jeudi 2 mai 2013

La table émise !

Je vous laisse un bout de table, qu'en faites-vous ?

Que représente, qu'évoque pour vous le mot "table"  ?

Aimes-tu ta table et  ... ?


Elles rigolaient, à l'aise ! entre des livres et p'tits gâteaux, deux saoules ( au thé ! ) la table, elles le voulaient bien ! Comme elles étaient mignonnes dans leur nid d'amitié ! Ivres de vie, vraies, blanches de coeur ... et voguant les souvenirs ...

47 commentaires:

  1. Enfants, nous nous réfugions sous la grande table familiale, et nous inventions le monde... Quisas, quisas, lorsque le grand âge m'enveloppera...
    Autant de petites douceurs pour deux coeurs ??? riressss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les cabanes à rêver que furent ces tables ...
      Moi aussi, avec mes cousins, on jouait à papa/maman sous la table ;) Premiers émois amoureux, jeux interdits, douceur de créer un monde à nous, avec moult chiffons, draps de hasard et sourires gourmands ...Enfance, adonaissance, vous êtes loin mais on n'oublie jamais ...

      Je te souhaite deux coeurs saouls, à table ma Loulou ! rires

      Supprimer
  2. Ah la table l'évoque beaucoup de plaisirs...mais puisqu'il faut bien choisir, et que j'ai l'humeur badine et primesautière, j'adore Valérie Bonneton dans le générique de la série " fais pas ci fais pas ça" , quand elle crie a table!

    http://youtu.be/z9ZL0d8NEMw

    Bonne journée ma douce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je ne connaissais pas ! rires

      Combien de fois j'ai crié ( appelé ) : " A table ! " ( notons qu'au début, je ne crie pas, c'est progressif, tous les tons sont dans l'âme et son ... rires )
      La table de famille et la mater familias, j'ai un côté très "matriarcat breton " si tu vois ce que je veux dire ! sourire, les miens sont beaucoup plus cool avec ça ... alors on s'assouplit ...

      Tiens, mais que fais-tu sous la table Célestine ??? Peux-tu me le dire !!!

      Supprimer
  3. Connais-tu "une table battée" je ne sais pas si c'est une expression angevine mais enfant j'ai entendu cette phrase énoncée par ma grand-mère.
    "Je ne veux pas d'une table battée, aujourd'hui". (en désordre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non je ne connais pas la table battée !!! l'âne bâté oui bien sûr :) je connais le beurre baratté aussi pour faire de bonnes galettes bretonnes :)

      Ta grand-mère voulait donc une belle table, bien rangée ou aux convives choisis, sans doute ? ...

      Supprimer
  4. Table et gourmandises vont bien ensemble ;-)
    Belle journée
    Bizzz Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Lolo !

      On pose sur la table les mets qu'on a choisis ...
      Même un tout petit bout de table, qu'elle soit ronde, carré, ou rectangulaire, pour moi, c'est toujours une offrande sacrée de poser, trois fois rien, mais de poser avec coeur, le service de table ...

      Bises

      Supprimer
  5. Un brin en clair obscur, la table est mise en image toute douce ou verte arbore et sens et sent beau le fumet vers des lices-cieux se nourrit.. de salades les gère ou en ogre cueillies au jardin, de vie en deux, rôties ou en saucée, de poisse on lègue hume d'essais sont.. c'est sa fonction première à l'autel, en partage accroché se régale..
    Qu'elle soit d'hôte tel un conte tout'Art console en cuisine à Rome ou aillé heure frotté de gaze trop nomme hi, hi, hi... ! guère rit-on, dit-on... menu de tablée panachée d'amie t'y est ou familiale en tourbillon aromatisé d'humour d'âmes soeurs saupoudré d'un divin chais sur p'tits fruits dorés en soleil et tandis que la crème file à l'anglaise vers la tarte tatin glacée vanillée.., en ravissement se délecte dans la si êtes en coeur aimable !

    Bisous gourmands chère Veronica.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les tables d'hôtes font parler d'elles en ce moment ! Mais ne s'improvise pas hôtelier qui veut ! rires

      Je n'ai pas vraiment connu les grandes tablées qui me font rêver ... ( quand on imagine, naïvement peut-être, que chacun s'aime, s'apprécie, ne se jalouse pas etc ... ) si, quand même, celles de l'enfance, alors plus insouciante, elles restent au coeur quand la famille n'était pas encore désunie ... Je garde précis yeux heureusement le cocon, le nucléon de famille et ma table est mise pour quelques amies de mon coeur ... Mais la table pour moi, c'est aussi, ce rêve accroché au coeur, un prolongement de la main qui donne, qui s'ouvre pour l'autre ... La table bien pratique et réelle laisse place souvent à l'idée du don en soi, celui que chacun peut faire vers l'autre, en lui donnant un peu de son temps par exemple ...

      Vive la table des qu'on se donne ... l'âme hein !
      Vive le coeur joyeux, en dedans, qui sourit de faire plaisir, ou de préparer un dessert aimable ...

      Merci pour ton délice de table ma chère Den !

      Supprimer
  6. Vive la table d'ote pour faire table rase!
    Jeter la table d'en-nuit et la table d'achevait!
    Décrocher les vieux tables-hauts???
    Fuir la table dope-et-ration!
    Préférer la table de multiple-application.
    Visiter l'é-table de la loi...de bonne à-loi!
    Fréquenter des amis verre-à-tables....c'est délec-table.
    Fumer du bon table-bas de sa table-d'hier.. ..c'est inaccep-table!
    On dit aussi qu'il faux-savoir quitter la table
    lorsque l'âme-mourait-dessert-vie...
    c'est l'amant-table, regret-table,un-support-table!!!
    Remettre le cou-vert pour un nouveau qu'on-vive,
    c'est un discute-table.

    Je tant-vois une l'invite-station à ma table pour une tasse de bonté accompagnée de bises-"cuit".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends qu'après un dame ménagement :))) tout ça te sorte si fluide ma chère Claire hier ! :)))

      Ah les amis verres y tables ! rires, ah le bon table bas dans Satan bat hier ! rires, l'amant table et la plus belle de battle !!! ahahaha, un dix cul table !

      Tu me fais bien rire de bon m'atteint !
      Je reprendrai bien un peu de ta tasse de bonté aux bises cuites ! avec l'accent siouplaît !

      Bisous on the table !

      Supprimer
  7. Adorable tableau table à d'Haut rab effleur bleue dans ses roses et blancs t'as bleau vieillir t'ado le sens de la fête, de la surprise et du détail frais et tendre.

    - Je vous laisse un bout de table, qu'en faites-vous ?
    - Je le fleuris, de tulipes qui vivent et croissent encore après leur soit disant mort, de muguet porte-bonheur, de roses romantiques, de fleurs de faïences... et puis j'y pose LA tasse sur le coeur de feutre et j'y prends le thé, le temps, parfois avec un livre...

    - Que représente, qu'évoque pour vous le mot "table"?
    - Le plaisir, l'offrande, le service, le partage, le bonheur de choyer qui vient mettre ses pieds dessous, la vérité, la confidence, la transparence du verre et du passer à table...
    et toujours, ces bouts de poème... André Breton, Pleine Marge,

    "La lampe de mon cœur file et bientôt hoqueté à l'approche des parvis
    Un arbre élu par l'orage
    Le bateau de lueurs ramené par un mousse
    Entre toutes cette reine de Byzance aux yeux passant de si loin l'outre-mer
    Entre toutes l'ancienne petite gardienne ailée de la Porte
    En robe de bal des méduses qui tournoient dans le lustre
    Celle qui feint de ne pas être pour tout dans cette fête
    D'ignorer ce que cet accompagnement repris chaque jour dans les deux sens a de votif
    Elle s'ensable au départ dans la fable des origines
    Mais le vent s'est levé tout à coup les rampes se sont mises à osciller grandement autour de leur pomme irisée
    Et pour eux c'a été l'univers défenestré
    Sans plus prendre garde à ce qui ne devrait jamais finir
    Le jour et la nuit échangeant leurs promesses
    Où les amants au défaut du temps retrouvant et perdant la bague de leur source
    O grand mouvement sensible par quoi les autres parviennent à être les miens
    Même ceux-là dans l'éclat de rire de la vie tout encadrés de bure
    Ceux dont le regard fait un accroc rouge dans les buissons de mûres
    De quelque manière qu'ils aient frappé leur couvert est mis chez moi"

    - Aimes-tu ta table et... ?
    Oui, j'aime ma table et c'est même, avec ma chambre, le morceau de mon territoire le plus investi
    Et j'aime aussi les com. sur ce billet doux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme c'est jouli tout ça Mariane, merci.

      Je partage beaucoup de s'aime haut dites donc ! et mon cher André B !

      L'autre elle
      La table d'évocation
      Votive
      Sens-tu (h)air !

      La table de cuisine
      Qui sert à faire la vie
      Recevoir le jour
      Parler à minuit

      Une vocation
      de service
      De table
      Mets-mots choisis pour l'offrande
      Humble
      Petites fleurs nappées
      Pour un thé de jardin ...

      Un buisson d'amour
      Du vent dans les franches
      La table c'est tout
      C'est le coup de main
      C'est la direction
      Se poser pour l'essenCiel !


      La table de communication ( oui un grand merci à mes liens et lianes que j'apprécie ! ) que j'aime mieux que celle de multiplication ! rires, libre conteuse plus vivre compteuse ! Livre de table et musique au coeur.

      Beau dimanche léger léger !

      Supprimer
    2. oups, vivre en chantant plus que vivre en comptant !

      Supprimer
    3. Selon pour qui on compte en vivant, on vit en chantant de plus belle.

      Supprimer
  8. Je ne table pas sur trop de convives ou de commensaux c'est pour mieux resserrer le cercle étroit d'une discussion passionnée.
    La table arase bien des doutes, la tabula , la meseta
    prend on son pied avec la table, l'écorne t on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une table dans l'intimité choisie, je comprends Thierry ... Et les discussions ne partiront pas en tout sens ! sourire

      Tapie de table
      Je rassemble
      Les doutes
      Pour faire table rase !

      Supprimer
    2. Comme il faut peu parfois de mots pour se faire comprendre (à demi mots) et celui qui ne dit rien consent à accepter de chiches paroles sans avoir de poids sur lèse Thomas, car quand les discussions s'affolent le coeur défaille et les sens déraillent, on défouraille à tout va allant de son anecdote comme si il était indispensable de tout dire et de se vider au moment où on se remplit, certains rempilent et empilent , impénitents sur la table déjà plus blanche et suivent un chemin tortueux qui pose bien des questions, avant la digestion.

      Supprimer
  9. il y a le vin de table et le devin de stable, la boule de cristal et le marc de café, le marabout
    qui s'amarre au bout de la table et se marre dans un grand éclat.
    Il y a le plateau qui s'allonge et la table qui se transforme en table...d'opération

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'étable, ils allaient promener l'espérance ...

      La table d'hope
      Répare
      Le gai rire don
      Opère !

      Supprimer
    2. Stabula du coté d'Etaples on y fait étape et relâche mais la mastication est elle seulement affaire de relaxation, les masséter massent pourvu qu'on ne soit pris dans la nasse et qu'on amasse pas trop mais le bol alimentaire bien astiqué favorise la digestion et évite la digression puisque la bouche pleine à la peine ose à peine articuler et véhiculer des lieux communs.

      Supprimer
  10. La table représente pour moi un beau moment convivial en famille ou entre amis. Il y a des années, lorsque mes deux filles étaient petites, elles aimaient se mettre sous la table et je les entendais pouffer de rire. C'était si beau. Merci ma chère Veronica pour cette magnifique illustration qui me met le coeur en joie, avec Edith Piaf.
    Je vous embrasse aux senteurs de pâtisserie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand vous le dites, je vois se dessiner un beau tableau de famille, ma chère Denise ...Une vraie illustration oui, ou l'une de vos si belles photos ...
      Alors, comme moi, vous avez deux filles ? sourire

      Bisous aux parfums tendres

      Supprimer
  11. Tu me laisses un bout table, je le pare d'un chemin de table et installe mon plus beau couvert...

    A table criait la cloche jusqu'au fond du jardin... Et elle sonnait, et elle sonnait, mais nous étions incapables de quitter notre cabane dans l'arbre !
    Grand mère arrivait avec son grand tablier bleu pour nous crier en bas de l'arbre : A table les enfants, c'est l'heure, votre grand ^père n'attendra pas plus longtemps!!!!
    Bises encore parfumées au muguet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les chemins de table ... sourire, tout en longueur et joliesse ... pour les plus zèles et gants couverts ...Si beau en couleur ton souvenir chère Enie ...

      Je serai la cloche de femme
      Y je tinterai pour l'appel de table
      A taaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaable ! chairs invitées

      Bisous au gui mai !

      Supprimer
  12. Merci pour cette jolie bannière et cette photo qui respirent tant de douceur et de complicité :-)
    Je t'embrasse et douce nuit :-)
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Marie pour la fraîcheur simple et spontanée de tes visites !

      Bisous doux du jour !

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Merci Barbara !
      Bienvenue et au plaisir !

      Supprimer
  14. une table
    chez moi en bon chataigner
    elle en a vu des amis défiler !!
    un bout de table
    sans nappe à même le bois
    j'y pose le courrier en rentrant
    jamais franchement nue
    et j'ai joué petite sous quelques tables belles cabanes

    je t'embrasse la Bel Rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à même le bois
      et sabots de choix
      sans gueule de moue

      Quel chouette paysage quotidien tu me dessines là, la table où l'on pose l'amitié, les nouvelles, le pain et le vers ...

      Je t'embrasse Label'bleu !

      Supprimer
  15. Pour moi le mot table signifie MANGER, le mot chaise signifie MANGER, le mot salle de bain signifie MANGER (en cachette) le mot WC signifie ce que j'ai MANGÉ. Marre de ce régime mais marre à un point !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée pour vous Jeanmi que la table vous dérange à ce point ... !

      Supprimer
  16. Coucou Véronica
    Tu m' as fait beaucoup réfléchir à une question pourtant simple..c' est bête hein..!! :-)
    Le mot " table à langer " est venu en premier...tant ces moments partagés avec un bébé sont des concentrés d' amour inexplicable...et inoubliable..:-))
    Je me souviens aussi de la grande tablée que nous formions avec les miens autour de la grosse table de ferme avec les deux grands tiroirs à chaque bout dont l' un était le nid de la miche de seigle que ma mémé entamait toujours en la signant de la croix avant de m' offrir l' entame que j' adorais .
    Rien ne m' émeut plus aussi que de rencontrer ,une grande famille rassemblée , quand autour de la table fusent les rires des enfants pendant que les grands prennent le temps de s' écouter...de se parler..et quand ce repas se termine en chantant tous ensemble , comme au pays basque , cela me donne le petit frisson..mais ça , c' est du rêve...! Pas tout à fait , j' ai la chance d'en connaître une...mais c' est rare...
    Allez j' arrête là mon verbiage...car tout cela fait un peu 14 comme on me dit souvent...
    Bisous soleil de ce jour ma si chère Véronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'y pense à cette table de langes ...Si précieux en nous ... Enfants changés, soignés, aimés ... Une des premières tables de vie ... Concentration d'amour et des mères veillement ...

      Ah si belle peinture en ta table de ferme que j'imagine ... au pré des tiens et je vois bien ce tiroir en bout de table oui !!! pour y mettre le pain quotidien ... Merci du souvenir j'ai vu ça chez ma grand-mère de Brest ... En parlant de pain c'est le bout aussi que je préfère, plus croquant et moi la première à entamer !
      Hélas les repas de famille élargie furent aussi le lieu de disputes ou de conflits larvés, pas toujours doux dans le souvenir ( celle ou celui qui sort de table ... ) le coeur saignant d'assister, assise, aux disputes d'adultes ... La table, lieu où se fomentent les rancunes, la table, quand l'enfant, impuissant, n'ose se lever ou intervenir ...La table de fête qui devient table de règlement de compte ... Heureusement, comme toi, l'idée que je garde le plus est douce, joyeuse même, je me souviens comme j'aimais les tables de colonies de vacances, toujours à faire le pitre ( la gentille pitresse oui pour faire rire la galerie ) et autant de verres durs Alex ! que nous avons retournés pour jouer, la table et le jeu ! et comme tu l'évoques si joliment, la table et le chant, la tradition du partage en chant et ...

      14 ? mais c'est mon chiffre ça ! :)

      Bisou tout plein de tendresse ma si chère Mathilde ...

      Supprimer
    2. Oui, les tables de langes... beaux souvenirs de massages, de yeux dans les yeux, de baby gym et de bourrelets... mais j'avais beau vouloir en faire de doux souvenirs, ça a été aussi des tables d'usants rodéos, d'inquiétude et d'impuissance face à d'énigmatiques, inconfortables et tenaces eczéma !

      J'aime les grandes tables avec des bancs sur les côtés et pleins de gosses ou d'amis... mais, comme pour Veronica, ma grande table à bancs ( sur mon territoire en plus ) a aussi servi de table à crises pas toujours dans la belle harmonie du OK choral !
      Mais quand je me suis séparée de cette énorme table de châtaigner à bancs, grande émotion, car c'est surtout de belle amitié et de fêtes joyeuses qu'elle était imprégnée.

      Supprimer
    3. Tu vois, on pourrait appeler ...

      L'âme de table ...

      Les lames de couteaux
      Les larmes de vie
      L'âme de maison ...

      Quand la table sacrée ...
      La table le coeur en joie
      La table en douceur ... Table en art-mots-nid que je voudrais faire ...

      Supprimer
  17. " Je veux évoquer un tout petit exemple :
    _ Soir. Une petite pièce. Au milieu, à table sous la lampe, deux enfant face à face, penchés à contrecoeur sur leurs livres. Ils sont tous les deux loin_loin. Les livres cachent leur évasion. De temps en temps ils s'interpellent, pour ne pas se perdre dans la grande forêt de leurs rêves. Dans la pièce exiguë, ils vivent des destinées bariolées, fantastiques. Ils combattent et ils sont vainqueurs. Rentrent chez eux et se marient. Apprennent à leurs enfants à être des héros. Meurent, même.
    Et moi je suis assez buté pour voir là une action scénique."

    Rainer Maria Rilke, Notes sur la mélodie des choses.

    RépondreSupprimer
  18. A table! cet appel, ce mot, signe de ralliement appelait les convives quand il faisait encore bon célébrer le partage du temps et des lieux dans des ambiances festives, de retrouvailles qui chassaient la grisaille des yeux et des coeurs et faisait venir aux lèvres des sourires et des formules humoristiques, on pouvait bien se piquer un peu mais cela ranimait l'atmosphère qui se remplissait alors de grands éclats de rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'imagine bien en sympathique animateur/humoriste/pacificateur et bon vivant de table cher Thierry, non ! :)

      Supprimer
    2. Attablés et pas accablés, câblés mais pas sans céréales, la tablée aidant, surtout à desservir, on évite le chiffre treize, et les sévices de table, mais le service doit être impeccable sinon l’imprécation rejoindra l'imprégnation, il y a l’imbibition qui rend la levée de chaise difficile, et la circulation des plats comme celle de la parole qui est tout un art d'associer et de faire participer. Relancer celui qui éteint pique du nez dans le plat d'étain, faire briller celui dont la conversation haute en couleur parle d'argent et ménager des silences pour respirer et reprendre son souffle comme le cours de la conversation qui n'est pas un long fleuve tranquille. Animer la table oui mais ne pas la miner par des histoires salaces, ça lasse à force, et au bout du compte, au bout de la table il peut y avoir des minorités silencieuses qui se sentent brimées, opprimées.

      Supprimer
  19. Apprendre à être toujours mieux "la servante d'autel", sans tristesse si non liesse, sans attendre de retour ...
    Faire fleurir la table d'un sourire d'oiseau ...

    RépondreSupprimer
  20. Veronique cette gravure est superbe....quelle complicité ... peux-tu me dire qui a peint cette oeuvre.......
    et moi la table ? la table ? le dimanche, j'aime avoir un gâteau...
    bises ensoleillées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Loula !

      Hélas je ne peux te répondre, je l'aurais indiqué si j'avais su l'auteur ... Image trouvée sur le net il y a un petit moment, sans doute une peintre anglaise, j'imagine ! sourire, qu'importe au fond puisqu'elle parle à chacune ...

      Sous les plis de la nappe
      Ronde
      Le rire fait la paire !

      Le gâteau du dimanche !
      Bisou entra : "dis, si on ...

      Supprimer
  21. l'enfance et sa fantaisie sont en chacun de nous jusqu'au bout...j'essaie de ne jamais l'oublier, pour moi, et pour le bonheur que l'on peut distribuer avec....Merci Veronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'enfance en nous, sa fantaisie, son insouciance, sa liberté, son émerveillement, les garder jusqu'au bout ...
      Merci pour ton passage chère artiste ...

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !