lundi 27 avril 2015

Mon jardin de campagne-nid


Mon ami(e)
Mets ta jupe d'amitié
Je t'accueille volant t'y es
Au jardin de campagne-nid.

On rira sous les lilas
Et dirons d'abutilons
Tous les secrets de la vie
Et lalali et lalala.

Hauts parfums d'antres amis
Fusains, deutzias et buddléias
Toutes les roses de nos ris
Feront, nous charmant, la liaison.

C'est en précieuse libert'haie
Que papillons en chantres iront
Tout tendrement emmielleront
Nos fleurs marries, doigt de muguet.

Mixed border de vérités
Se feront coude et vent léger
Printemps sera notre saison
Variétés pour s'abandonner. 

( Au banc donné, or variété de floraisons, bourdons d'amitié et buissons de fée )

Là où l'oiseau en virtuose
Pour nous filera ses musiques
Animera les branches roses
Ensoleillant nos coeurs rustiques.


Veronica B, C'est au jardin de campagne-nid, Avril 2015.


23 commentaires:

  1. Au mille-lieux de tes bras
    Je ferai mon lit-là
    Pour que tu mes-fleurs
    Tendre-amant
    C'est le prète-temps
    Je suis aux joies-haut!

    Il fait bon rêve-venir dans ton jardin éclate-tant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Claire, c'est un plaisir que de t'y retrouver tout jour ...

      A tous nos jardins d'amitié !

      Supprimer
  2. comme il doit être bon
    de flirter avec ton jardin
    parmi les fleurs
    et les parfums !

    Douce soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est beau oui en ce moment, je l'aime poétique et je le choie autant que je peux.

      Merci Yanis, reçois une fleur d'amitié.

      Supprimer
  3. Heureuse de te retrouver Véronica dans la tendresse de ton jardin et de tes mots !
    J'aime la lumière sur ton bouquet d'églantines
    et ce chant qui accompagne la vie et l'amitié...
    Bisous jardiniers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bouquets d'églantine, chère Fifi, sont de toute éternité, on les invente, on les retrouve, on les respire et c'est un perpétuel printemps en nos âmes ...

      Bisous scentimentaux ! ( oui mon dernier rosier se nommes : Scentimental, je l'aime pour sa couleur double, son parfum exquis et son coeur bien sûr ...

      Supprimer
    2. (oups : se nomme ! et j'ai oublié de fermer ma parenthèse ;)

      Supprimer
  4. C'est un jardin où il doit faire bon vivre et je suis très heureuse d'y revenir pour lire vos doux mots, chère Veronica. Les lilas fleurissent à tout va en ce moment et quelle senteur...
    Douce soirée et mes bisous printaniers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui comme vous avez saison ma chère Denise, je viens justement de faire le tour du matin ( du jardin d'eau ) et la couleur des lilas commence à picorer le sol se mêlant à celle de la glycine ... Les merveilles passent vite, profitons bien de les admirer quand nous pouvons ...

      Mes bisous distingués.

      Supprimer
  5. En écoutant filer ta musique à toi ...je savoure ton printemps qui ressemble au mien...Profitons au maximum de ces secondes de vie nouvelles et prenons exemple sur elles...:-)
    Bisous ma Véronica ...je m' en vais chez " tante Léonie " à la découverte du petit Marcel ...:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le sais bien ma Thilde, ah tu pars à sa recherche ? ;) je l'ai tant lu ce cher Marcel, ces longues phrases "Du côté de chez Swann" ...
      Profite bien de tes oiseaux, de tes roses eau, de tes lectures, de tes regards qui portent l'heur ...

      Je t'embrasse fleur.

      Supprimer
  6. Tant de' beautés cueillies entre "t'aime haut" rutilant de saveurs parfumées tendrement savourées.
    Bisous tous jours.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon amie ...
      Je pense à toi, à vous, bien fort, en cette fête des mères ...

      Je t'embrasse en mère de rose ...

      Supprimer
  7. Je viens picorer tes petits bonheurs de jardinière-poète, récompensée par tant de beauté...
    Profite bien de ton jardin où j'aimerais un jour le visiter en ta compagnie !!!
    Je t'embrasse au parfum des lilas ou du muguet, comme tu veux Veronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'y suis bien au jardin ma chère Enie, la preuve je ne suis pas avec vous ici mais dans mon coeur vous vivez et dans mon jardin vous demeurez ...

      Je t'embrasse au temps du jasmin blanc et si parfumé sur la terrasse !

      Supprimer
  8. Ferme les yeux, veronica .....
    J'ai invité dans ton jardin tous les oiseaux du marais ..........

    L'aigrette arrive dans sa belle robe blanche et l'épervier sur le crayon de Prévert ....
    Dans l'oh de rose le héron pêchera l'alanguie, et la cigogne suspendra ça et là de jolis petits paniers d'ose-riez .........

    Et nous rirons, rire rond petit patapon ...j'entends danser la pluie sur nos grands
    chape-oh, grains de ris porte-bonheur ..........

    Je t'embrasse dans un élan de lilas et de vague d'hirondelles : sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Sabine, cueillons des Ose jour du I, le grand jour, autant de roses autant de Vie !

      Je t'embrasse dans le noir de vert aux teintes roses du jardin ...

      Supprimer
  9. Comme j'ai envie d'être dans ce jardin...
    Bisous, Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est gentil !
      Bisous tendres à la maman et à sa fifille !

      Supprimer
  10. Merci de nous accueillir avec ton jars, daim de compagnie pour l'occasion.
    C'est un chantre de Lalie Berthé qui va dans le vent avec les papis Yons
    Abandonné à la saison, virtuose des branches rose et des coeurs russes
    Quand Tic et Poé se tiennent le coude, emmiéllés jusqu'à la lie, jusqu'au front.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens donc cette Lalie Berthé, l'ai-je déjà rencontrée ? :)
      Pardonnez-moi d'être si peu présente au milieu de vous et des notes spacieuses de nos espaces uniques, mais je pense beaucoup à chacun et chacune d'entre vous mes ami(e)s ...

      Je t'embrasse ma Lilyberté en framboisée, en rose et ...
      à très bientôt

      Supprimer
  11. Les lilas....le retour! et leur suave parfum!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Véronica!
    Bel hymne au jardin, aux fleurs de l'instant! Tes mots sont jardiniers du langage fleuri. A bientôt. Suzâme

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !