dimanche 9 novembre 2014

Coeur de meuf

En observant une file indienne ..." Les gens se suivent mais ne se ressemblent pas " me disais-je ...


Tremble aimant

D'elle
Ivre
Et
...
Je suis un tremble aimant
Une s'Eve à son arbre
          Je vais timidement            
Chaque jour
Vers le marbre
...

D'
Or
Me
...
Je suis vraie, c'est tout.
Et toi, suivras-tu ?

13 commentaires:

  1. A dans combien de temps ?

    RépondreSupprimer
  2. Je te suivrai, où tu iras j'irai.... trop facile celle là ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis-ivre-vraie
    Faux-t-il sans l'amant-t'es
    Comme seule pleure-heurt
    Quand l'Eau-rage se des-chênes...

    Bonne semaine Veronica
    Bisous à la file canadienne!

    RépondreSupprimer
  4. je te suis vraie pieds nus et sans fards, les cheveux au vent.....
    au temps t'y citait :)
    je t'embrasse
    Myette

    RépondreSupprimer
  5. Ton pays est si doux, je me sens protégée, comme dans un cocon tout doux :-)
    Je te suivrais les yeux fermés :-)
    Bisoutoudoux ♥

    RépondreSupprimer
  6. ...C'est l'essence m'aime de nos é-changes joie-yeux en coucou d'ailes, Veronica, quand l'âme et l'élégante ancolie décor-hâtive habille nos tables en agapée... je ne cherche plus le chemin, j'ai trouvé ton jardin éclairé d'ode-heure, je te suis et vite-aimant, ton coeur est si doux et je te sais comme tu aimes rêve-ailer l'allume-hier et panser là, me plaît...
    Jetant brasse d'ici oh toi en ville en rosée.
    Den

    RépondreSupprimer
  7. Très heureuse de vous lire chère Veronica, grand moment de bonheur.
    Douce soirée et mes bises bien chaleureuses.

    RépondreSupprimer
  8. Suivre sa route
    Échanger avec
    Le marcheur à nos côtés
    Nos différences
    Sont passionnantes
    Et nos vembres
    Portent plus loin

    RépondreSupprimer
  9. moeurs de keuf , une actualité récente et locale pour toi et moi a provoqué l'émoi, le maintien de l'ordre tient de l'arbitraire (ah les vaches) et malheureusement il ne fait pas bon se trouver à l'aplomb des grenades qui pleuvaient, pas le plomb mais pire encore et une vie emportée, à portée de fusil dans des circonstances troublantes ou les stances et les instances vont maintenant se succéder. Si cette mort pouvait servir à quelque chose au moins, j'ai cru voir de profil mon Rémi au temps où il avait des dread lock !

    RépondreSupprimer
  10. Entre tremble et orme, ton chemin forestier sera le mien !!!
    Bises ensoleillées du soir

    RépondreSupprimer
  11. J'en connais une autre qui a un coeur comme ça ! ;)

    RépondreSupprimer
  12. La ou coule la seve ne peut qu'emouvoir.

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !