lundi 5 août 2013

Les flores de ciel ...


Quelques jours de forêt
Le bois de terre moutonne des
Secrets de nature
Escale ad or rochers
Et flor des montagnes
 Parfum des ailes et pics
Les jambes ask
Grimpent jolis yeux
En lacets, pas que crêtes
Cèpes à mûres
Iras-ti ?
Grottes et gratte 
Et pique et cols 
Et gorges et lacs
Et crottes de biques !
Chantent les échos liés
Que j'aime ta couleuvre cachée !
Se mettre haut vers
L'élan des rivières
Marcher en corps un peu
C'est la ballade balade des jambes heureuses ...

Veronica B, Iraty, Pays Basque, Juillet 2013.


21 commentaires:

  1. C'est très beau, le pays basque! Même les moutons ont l'accent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, ils ont l'accent ! rires
      Tu sais quoi, me font penser aux écossais, bon j'ai un petit faible pour les moutons écossais quand même, on ne refait pas ses racines, mais quand même, le sauvage, l'authentique, je l'ai retrouvé dans le profond du paysage basque ...

      Supprimer
  2. Pour aller haut, Ô, tu as jouet au saute-mouton pour caresser les nuages, voilà la miss terre est dévoilée... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en ai vu partout des moutons, ô père veille eux ! craintifs et broute-heure.
      Plus près du ciel, la terre se dévoile ma chère Lou :)

      Supprimer
  3. ... Que joliment tricotés tes mots secrets en beauté ouatinée sur la montagne belle en pics et cols et gorges escaladés en lacs enlacés baladés en caresses fleuries..
    C'est bô !
    bisous
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Den, quand on aime on partage non ...
      Je t'embrasse de nuit douce

      Supprimer
  4. Hummmmmmm ! L'Iraty, le cèpe et les mûres, tout un poème !!! Merci pour ce bon bol d'air !!!
    En musique c'est parfait !!!
    Bises en tonnerre déjà fini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah ! rires oui tout un poème chère Enie !
      Bisous tonne-air de Brest ! ( çui-là aussi je le garde au coeur ) rires

      Supprimer
  5. C'est avec la belle vidéo musicale que j'admire vos photos du Pays Basque. J'aime ces endroits paisibles pour se reposer, se ressourcer, vivre au plus près de la nature. Au-dessus de la mer de brouillard, tout est beau et vivifiant.
    Merci ma chère Veronica pour ce merveilleux partage.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je recherche aussi chère Denise, c'est un surcroît de vif que la vie nous donne.
      Bisous plein de grâce

      Supprimer
  6. J'ai connu ces paysages, tu les habilles de bien jolie face-son !
    Et puis j'adore l'os aux ira-t-y. Bizz noun-ourse, douce verre aux micas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien quand tu parles servannais chère Sarav' avec ton p'tit accent ! :) ta douce verre aux micas qui pépite tendrement me fait fondre, je la garde ... :)
      Ah l'Ossau Iraty ! rires, j'en ai rapporté un rond bien pensant, déjà fini hélas ! Les spécialités basques sont délicieuses !

      Bisous soufflés au gâteau basque ( crème pâtissière ou cerises noires pour toi ? )

      Supprimer
  7. Respirer à tue-tête, chanter l'air bleuté...merci pour tant de beauté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à tout être oui !
      Par foi, une respiration bien placée et on reprend son vol, naisse pas dear Colo ...

      Bisous au temps tiques ...

      Supprimer
  8. Il faudrait que je m'achète un wok pour réussir une de tes recettes, les St-Jacques au miel mais j'imagine que ces jours d'escapade au pays basque t'auront donné une soif de liberté devant ces paysages et te faire apprécier oh combien la nature sauvage réveille des relents d'enfance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, offre-toi un wok Laurent, je cuisine le quotidien dedans, tu verras tu pourras en faire de bons petits plats simples et rapides !
      Sais-tu que j'ai mangé des cèpes frais ( un bonheur rare ) avec du jambon de Bayonne en chiffonade sur une plancha tiède ... ô délice !
      Comme tu le dis si juste, la nature sauvage réveille des relents d'enfance, de vie et d'émerveillement !

      Supprimer
  9. l'Iraty au sceau ou au saut du lit
    la confiture de cerise noire
    et un coup d'Irouleguy

    egun deneri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sais-tu que moi qui adore ! la confiture de cerises noires de même que le fromage, je les apprécie mieux sépare aimant. Ah oui, j'en ai goûté un rosé dans la nuit fraîche d'étoiles qui te fait chanter : Irouléguy !

      Dis donc tu connais bien le pays basque cher Thierry ?

      Supprimer
  10. Quel frais plaisir le matin au réveil...J' aime le parfum de tes montagnes et le goût de sa musique...
    C' est tellement beau que cela me fait pleurer...:-))
    Je t' embasque très très fort...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Thilde pour cette embascade :) partagée et pour l'émotion qui ne parle pas tant elle "évidente" ...
      Pour toi, encore ces vaches aussi ailes, que tu aimes tant ...

      Supprimer
  11. De belles images et des beaux mots dés le réveil, merci...

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !