mercredi 6 août 2014

Année surannée

 " Comment peux-tu vivre vivre sans moi maintenant que tu me sais " 


Année surannée
L'âme et l'ancolie
Sentent le col chic
Et Saint germa des prés
Je danse toute seule
Libre dans ma tête et douce aux souvenirs
Valse en cils
Où êtes
Vous ?
En faon de ton jour
Chaque fois jamais
Des mots et des
Sommes de nos voeux
Pis eux
Que feront-ils donc 
De ce temps caduc ?
Les fouilles tombées
On ne cherchera plus
A creuser les mots
Reste le grand seau
Rempli du parfum de l'eau de tes joues
Comme un gant sourire
Lettres ou pas lettres
Ecrire ou quitter la robe d'Aime Haut
Avec une faim à damner le beau
Année surannée
Pousse long vers l'an
Dans les rêvosées
Once rêvera
Encore
...

Veronica B, 6 août 2014




24 commentaires:

  1. Mais oui, Veronica, on se rêve-verra en coeur
    et m'aime quand "l'âme et l'ancolie" coule des cieux, des yeux, tes yeux
    l'autan fait son chemin à crochets et les branches......font passage en douce-heure
    ne pleure pas Âmie, le temps peaufine son oeuvre,et l'adoucit douce-aimant, crois-moi....
    j'attends "t'aime haut" encor,
    Je t'en brasse fleurie, d'ici et maintenant, enrosée par la vie "dans toutes ses couleurs" tu dis...

    Den

    RépondreSupprimer
  2. retrouver la musique de tes mots...

    RépondreSupprimer
  3. Présent pas toujours pesant et participe passé.
    et ces mots entonnoirs en forme de flèche
    qui dardent justement le sens sans que tarde le charme

    RépondreSupprimer
  4. C'est si joli.. ton texte, cette phrase "Comment peux tu vivre sans moi maintenant que tu me sais".. et la chanson..
    Je t'embrasse
    azur

    RépondreSupprimer
  5. Tellement si beaux tes mots ...tellement si tendres ....et cette photo , signe l' amour ...que je l' aime ..
    Pour ce soir, ce sera un seau empli de baisers au parfum de la pluie de ce jour ...:-))

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir chère Veronica, vos mots sont tout simplement très beaux. Comme je comprends bien.
    Douce soirée à vous.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir chère Veronica, votre billet est merveilleux et si doux tout comme la photo du haut!
    Tout en écoutant cette superbe chanson, j'ai lu et relu vos mots.
    Je vous souhaite un doux week-end avec toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  8. Juste un passage : quelques mots attrappés en vol. Un portrait incomplet. Une journée d'août qui commence. L'envie d'en savoir plus sur une belle dame.

    RépondreSupprimer
  9. Véronica, ah tes mots, ta poésie m'ont vraiment manqués pendant toutes ces semaines grises. Telle une source revivifiée, j'ai rejailli à la surface de mes maux et plus que jamais mes journées se sont enrosées, l'âme et l' ancolie ont refleuri dans mon jardin secret. Merci. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  10. Que j'aime ce grand seau et ce gant sourire, posés là, sur un coin de ta page parfumée à l'eau de ton être, comme pour .....laver douce-aimant les plaies et douleurs des errants que nous sommes marchant sur le chemin de la vie ....

    On se rêve-erra, oui, le coeur tout fleur-rit, ample-rit des s'aime-anses cueillies du si beau jardin d'Aime-Oh !!!!!!

    T'envoie un bouquet de bulles, joue-an dans l'ère, gorgées de tous mes rires d'en-faon : sabine.


    RépondreSupprimer
  11. iL faudrait que je retienne le titre.

    RépondreSupprimer
  12. les lucioles sont encore là
    quelque part
    elles éclairent doucement
    mais elles éclairent
    encore le monde
    tendresse la bel 'Rouge

    RépondreSupprimer
  13. Retrouver avec autant de plaisir tes mots et ton univers qui me manquent tant; deux fois plus puisque je suis en panne d'internet !!!
    Je t'embrasse.
    A bientôt j'espère

    RépondreSupprimer
  14. Grâce aux pluies bienfaisantes du ciel même si, pour certains violentes, le chemin des jardins se suit plus aisément dans notre région. Mais pour l'instant, le repos est divinement apprécié. ;)

    RépondreSupprimer
  15. Venir chez toi c'est toujours aussi doux ;)
    Merci pour tant de chaleur :-)
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  16. Des mots qui dansent, des mots qui jouent et se lisent tout haut...

    RépondreSupprimer
  17. Ne t'égare pas trop dans la belle ancolie ...
    Baisers dorés

    RépondreSupprimer
  18. Maintenant que tu me sais....c'est court et pourtant infiniment profond! belle soirée...

    RépondreSupprimer
  19. Mes si chers liens

    Merci de tous vos mots que je lis régulièrement, je les adore toujours autant ! même si pas bien le temps d'allumer mon ordi ces derniers mois, mais je vais bien ! La belle ancolie vit sa vie et moi la mienne ... et le monde est beau ! malgré tous ces malheurs ...

    Je vous embrasse bien bien fleur et j'espère que septembre nous verra partager encore comme nous aimons ...

    A bientôt, à chacun d'entre vous ...
    Veronica

    RépondreSupprimer
  20. Année après année j'aime les haies de charme
    dans les reste d'été j'apprécie les zestes
    et si les fleurs coupées sont mieux groupées
    c'est dans la parterres que je voudrai m'allonger
    pourtant à défaut il n'y faut point songer
    ah mes rocailles, sentes et herbiers
    des charmilles, des glycines qui glissent signes
    et des treillis qui élaguent sans taillis
    révèlent la lumière aux claies pas souillées
    pergolesque il en reste quelques fresques

    RépondreSupprimer
  21. pas d'inscription des belles lettres

    RépondreSupprimer
  22. Awesome! Its actually remarkable paragraph, I have got much clear idea on the topic of from this article.



    Also visit my weblog; viagra

    RépondreSupprimer
  23. I do believe all the ideas you have presented for your post.
    They are very convincing and will definitely work.
    Still, the posts are too brief for beginners.

    Could you please lengthen them a bit from
    next time? Thanks for the post.

    Here is my web blog ... viagra

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !