dimanche 29 novembre 2015

In memory of 13 novembre 2015.


Les yeux

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté les yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh, qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible.

Et comme les astres penchant,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent.

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.

René-François Sully Prudhomme ( 1839-1907 )

11 commentaires:

  1. "Non, non, cela n'est pas possible !"

    RépondreSupprimer
  2. C' est le poème que j' ai découvert derrière la porte du placard de ma mère ...quand une fois disparue il fallait découvrir son univers secret ....:-(
    Toujours si triste quand je lis ce poème ...

    RépondreSupprimer
  3. En lisant ce très beau poème, mon âme en reçoit toute la lumière. "...Les prunelles ont leurs couchants/Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent..." Merci pour cette offrande. A bientôt. Suzâme

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique poème ma chère Veronica... Merci de nous le proposer et nous l'offrir... pas suffisamment connu, je trouve... bonne fin d'après-midi.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
  5. Merci chère Veronica pour ce merveilleux poème de ce grand poète. C'est si beau.
    Douce soirée avec toutes mes amitiés.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Joyeux Noël à toi et aux gens que tu aimes, bon réveillon dans l'amour, la joie et la paix des cœurs.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, ne pas oublier, ni les événements ni les êtres car rien ne se perd dans la totalité de ce qui est. Bonne année 2016.

    RépondreSupprimer
  8. Tous mes voeux Veronica, que l'année se passe comme tu le souhaites !

    RépondreSupprimer
  9. Je viens ici te souhaiter une merveilleuse année, pleine de découvre-être et d'âme-hour ..............!

    Ce poème est sublime ....

    J'ai également écrit un long poème, enregistré avec ma voix, pour toutes ces ....prunelles aimantes et éternelles !!!!
    ("Entre sang et levant" est son titre .......)

    Châle-heureuse-aimant : sabine, qui t'espère HEU REU SE en ton jardin.

    RépondreSupprimer
  10. Quelques mots poétiques pour un bel hommage!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle merveille que ce poème Véronica, je me régale de sa musique et surtout de ces mots qui atteignent mon coeur , merci
    Marine

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/#fromadmin

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !