mercredi 29 mai 2013

Mon Oeilku !

... De ce temps de pluie ventée de mai m'est né ce petit Oeilku ( oeilcool ? ) que je vous offre volontiers en guise de maquille-âge ! sourire


Je crie mal
Lac rimmel
Sac houle !


Des mecs
Up
Face cil !


( Le masque à rat de cool heure ! est à la mode cet été, à l'or, fais venir le soleil  ! en "rosant" la couleur sur tes cils ... )


Les yeux dans l' Haut
Suent
Plissent
D'elle
Hissent
Cieux
...

Veronica B, in Les yeux dans l'Haut ... Mai 2013

35 commentaires:

  1. et en vert couleur petit singe vert ça existe? oui je sais c'est une couleur qui nous tient à cœur avec Hutte des Bois ! , euh cette nuit j'ai croisé une petite souris elle allait à un bal musqué et elle avait un masque à rat ! pff bon je sais c'est un peu nul je repasserai allez un bisou de nous deux et merci pour ton gentil commentaire , on est bien heureux avec Hutte des Bois d'avoir retrouvé nos amis après cette trêve déménagement ! à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui ça existe ! sourire, non c'est pas nul la petite souris qui portait un masque à rat ! rires
      Ravie pour vous du changement d'habitat !

      Bisous naturels !

      Supprimer
  2. Cils le faux....pas appâts...
    je t'or-raies à l'oeil chère Veronica...
    Scandales aux pieds, enlassant de la poudre aux yeux,
    marchands-disent... d'art-tu-fis-ciel....
    avec tes mots-d'elle en mode-elle!

    Jade-mire ta beauté inter-rieure!
    Câlinss!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les appâts rances ... ah c'est trompe heure !
      Tu m'or -rat ! à l'oeil ! rires, au quai oui !
      Elle-as ... Se maquille léger, une fille art tite fille ciel ... Qui suit un peu mais juste un peu la mode ...

      Comme tu es mignonne chère Claire !

      Trésors lincas !

      Supprimer
  3. c'est tout mimi, tout ça...
    :)

    Bal masqué :

    Petit raton laveur,
    De couleur,
    Que plissent sous mes mots,
    Tes yeux dans l’eau…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A dos râble ! ce petite raton laveur ! Je le vois nager sous l'eau ...
      Merci cher Graphène

      Supprimer
  4. Merci pour ces mots, c'est joyeux et... j'ai presque le même de couleur brune!
    Il faut bien rester coquette, n'est-ce pas ?
    Je vous embrasse, Veronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, restez donc coquette, vous l'êtes ! Denise chair.
      Un point sur les yeux, un rose aux joues, une framboise sur la bouche et le jour est tout et ... !

      Je vous embrasse aussi

      Supprimer
  5. De beaux mots pour des beaux yeux. Je ne suis pas aussi talentueuse :-) Bonne soirée. Mes amitiés s'envolent vers toi. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes yeux de biche malgache vanillent nos printemps ! ma chère Dodo ...Je t'envoie un soleil d'île intérieure ...

      Supprimer
  6. Tu nous a à l' oeil si je comprends bien....!
    Moi le ri-m'elle me fait pleurer...:-))
    BIsous teinté de gris ...ça va bien aussi avec le rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vous ai ose -yeux ! :)
      Ne pleure pas ma Thilde, de mes yeux bleu gris, je te soleille un vent d'amitié tout rose qui caresse tes cils !

      Supprimer
  7. Moi je mets très rarement du riz de cils, mets du crayon noir ou de la poudre étoilée verte amande... sur mes peaux de pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicieux tout ça ma petite Lou ! :)
      Tes douces peaux de pierre ( quand la pierre panse ... ) et ce souris de cils te plaît ... qu'il khôl ou pas ... cette poudre d'amande verte que je te vois poser ... Un beau tableau de femme qui s'apprête.

      Bisous à la pulpe de cerise !

      Supprimer
  8. ..J'ai perdu mon oeil de vair
    De mascara revêtu
    D'allongeant voulu mat heure
    Retrouvé water proofeur
    Et vite le cool lait
    Sur le vis sage
    Peut-être le vairon nous
    Gris vert gris bleu vert de gris
    .."On y voit ce qu'on veut y voir"..dit le lac Rimmal
    "Une ombre ivoire"..
    Mère si Eugène Rimmel
    pour ton pain de cire d'abeille
    De son de ris
    Mou y est par la brosse qui peigne les s'ils...
    bisous Veronica
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Cendrillon, c'est toi ? Oui je te reconnais ! :)

      Mais une moderme ! :) qui a connu le père Eugène ! :) ah ce beau lac Rimmal où nous rêvions souvent les yeux au ciel ...
      Je ne donne pas de water proofeur à mes cils fins et mes petits yeux de niche, comme tu dois avoir de grands yeux noirs de biche toi qui supportes la paix du maquillage ...

      Bisous au bleu de vie ma chère et belle et Den !

      Supprimer
  9. Le mascara n'est pas pour moi, hélas
    j'ai les yeux bien trop fragiles...
    Et le vent fripon me met la larme à l’œil
    bien trop souvent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Lergie ( et l'air gît aussi ) quand tu nous tiens ! et le vent de fripes ! oui, au moins tu as l'alarme à l'oeil, n'est-ce pas ?

      Bisous à Lassibelle !

      Supprimer
  10. Enclin d'oeil
    du rose sur tes cils
    du printemps dans ton regard
    pour accueillir les thés.

    Une belle caresse à Toss :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est beau, ça me plaît, merci Yanis :)

      Toss va bien, elle attend les thés :)

      Supprimer
  11. j'aime les couleurs du visage
    celles qu'on nome maqui age

    tendresse La Bel rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qu'on nomme tu veux dire ?

      Rouge auge joue
      Elle assaisonne
      La pluie !

      Supprimer
  12. Au bout des cils tu vois la vie en rose et c'est très cool pendant ces temps maussades!!!
    Bises à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien mettre un peu de couleur dans nos yeux n'est-ce pas ... sourire EniEgmatique !

      Bises mais pas mot sad !

      Supprimer
  13. car'âme elle qu’arrime elle OK du Pirée du miel heur
    roux rayons décillés
    l'amarre du re-frein l'eau plate endiguée de silence et d'huile
    l'amer à boire pour main tenir le niveau en deçà du ras le bol
    sous le Saint, Georges soutient d'un cœur pendouillant les mêmes interrogations
    goutte de pluie au bas bord d'une rose méditative
    désir de lire l'avis en r'ose avant la fin du printemps
    "femme aux cils de bâton d’écriture d’enfant
    ... aux yeux de panoplie violette et d’aiguille aimantée
    ... aux yeux d'eau pour boire en prison"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne change pas les Jean on ne change pas l'heureux frein, on fait comme on peut on fait comme on peut ... Keep cool. L'exulte him at homme.Les yeux hein doux Jean. Rester soi m'aime, libre soi m'aime. Les cils-anse ne se ressemblent pas tant. Garder toujours le meilleur sous venir, le meilleur souvenir. Ne pas souffrir, ne plus souffrir, on fait comme on peut on fait comme on peut. Keep cool, suivre sa route dit la chanson douce. Entrez Breton, et la poésie, la poésie.

      Supprimer
  14. Ricils le regard...un peu psychédélique je te l'accorde

    Et dire qu’il ne s’en est même pas trouvé un pour nous parler du troisième œil et que nous voilà embarqué dans un voyage visuel sur des drakkars aux fortes membrures dont les bordées sont montées à clin… d’œil mais dont les sabords (d’age il n’en fut point question) ne tirent pas à boulet rouge ni d’ailleurs à l’œil parce que pour ce qui est de la hausse et de l’azimut il faut des outils plus précis pour régler la portée.

    Heureusement le delta est sorti de son lit et dans un tumulte envahissant il a hissé les alluvions au rang de marche pied pour hausser le niveau et de la ligne de visée deviner qui viendrait déborder ce soir.
    Ce delta nous a emporté sur ces ailes au loin afin d’éviter la crue et la recrudescence qui enflamme au premier débordement au dernier regard.

    Cosme dont l’éthique tenait lieu d’escalope à Milan s’entend n’a pas pané lourd dans ce ravage des regards échangés dont la fureur des éclairs allumait déjà les bobèches des pimbêches.

    Que dire de ces regards qu’avec aversion nous laissons flotter sur ces autres regards qu’il faut aviser régulièrement pour entretenir les chenaux et vérifier les écoulements ; c’est que l’œil à l’écoulement facile et que l’humeur vitreuse n’est point un obstacle qui claquemure entre deux faux cils un regard d’effroi.

    Regard hagard pour humeur bizarre il en est des regards comme des petits matins, tous ne sont pas calme et gentils il en est des furibards qui sortant du bar accoudé au comptoir broient déjà quelques petits noirs et qui dans leur solitude n’ont plus de mou ce qui donne ces regards durs et noirs.

    Ah les œillades qui sont aux pochades des havres de paix et d’épais sourcils qui froncent en longues guirlandes et festonnent et étonnent et festoient et nettoient.

    Que ces galanteries ne sont point à la galantine ce que serait un baiser qui patine mais de bonne manières en douce de glisser un regard des plus doux pour qui sait observer comment ces choses là sont délicates à manier.

    Brider la vue c’est comme limiter le champs visuel au moyen de substances qui se piquent aux tropiques c’est refuser de balayer large et de conserver la profondeur de champs de la visée stéréo.

    Finalement les cônes et la bâtonnets se retournent contre ceux qui les fument !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sabords d'anges
      Brident l'aveu
      L'épée-sourcil

      Des mecs
      Up
      Face
      Cil

      !

      Supprimer
    2. Ce qui est bien avec toi c'est que tu as toujours du répondant, et pondéré, la cosmétique n'est pas cosmique mais bien comique et le commis sûr porte le sous rire mais pas en cape.

      Supprimer

  15. Oh! un billet vraiment cool! joyeux et gay!!...qui ne me fait pas couler mon rit mêle ! Tes Aïe-cou sont super sympa!

    Aimer ses cils
    ses mains dans la farine-
    mon coeur arc-en-cils

    Plein de bisous, chère Véronique aux cool heures sol ail!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ton rime-elle chère Claudie ! :)
      Tu ris bien et c'est heureux ! Drôle de Oeilku je te le fais pas rire !

      Joli coeur
      Arc-en-cils
      Loge nacre
      Joie ductile

      Bisous papillons !

      Supprimer
  16. Tes jeux de mots me font sourire, rire....tout en admirant tes nouvelles photos dans la colonne de droite. Un jardin des délices chez toi ! Bisous Véronica !

    RépondreSupprimer
  17. Je ter à l'oeil ...
    A mes risques , ai péril
    Le noir ne me va pas...

    Oserais-je en pleurer
    Les larmes me vont bien ...




    RépondreSupprimer
  18. Mes oeufs cool, coquilles de soloeil livrés au cioeil. Ils s'ouvrent et ce sont mes prunailes qui s'envolent vers la beauté. Plus de masque à rat pour ma vie sage. Bisous. Suzâme

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !