vendredi 28 juin 2013

Partir à la pêche ...

Je veux pêcher le rose qui s'accorde à ma nuit ...
Dans la pêche du ciel,  j'entends la juste voix 

Je suis partie à la pêche ... Et vous ?


Il étang ... de pêches différentes dans le vivier des jours ...
Il en faut de la volonté pour partir, avec ou sans pioche, à la bonne pêche !
Partir à la pêche, c'est sans doute faire un nez fort.

De la pêche à pied à la pêche ensemble ...
Pêche solitaire et pêche solidaire
 De la pêche au jardin à la pêche au sens ...
Couleur de pêche, or ose
De la pêche home-houle ( home-ondes aussi ) à la pêche ose idées ...
Les mots pêchent l'amour
De la pêche élémentaire à la pêche artisanale ...
Partage de la pêche  
De la petite pêche à la pêche au large ... 
Pêcheurs de perles de bise et 
De la pêche ose hommes à la pêche qui donne la joie !
En pêchant, j'apprendrai la patience, la confiance et la discipline

                                                 Partons à la pêche à l'essenCiel, non ?



                                                         A quelle pêche êtes-vous partis ?

49 commentaires:

  1. Mes pêches sont toujours maritimes, îliennes, ouvertes aux courants et aux vents, aux voyageurs intrépides ou moins, aux bras ouverts et aux sourires.
    Merci pour la douce patience, pour les cieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont belles tes pêches îliennes dear Colo !
      Moi je te remercie pour ton vent poétique toujours si parfumé !

      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. je n'aime pas la pêche je préfère la figue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ................ ! rires

      La pêche est douce au coeur
      La figue a le coeur mou :)

      Je crois que si je devais choisir, je choisirais la figue, en corps que la pêche et sa peau velours ...

      Bisous à la cerise de Toulouse ! ( heu non, c'est pas ça qu'on dit : )

      Supprimer
  3. ... j'ai mis dans l'acqua rit homme des jours ma réserve privée de sauvoir en pièce moissonneuse-batteuse, en clayère, mon musée d'amour pour garder le vivant, in viva rium.. à l'an pêche jolie à tourner en rond.. allant à la bonne pie hoche, à la bonne paix (che !).. dur.. pas tous jours face-île à re chercher ..manque les astique-haut, l'effilé pour la pêche à la petite friture, ou au gros.. dans le tant et tant, le temps dit vert.. mère si dat'encre poulpe et pas si anse............ tous jours les plus lents, les plus phares velus..
    bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le vive art y home des jours ... Garder l'homme ? en son musée d'amour, au fond du coeur qui perle encore. Pour les astique- haut, suffit d'un plume haut, et tu fais un monde ! ma fine lettrée, tes mots sont des joies qui courent en les temps, et bien suffisant pour se faire anse-heure. 0 la bonne pêche oh oui, nous irons ensemble cueillir des trésors, au bout de notre âme ...

      Ah l'elfe art velu ! rires

      Je t'embrasse

      Supprimer
  4. A la verroterie,
    il y a long temps
    d'avant,
    enfant,
    perles bleu perdues dans le sable,
    maintenant dans le fond de je ne sais quel tiroir...
    Souvenir, souvenir,
    signé petite pois song red...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbes ces quelques lignes ma Lou ...

      J'envoie une caresse à la délicieuse petite pois sog red !

      Supprimer
  5. Quel plaisir de trouver une belle truite le long de sa ligne ;-) Mais il est possible aussi de la remettre à l'eau délicatement!
    Merci Veronica pour ce beau billet et pour Alela Diane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens d'avoir pêché, j'avais 10/12 ans, ( fascinée par l'âme-son déjà, par les trésors de patience qu'il faut pour parvenir à ses faims, heu, vous avez raison, les pauvres petits, ils sont bien aussi au ventre d'étang) ... Puis je n'ai plus pêché mais péché bien souvent :)

      Je vous en prie chère Denise, tout le plaisir fut pour moi.

      Bisous en vers :)

      Supprimer
  6. Cela me fait plaisir d'avoir relu cette citation de St Paul, de l’Épître aux Corinthiens. Je ne me souvenais pas de l'avoir vue sur ce blog.
    Je pars à la pêche, chaque jour, au bonheur du jour, c'est à dire à l'essentiel. Je tente d'éviter l'inutile pour me recentrer sur la vie. Je reconnais que ce n'est pas toujours possible.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je change mes citations, "régule lierrement" chère Bonheur. Je suis heureuse pour vous, je comprends.
      Je sais à quelle pêche vous partez chaque jour et comme vous avez compris l'essenCiel !
      Cet effort louable, pas toujours possible, vous le rendra bien.

      Beau mercredi hope petit du jour nouveau !

      Supprimer
  7. Pêcher le reflet de l'une dans l'étant, s'assemble un leur par foi, mais c'est sa lumière, son rayonnement qui attire et fascine, et puis comme il n'est pas question de décrocher la Lune... d'y pénétrer avec une quelconque fusée, autant se tourner vers l'eau...
    A marée basse, pêcher des perles... sortir des moules, dessiner sur le sable, son doux visage... écouter, en toute subtilité, la tendre romance de Nadir, quand il n'y a rien à dire... dévoiler les bases de la falaise...
    Amarrée haute, au petit matin, pêcher les r'osent d'une impression soleil levant, pêcher l'espoir d'un nouveau jour...
    La lumière encore et en cœur... Est-ce précaire ?
    Priez pour nous pauvres pêcheurs... qui ne faisont que quelques ronds dans l'eau, pour le plaisir de caresser des quelques douces ondes la surface de l'haut... qui ne mettons même plus de vers à l'âme son... qui ne voulons pas leur sortir la tête hors de l'eau quand ils s'y sentent comme poissons...
    Leur lumière, ç'âme suffit.
    "Cela pourrait briller dans la main
    Comme l'eau du temps." nous dit ta marge poétique adroite ( t'aime haut sur le silence, beaux y tout )
    http://www.youtube.com/watch?v=RB288aoG30g
    Pêcher son film, sans cesse sur le métier remettre ses jolis rêves, pêcher les re-veut, les réveils, les re-veilles...
    Excès de fiction, est-ce pécher ? Est-ce créer ?
    C'est l'émotion qui compte dans l'art et la fraternité Lumière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si beau ce que tu écris ma chère Mariane, cela m'émeut. Et jusqu'à la dernière phrase avec sa "fraternité lumière" qui s'ouvre, comme un espoir, une lumière, mais Lumière juste, douce et rassurante, plus éblouissante. Une lumière de Vérité. Tu as tissé une toile sur les temps avec t'aime haut et tes petits poissons sages. La pêche est bien sûr conditionnée et coordonnée, dessinée par les marées. Faire avec la nature, l'écouter ... si beau ce verbe d'écouter, qui remplit tant de filets d'amour. Dans l'écoute il y a l'attention, la patience, l'humilité ( on ne parle plus pour se mettre au service de l'autre ) le guet aussi ( et le partage du gai, de la joie ) savoir recevoir et redistribuer, partager sa pêche.
      Pêcher l'air-voeu, pêcher en douce ... heure, être comme un poisson dans l'Haut, finalement, pas mal non ... sourire

      Je te brille un espoir en tendre comme le ciel qui guide ...

      Supprimer
  8. Très belle mélodie ... Merci pour ce partage douce Veronica ... Pour ce qui est de la pêche ? Je ne suis pas une adepte dans tous les sens du terme ... mais je pense que je pourrais y trouver du plaisir, ne serais-ce qu'en étant en osmose complète avec la nature ... Un cadeau de la vie, non ?
    Bisous de Marie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi qu'il y a cette belle notion de plaisir dans la pêche, surtout si elle est bien intentionnée ! Elle est à l'or une joie au coeur et au corps. C'est cela aussi se mettre en osmose, s'unir à la nature, la recevoir telle qu'elle est, comme un cadeau. Je suis tout à fait d'accord.

      Bisous mariés ! :)

      Marie est douce comme le lait
      Humble comme un poisson
      Sauvage

      Supprimer
    2. Tu m'as si bien décrite en si peu de mots, tu es vraiment une douce poétesse :-)
      Cela me touche du fond du coeur.
      Je t'embrasse tendrement et bonne nuit :-)
      Marie

      Supprimer
  9. je ne pêche pas
    encore que ...
    mais attendre sans rien attendre le long le la rivière
    la mer pour moi
    rêveries oui
    je t'embrasse La bel Rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu es belle le long de la rivière ...
      Tu es cette chanson douce qui rêve au pré de la mer ...

      Chère Jeanne, en bleu de nuit, tenue de travail, robe des toiles, rose, je t'embrasse.

      Supprimer
  10. D'Ariaga à Veronica, une même inspiration qui donne la pêche !... ^^ Bises, âmie et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Phène, comme je suis heureuse d'avoir croisé notre âmie Ariaga sur la même ond'âme.

      Bises et beau jour né !

      Supprimer
  11. Je vais partir à la pêche aux doux moments....
    Bises, Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison sweet Laure ! et tu sais bien le faire.

      Bises lumineuses !

      Supprimer
  12. Merci de votre passage sur l'Autre Rive...J'irai sûrement à la pêche: je pars au bord de mer d'ici quelques heures...Je reviendrai déambuler dans ce radieux et luxuriant jardin dés mon retour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Muriel, ne reconnais-tu pas Servanne derrière ( ou de vent ) Veronica ? :)
      Tu es la bienvenue !

      J'aime L'autre rive qui garde toute son âme ...

      Bonnes vacances

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup ces moments où, sur les ondes des blogs, la même inspiration crée un beau lien. En plus, le jour où tu as posté ce texte j'étais sur le fleuve ...Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est magnifique alors !
      Oui moi aussi j'y suis sensible et j'aime ces ondes de chaque, qui s'offrent, se croisent, et partagent le même mouvement.
      à tous nos fleuves et nos la beaux ... :)

      Amitiés à guet ris ( pour faire un sourire à Ariaga )

      Supprimer
  14. J'étais partie à la pêche aux canards avec ma petite fille tu sais le jour de la kermesse de son école mais il n'y avait pas monsieur le curé!!!! Et je n'ai pas trouvé d'écrevisse...
    Farewell Veronica !!!
    Au fait je me suis cachée dans une rose rose, coucou !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicieux ce tableau qui se dessine ! Chère Enie, toi et ta petite-fille, main dans la main, à la kermesse, avec des coccinelles peut-être ( autre "bête à bon Dieu ) et la pêche eau canards !

      Je te vois, je te vois dans la rose !!!

      Bisous buissoniais ! :)

      Supprimer
  15. La pêche ? Oui, d'une certaine façon, on y va chaque jour. Pêche miraculeuse qui rend la vie plus belle et donne envie de partager ce qu'on a trouvé, ce qu'on a vécu avant et après. Ne nous contentons pas de menu fretin, avançons en eau profonde =^.^= Je t'embrasse. A bient'eau, Ver'eau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis juste :)
      Cette pêche miraculeuse qu'il ne faut pas garder pour soi mais partager.

      J'avance en eau profonde
      Je me sens plus légère
      Et mon âme s'élève

      Je t'embrasse en pêchant.

      Supprimer
  16. Après la truite " Fario " de ma rivière ..éprise de liberté , de beauté et de pureté ,qui symbolise pour moi la jeunesse
    je pêcherai la carpe " Amour " ; Elle vit dans les profondeurs de l' étang et se cache dans le calme des herbes fraîches dont elle se nourrit ...Toutes les deux symbolisent pour moi ce dont le monde a le plus besoin...:-)
    Bisous bulles d' eau ma Véro
    À bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ta belle carpe Amour ! Tu l'as pêchée déjà, tu la guettes patiente et tu sais bien la nourrir de tes yeux, qui se posent sur l'herbe tendre des jours, des tes mains qui s'activent, enveloppent le monde de ce poisson d'amour pour vaincre le poison.

      Ma Thilde, chère pêcheuse plein coeur
      Je t'embrasse

      Supprimer
  17. ...Merci Veronica, pour cette découverte... "papaoutai"... du punch sur la page.. et dans le coeur..
    belle journée à toi, Âmie.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aimes toi aussi ! :)

      Merci à toi d'être là, de lire "entrelai lignes, la poésie, la vie, le vrai ", et d'exister ma chère Den.

      Je t'embrasse

      Supprimer
    2. Pour te donner la pêche ! et le far ( breton ! miam ) à joues ...

      Supprimer
  18. J'aime par-dessus tout paix-chai !!!
    La pêche est mon univers quotidien et je vis avec un marin ...

    Si tu savais combien il est magique d'être sur ces vases, souvent seuls l'hiver, à taper la conversation silencieuse avec les corbeaux ou lever le regard vers une grande famille d'oies sauvages qui vient juste de frôler nos têtes ...

    La grand-voile qui nous guide, oui, porte ces mots "Patience, discipline et confiance" et nous en "ample-lit" !!!

    Je pars chaque jour à cette pêche, mais en-corps à s'aile-si ...."la pêche à l'essence-ailes" ...!

    A bientôt veronice, je ..............TANT-brasse à grandes foule-haies d'Aime-notion : sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chère femme de marin ! c'est merveilleux ... Moi qui suis bretonne de racines, je sais la terre d'eau, et l'ode mer ... ( qui me manquera toujours exilée en rose ) je sais son amour, le silence, sa patience, son corps fils d'hâle, bu, ri, né, son sauvage ... et la confiance qu'on fiance toujours pour avancer ... son chez oies ! l'âme erre ... La pêche à l'essence-ciel, nous partons à la même anse saigne ... En brasse moi tant que tu voudras ! auvent de mer !

      Supprimer
  19. Non, je voulais écrire .."d'Aime-motion"....comme "Aime-mouvement" !
    Et c'est presque ..."Aime-mouvant" (Eclat de riiiiiiiire !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien lue, je te lie bien tu sais, sourire

      Oui le sablé mouvant ... je la vois cette marche, hâle en mer, se mouvoir, essai, remettre chaque jour ses filets à l'âme ...

      Bisous y ode et ...

      Supprimer
  20. A la pêche au cœur? J'en ai attrapé un que j'ai caché sous mon mouchoir bien à l'abri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garde-le bien à l'or
      Tout près du coeur
      Mouchoir

      Supprimer
  21. Et je voulais aussi écrire "à l'essence-y-ailes"

    Et aussi aussi "Veronica" et non "Veronice"

    Remarque, ça sonne bien aussi "Veronice", un rien grec (RIRES)

    La prochaine fois, jure-haie crache-haie promice...je me relis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé Veronice, j'ai cru qu'exprès :) ce petit rien grec me plaît bien ! rire

      De Vérone, je te crie ! crache-haie, jure-haie ! : Homère-ci chère Sabine !!! rires

      Supprimer
  22. Rien ne m'empêchera ... de vous répandre ... un de ces jours ...
    Merci pour vos petits poissons précieux que je garde sur ma table ...

    Bisous du ciel !
    à très vite mes âmis !
    Veronica

    RépondreSupprimer
  23. moi, chez moi, c'est plutôt la non pêche au fil de mes eaux...

    http://plantepierreluc.eklablog.com/la-non-peche-a93343245

    des bisous Véronique jolie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce nouveau chemin, j'invite tout le monde à le prendre, Graphène est un grand poète ...

      Depuis le jardin d'eau ( pour ce jour la nuit a connu la goutte ! )

      Bisous à l'âmi

      Supprimer
  24. Bonsoir Veronica.... je pars à la pêche d'instants heureux, je pars à la pêche des pages de mon livre qui vont me faire vivre ailleurs, je pars à la pêche de petits bonheurs...... bzzzz à toi qui nous fait rêver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tellement raison de partir, chaque jour, à la pêche à tout ce qui donne la joie de vivre, les moments simples où se croisent les coeurs et les bonheurs ...
      Je t'embrasse Loula

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !