jeudi 12 décembre 2013

Bois de serf ...


Dites-moi mon maître

de tant de terre et tant d´eau
de tous vos voyages
lequel est le plus beau ?



Les têtes coupées en quatre
des grands et vieux tigres,
en tapis qui s´étirent
aux pieds de ta vie.



Sur les collines
au mois des grandes chasses,
dans tout l´espace
je marchais sans repos



C´est ainsi que le cœur gros, en boule
je tendais pièges et collets en foule
mais c´est un cerf magnifique
qui devant moi se dressa.



C´est ainsi que le cœur gros, en boule
je tendais pièges et collets en foule
mais c´est un cerf magnifique
qui devant moi se dressa.



Mon destin s´achève
La Mort est sur mon dos
tout ce quelle me laisse
je t´en ferai cadeau :



Mes deux grandes cornes
les bois des bêtes,
dans mes deux oreilles,
tu pourras boire,
aux demoiselles du miroir de mes yeux d´eau,
de mon poil lisse
fais-toi faire des pinceaux,



Si mes chairs te nourrissent demain
c´est ma peau qui te réchauffera
Et le plus grand des courages
de mon foie tu tireras



Et encore une fois, mon Seigneur-roi
Le corps de ton cerf te fera gloire
Chair résignée de l´histoire
Et en toi il fleurira.



Dites-moi mon maître
de tant de terre et tant d´eau
de tous vos voyages
Lequel est le plus beau ?
Lequel est le plus beau ?


Angelo Branduardi, Le don du cerf.


Me rappelle La mort du loup de Vigny et la leçon merveilleuse que nous donne l'animal, en vivant, en mourant ...
Je préfère admirer la biche au bois que sa tête ( même fausse ) sur l'étagère ou le mur du salon, comme c'est à la mode.

29 commentaires:

  1. il brandit ardu ce qui le desserre,

    RépondreSupprimer
  2. en s ou en c ils vont tous en hardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Halles
      Bardes

      Ne piquez pas

      Harde à vous
      Hautbois

      La chasse à coeur

      Supprimer
  3. un serf pas sevré est un faon de l'amour
    un cerf servi et ce sont les dés qui roulent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le serf vit petit dans la main de son maître
      Il est roi
      Au bois de l'Amour

      Supprimer
  4. Lorsqu'on parte des-serts....je ne peux résister!
    Je suis faon-à-tiques!

    Câlins cerf-viables!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu es gourmande ! rires

      Ma fane à tics ! et à becs becs qui délivre !

      J'adore tes câlins de service !

      Supprimer
  5. C'est un grand bonheur d'écouter Angelo Branduardi en admirant votre nouvelle bannière.
    Douce soirée ma chère Veronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Denise, c'est toujours un bonheur pour moi quand vous entrez au jardin ...
      Beau samedi en lumière de décembre

      Supprimer
  6. Quella meravigliosa lingua che la lingua italiana, cantate, tanta poetica...
    Mère si, Veronica pour "le bois de serf" "et le don du cerf" du magnifique Angelo Branduardi, à la voix si particulière, matin fait rêver... teint ! là en nez goûtant l'Aime Haut chantant l'essence venant seule accompagne l'âme vive et touche du bout du coeur en luminant ses lueurs dansantes sur le mur en corps en d'or et en mi.. doux en botté en hymne-age et en mot en clapot houlé en "mer de vent" et i-mage et en coeur encore.... l'organe est charnu en signes parlés et écrits conte le mot que l'on ne retrouve pas, ou celui en C qui est le seigneur des forêts avec sa biche, et celui en S, non attaché à son maître, mais au fief, et va sale subordonné libre comme un autre rond....
    Je t'enrose de douces heures ma chère Veronica en pétales de roses.

    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma biche pour tout t'aime haut.
      Depuis le petit bois, je t'enrose et t'enfeuille tendrement.

      Supprimer
  7. Sais-tu que mon adresse est "rue du Bois des Biches"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non je ne le savais pas !!!
      Quelle ravissante adresse !

      Bisous Pomme et ...

      Supprimer
  8. Toute ma jeunesse!!!! Du bonheur pour cette journée d'hiver, de la lumière dans mon jardin....Merci pour ce doux moment, Véronica....tendresse....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse d'avoir mis un peu de lumière dans ton jardin d'hiver ...
      Tendresse de rose

      Supprimer
  9. Au maître les très riches heures, les brocarts de velours, le vin doux, l'andouillette et le cuissot au bout de la dague, sur le tranchoir des copains... et les récits de chasse...

    Au serf le broc ( car c'est pas encore l'âge du self-service ), l'anse, l'eau... ses hardes des gueux niés et dans son cœur, sa serve âne, dégueu, mièvre... mais il l'aime comme reine de légende...
    Il ne se plaint pas... il sait qu'il y a des pauvres hères sans bois pour se chauffer qui voudraient bien rejoindre son état et sacrifier leur liberté pour un peu de sécurité...

    Au cerf trop fait, couverts des velours de l'an neuf, les bois de mémoire... sa jeunesse de hère, au sortir de l'en faon...ce joli daguet aux bois en érection... et puis, de brocard en époi, en cors, la vie grimpe le long des andouillers jusqu'à l'empaumure du sommet pour tenir le ciel dans la coupe d'aime hein... avant de se faire cerf-volant, taxi à chamane... ou de finir au château !
    Cerf mélancolique qui aime en bramant, à la saison où tombent les feuilles d'or et de carmin...
    Cela lui est souvent fatal...
    «... mais si tu m'aimes, prends garde à toi ! »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli comme en terre !
      Toute la poésie des bois de cerfs, qui servent, ont servi, et toute la saison au château ...

      Allant, faon qui est en nous
      Hausse air
      Service
      On est toujours bien servi par soi-m'aime ...

      Bisous servis au broc !

      Supprimer
  10. http://imageshack.com/a/img577/5566/7sy2.jpg

    Et encore une fois, mon Seigneur-roi
    Le corps de ton cerf te fera gloire
    Chair résignée de l´histoire
    Et en toi il fleurira.

    Lalalère... lalalère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hou la vilaine ! sourire
      Très tendance, les couleurs y dansent bien, mais je préférerais une statuette, ne pas porter en trophée la tête coupée ! oups !

      Bisous en peau de boutons :)

      Supprimer
  11. Les plus beaux voyages sont ceux qui laissent le souvenir d'une douce musique...celle de Branduardi est idéale, merci!
    Feliz día guapa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on s'en souvient tous je crois !
      Pensées pour tous tes beaux voyages qu'ils soient inter rieurs ou pas ...
      Feliz dia tambia dear Colo !

      Supprimer
  12. Je ne savais pas que tu étais née sous l'arbre de la sagesse. (Le figuier)

    RépondreSupprimer
  13. Mon commentaire a encore disparu !!
    Que te disais-je ???
    Sans doute que ta bannière me plaît beaucoup, que ta rose a parfumé mon jour, que la voix de Branduardi me ravit, que j'aime bien entendre le brame au fond des bois en septembre, que les biches qui parfois me coupent la route sont tellement souples à sauter les fossés ou talus...
    Bref, je te souhaite un très bon dimanche et je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ta campagne profonde, tu as gardé l'essence des notes de brame ... et ça te sert, chère Enie !
      Merci, je t'embrasse pour ton jour, anse haut de biche !

      Supprimer
  14. Vision : sous la photo en noir et blanc, la belle tout à coup apparut en couleur. Dans une douce lumière le montant de la fenêtre partageait en deux son visage. La belle photo semblait se dédoublait et s'aggrandir et les doux camaïeux de gris étaient remplacés par une blondeur de blés et deux yeux d'onde clair. On essaie à nouveau et la vision a disparu. C'était donc bien un rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous rêvez beaucoup Monsieur ... C'est beau de rêver.

      Supprimer
    2. Un bien beau rêve en effet. Content que mes sens,abusés, m'aient donc donné à voir, un bref instant, l'image d'une fée. Si ça n'avait pas été un rêve j'aurai alors été inquiet de l'émoi provoqué par cette apparition. La beauté en effet rend les hommes dangereusement fragiles.

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !