dimanche 28 février 2016

Son coeur est plein d'émaux


 
à Béatrice,
 
Son coeur est plein d'émaux
Emotions et ruisseaux
Barques douces et matins
Chateries en son sein
Pur comme un loup dormant
C'est l'émerveillement ...

Je voulais vous le dire, mes amis, mes Aime Haut
Je pense à vous souvent.

Et ce nouveau parfum
Bleu comme un coeur d'enfant
En sa main des volcans
Qui vont s'insinuant
Dans son âme de feu.

Son coeur est plein de voeux
Nus comme des yeux clairs
Quand ils longent le ciel
Sur la dune de mer.

Je voulais vous le dire, mes amis, mes Aime Haut
Je pense à vous souvent.
 
Soleil
Je le devine bien
Dans le coin de ses yeux
Sérieux
Fleurs de doute et d'ombre
Rigoles d'eau
Le ciel 
Diamant et  pleureux

Son coeur est un jardin ...
 

Veronica B, Tiré de " La femme aimante ".
 
 

26 commentaires:

  1. Elle a de la chance Béatrice ...tu sais si bien lui dire le jardin de ton coeur aussi ...:-)
    Tendresse de toujours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Mathilde ...
      Même quand les femmes ne font que passer au tour de ma vie, ce que je lis dans leurs yeux ...

      Au jardin de l'amitié, tu as ta place sacrée, le sais-tu ...

      Je t'embrasse, de toujours.

      Supprimer
  2. Mon coeur est en joie dès que j'ai aperçu tes roses !!! Cela faisait si longtemps de lire tes doux mots...
    Je pense à vous souvent... Je pense à vous souvent gente dame !
    A bientôt dans le Gers !
    Bises émerveillées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense à vous aussi, dans le nectar des fleurs, chère Enie !
      La vie m'appelle ici, ode et tour de ma rue, et les blogs tournent toujours, cela m'émerveille aussi ...

      A bientôt dans notre sud-ouest j'espère !

      Bisous fidèles.

      Supprimer
  3. Quel bonheur chère Veronica de vous lire ce matin chez moi... et chez vous, vos mots sont une caresse dont je ne me lasse jamais... La journée va être belle...j'ai le coeur joyeux avec de si belles roses.
    Douce journée et mes pensées amicales.

    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du cœur, chère Denise, je sais la douce heure de vos mots, vos regards, vos accueils ...

      On a toujours plaisir à visiter, par les doigts ou la pensée, ceux qui ont laissé une trace en nous ...

      Bisous heureux

      Supprimer
  4. Une douce musique se dégage de Aime Haut, je suis heureuse de l'avoir entendue, j'aime les jardins et tout ce qu'ils nous inspirent...
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est aimable Marine, je vous remercie et vous souhaite un beau jour ...

      Supprimer
  5. Pensées réciproques, Veronica. Cent fois, je suis passée à travers l'émail des vents. Contente de te revoir avec l'étang d'art de tes mots !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Saravati, tes mots me touchent beaucoup ...
      J'ai envie de te dire la pensée silencieuse ... J'espère que l'émail des vents ( si beau ) aura laissé passer la lumière des mes émaux et que tu l'auras bien reçue ...
      Je ne suis plus constante tu vois mais je n'oublie, je garde dedans.

      Supprimer
  6. Un petit tour dans ton jardin...et déjà on se sent bien...

    Gros câlinsss!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça, c'est ... synthétique ! sourire

      Heureuse de ta joie dans le ton des mots, toujours !

      Supprimer
  7. Quand je pense à toi, ma douce et tendre amie, je me sens au bord de quelques larmes qui s'échappent et je ne peux retenir ce chagrin triste et gai à la fois car j'ai tant de
    souvenirs de tes mots .... je les relis parfois et je me sens frustrée alors, les maux me viennent .....
    tu es là , toujours , chaque jour ....que j'aime ton jardin .....
    Solène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ô toi que je connais ...
      ô toi qui le savais...
      Je sais que tu dis vrai, que ton cœur parle rose ... Je ne suis pas très loin, je reste près de toi, crois-moi ...
      Je suis cette présence qui ne peut t'oublier ...ma chère Solène.
      Servanne, je signe car je demeure.

      Supprimer
  8. Je connais une femme au visage de fleur. Et si son coeur bat parfois comme celui d'une rose qui a peur, elle est si attentive aux vents des mots, à leurs couleurs semées dans son regard que nulle distance ne saurait nous séparer, nous les promeneuses et promeneurs de son jardin d'émaux, des mots, d'aime Haut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais une femme au corps d'arbre vivant. Je la sais promenant dans les prairies d'oiseaux, des lettres sur sa paume et des joies sur son cœur, aimant.

      Solitaire, je tais les vers de ma chair, et j'écris au dedans. Pardonnez-moi mes sœurs, de ne plus partager, comme avant.
      Et je chante l'amour, cette fleur fidèle qui unit nos tendresses à l'espoir du printemps ...
      Je t'embrasse mon amie ...

      Supprimer
  9. Oh, tu as remis des roses , et même une délicieuse cabane, pour elles, en rotin, toute dessinée de ciel ................

    Mes mots, trop émus pour parler, taisent ici la vraie joie de te retrouver...Mais les cil-anses, toujours, en disent plus long !

    Je me suis assise, sur l'herbe douce de ton image, mon dos fourbu contre l'arbre ....Son écorce m'a dit tout ton amour pour nous, et qu'il chantait comme une cascade aux oreilles de son feuillage fou !

    Avant de prendre la barque douce jusqu'au visage du monde, je veux juste te dire que ....

    Tes mots sont des frissons qui parcourent l'âme, la parsemant de fleurs et d'oh ...
    Ton passage a la voix d'un ruisseau, il laisse sur mes allées des petits pas d'enfant, plus légers que l'air, des mare-ailes de rêve, de la craie qui sent bon ...
    Tes mots sont le lait nourricier du coeur ...
    Ils sont la VIE,, telle que peu n'ose encore la cueillir et l'aimer sur l'arbre des merveilles invisibles .........MERCI.

    Toujours, j'aimerais passer du TANT auprès d'eux ...

    Je fais voler vers tes nuages plein de bisous, verts, de prairies enchantées, vers, de rimes batifolant sous des préaux .......Sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est beau et doux ce que tu me dis, chère poète ... sourire.
      Un grand merci de mon cœur de vers au tien.
      A l'enfant que nous sommes en dedans, à ce qui reste de nous quand le silence parle.
      A notre liberté d'être et de dire, tout comme ça sort de nous.
      A chacun, chacune d'entre vous, que je sais un peu ... qui me touche et qui me demeure.

      C'est l'antre lac d'aimer.
      Bisous du bonheur.

      Supprimer
  10. bonjour la Bel'Rouge
    merci
    merci pour ces échanges
    pour nos mots qui traversent le temps
    je t'embrasse
    et le mistral te porte mes mots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, heureuse de nos mots qui traversent le temps et l'espace, comme tu le dis si justement, chère Bleue ...
      Par delà tous les vents, nos âmes se parlent, nos pensées se croisent, notre cœur demeure.
      Je t'embrasse, rose encore et en corps.

      Supprimer
  11. Chère Véronica, ton passage sur mon blog m'a beaucoup touché et me fait prendre conscience, combien il faut être présent à la vie, même par un écran, car derrière, il y a une personne en chair et en coeur. Désormais, je me ferai une joie -à mon rythme- de venir me rafraîchir à l'ombre de ton jardin d'Aime Haut.
    Merci de ta tendresse pour chacun !
    Yanis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Yanis,

      Moi aussi tes mots me touchent, merci de me les offrir.
      C'est que, par delà les écrans, je suis restée très attachée à mes liens de cœur et d'âme, qui m'ont tant apporté, dans une sincère réciprocité.
      Mon rythme n'est plus celui des autres et je suis si rare ici ...
      Mais le cœur ...
      Paix, Joie et Vie à toi.

      Supprimer
  12. Très touchée par tes mots, par ta fidélité, tu m'as tant manquée Veronica, quelle joie de te lire, de cueillir tes rimes, tes fleurs. Quel bel hommage pour Béatrice. Carpe Diem.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu demeures pour moi la Dodovanillée que j'ai rencontrée, quelque part sur notre île de naissance et de cœur ...
      Je ne m'exprime plus ou si peu sur les blogs, c'est ainsi aujourd'hui dans ma vie mais ça ne change pas la tendresse que je te porte et qui demeurera.
      Je t'embrasse bien fleur.

      Supprimer
  13. ....Mère-si chère d'Âme tant liée à nous, si pleine d'onde offerte de vent et de vie ... de coeur comme ta rose qui monte, de corps, d'être et de lumière intérieure, ..pour chaque Hun, chaque Hun(e) d'entre nous... avec les mots chantés de Rokia Traoré, disent beaucoup... comme ton attachement le pressent et l'espère au jardin si joliment enrosé, Âmie !... "je pense à toi souvent"... "quand le silence parle".
    Je t'en brasse fleurie, encor'.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse de te connaître chère d'âme Den ...

      J'écoute depuis ma jeunesse cette grande chanteuse malienne, belle et engagée dont j'ai longtemps aimé vous faire partager la musique d'âme et de cœur.

      Je sais que nous nous pensons bien et tendre ...

      Je t'embrasse, une petite fleur de printemps dans la main que je t'offre.

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !