
 

Oui, ça t'a fait du bien de l'écrire, sur le mur de ta vie.
"L'amour est mort".
Tu as fait le deuil de ton histoire, l'a menée jusqu'au bout de ses possibles,  consommée, maintes fois colmatée, à coups de mensonges et taloches grossières, et de vraies fausses croyances, il n'y avait plus rien à vivre entre vous.
Tu t'y étais accrochée comme branche fragile, suspendue au vide d'une voie sans issue.
Pourtant, dans tes songes, par le petit espace qui se fissurait, le voyais-tu, il te visitait en corps, cet amour mort et invisible.
 Il te gargouillait l'intérieur, te fermait l'horizon.
Il t'en pêchait le cœur.
Mais tu savais le reconnaître et ne plus t'y soumettre, vite chasser l'esprit pour te rendre à ta vie.
Pire que la mort, tu étais devenue ... indifférente. Du moins te semblait-il.
Tu portais un grand rien. L'amour, cet étranger.
Faire le guet des couleurs.
Il reste du bleu, il reste du bleu, je le vois au bout de ma lettre ...
Enroser une horreur. De celles indicibles qui nous révoltent tous.
De l'air, de l'air !
Le mur de ta vie était-il aussi gris que la pierre, aussi lourd qu'une tombe.
Fais rouler ton rocher.
La pierre pourtant me disais-tu, elle était noble et solide, indestructible, elle nous survivrait.
Les maisons ne sont pas nos maisons, c'est pour cela qu'on les appelle nos maisons.
Flooooooooooooo, flooooooooooo.
Il y a toujours un autre souffle qui glisse entre les lignes, qui succède à la tempête.
Gober le vent léger.
Etre une attachée libre.
Accepter les saisons et ce qui nous dépasse, qui n'a pas de raison.
Rends la grâce à toi-même.
Non, le ciel t'habitait, une maison d'offrande attendait ton regard, que tu lèves la tête et ne te courbe plus.
Redresse-toi ma sœur, vois comme le monde est beau et le geste possible.
Ouvre tes mains en marche.
Egrène la beauté.
Regarde ce que l'homme, dans son humilité, peut donner au silence.
N'aie pas peur.
 
Servanne-Veronica B,  5 mars 2016. Quand on n'a que l'amour.