mardi 5 mars 2013

Le lai d'Haut ...

Sur le 2ème mouvement du concerto pour piano no 2 de Sergei Rachmaninov interprété (si possible ) par Lang Lang 

Je marcherai dans ton silence comme musique sur l'aime haut
Danse
Pattes hameau de lait
Calli d'eau scope
Do
La note court son inter val
Sur la neige vive trace animale
Peut-être un faon Tom
Qui pousse qui pouce
Je me laisse bercer par le grand aimé chant
Loue ! ce qui t'est donné d'être enfant sur le chemin
Fais cet effort de te mettre en marge
Décor immense
Plaine d'eaux-cils
Humilité
Voyage
Cyprès du ciel, les yeux à sens
Soeur
Je crois entendre en corps
La petite rivière qui glisse l'élan du choeur
Je loue d'être là en vie
Simplement
Dépouillée de l'inutile
Innée, sans Ciel la terre est vide
La peau de miel
La profonde unité
Du beau
De l'air


Mais en marchant, le coeur s'ouvre
Grand
L'aime haut vierge à fouler
Heureux
Je suis riche de rien
Solitude apprise
Vois, c'est ce qui t'attend
La page blanche qui est le pas
Ravi
Le jardin durable
Les pensées de fond
La toile à longer
Les fleurs poussent dans le froid d'or
Les germes en nous portent printemps
Viens !

Veronica, empruntant le chemin de neige, mars 2013.



45 commentaires:

  1. Oui, je viens dessiner un autre coeur sur la neige et mes doigts ne sentiront même pas le froid ...Car, la chaleur, la vraie, est ce doux feu qui crépite dans notre âme !

    Non, tu ne t'es pas mise en marge mais, au contraire, dans la réalité des infimes beautés de l'instant .......

    J'aime les mots "soeur" et "humilité", lanternes magiques !!!

    Fais un tendre bisou pour moi au petit faon ...Je t'embrasse aussi : sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, se mettre en marge, ma chère Sabine, pour moi, c'est essayer de ne pas tout centrer sur soi, rapporter à soi, se laisser parasiter comme souvent dans nos réalités ordinaires et matérielles, mais dans ces instants précis où la nature nous dépasse infiniment, rester au bord ( pour ne pas tomber dans les ravins non plus ) et n'être plus qu'une perle d'eau dans l'haut céans, apprendre et reconnaître l'humilité, et quand on goûte ces moments-là, on est au coeur de l'essence Ciel oui ! en marche vers les hauteurs, en faisant cet effort au départ ... oui anse-heure de vivre ...

      Tendresse en sage

      Supprimer
  2. Quel beau texte t'ont inspiré tes pas dans ce paysage époustouflant.
    Même la structure de ton poème fait un dessin joli à regarder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Célestine, époustouflant oui ! le mot n'est pas trop énergicle ! pour dire ce qui nous envahit comme sensations de beau, de se sentir petite et heureuse de l'être, devant la grandeur, la sérénité d'une montagne fraîchement enneigée. Ce silence de paradis qui enveloppe et donne le vertige d'être ...

      Supprimer
  3. Et un câlin à Toss dont l'humanité du regard me renverse ........Sabine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour elle, elle est si "humaine" quand elle nous regarde ...

      Supprimer
  4. Wouahhhh !!! C'émotion ( appuyer sur le "i", qu'il laisse sa trace ci ) tant de sens qu'à lyre ce lai en chantilly on s'émulsionne !
    Wouaf ! Wouaf ! En joie, sur le fond blanc, sur tes traces on gambade... revisitant les recoins du triple vivant on finit par tracer son mandala d'enthousiasme dans la neige...
    Oui, surtout en solitaire, la Nature, en ses splendeurs peut nous offrir des moments d'extase mystique où l'humilité se fait plénitude et osmose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cela, merci Mariane, pour tes mots...

      Seule, extase mystique
      Pleine de grâce
      Osmose avec la Nature
      Gratitude
      Mériter le chemin, oser le prendre
      Faire le voyage
      Rendez-vous au sommet
      La vue est imprenable
      Boucler la boucle
      En douceur
      Un chien dans la neige gambade
      Sage liesse
      Solitaire
      Un bijou de ciel

      Supprimer
  5. je te remercie pour la beauté de l'écriture et celle de l'âme...

    RépondreSupprimer
  6. Mon coeur fait boum-boum devant tant de beauté de paysage, de mots, de musique, de tout!
    L'émotion est là.
    J'ai connu ces moments de sérénité dans les hauteurs, dans la neige, dans le silence... Que tout cela est beau ma chère Veronica... Ce coeur dans la neige est doux. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Denise pour votre regard à vous ...
      Oui, j'ai dessiné un coeur dans la neige, doux ...

      Supprimer
  7. c'est beau! j'ai vu les grues! ....le printemps revient! belle soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, aujourd'hui est un vrai jourd e printemps au jardin, bonheur de la saison attendue !
      Belle soirée où que tu sois

      Supprimer
  8. Magnifique paysage ! Et quelle poésie, bientôt ce beau manteau blanc va se métamorphoser... Et alors, ce sera une invasion de couleurs, de papillons, d'oiseaux, d'insectes!! Oui, le printemps approche.
    Contente de te retrouver Veronica, merci d'être passée. Je t'envoie mes amitiés vanillées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais connaître les Alpes l'été, un jour sûrement ...
      Je t'envoie des boutons roses du jardin, les fleurs font les timides mais elles ne sont pas si loin !

      Tendresse à la rose chère Dodo !

      Supprimer
  9. Ta phopt avec Toss me fait penser à une image de Charlie Chaplin et Claudette Colbert à la fin d'un film mais je ne sais plus lequel
    Bises à vous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette ça, j'aimerais le voir ...

      Bises du jardin, je n'arrive plus à le quitter, je suis en bras de chemise moi ;)

      Supprimer
  10. Bonjour Véronica, poétesse des monts,
    J'ai respiré tes mots comme des pas sur l'immensité blanche, en accord avec le firmament. Et j'emporte, pour la journée dans laquelle je rentre comme dans un tunnel bien éclairé, cette beauté que que divulgue ton regard sur l'existence. Oui, j'emporte fragments de tes paysages dans mes yeux. Suzâme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu emportes avec toi ... J'en suis heureuse, prends et va ton chemin ...
      Je t'embrasse haut et fleur dans le ciel !

      Supprimer
  11. Tu es revenue sur la page telle que connue, aussi sensible, belle d'Ame de coeur ouvert et de corps, inspirée, "enfant sur le chemin de neige", enchantes les rimes du "beau de l'air" sur l'Adagio Sostenuto. C'est beau ! et j'aperçois de loin Toss qui te regarde avec ses yeux d'amour..
    Ton lai Haut loue encore le vers tige des montagnes en si belle offrande donnée !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Den, tes mots gravissent et capitonnent mon intérieur ...

      Je t'embrasse, en un élan sincère !

      Supprimer
  12. Ouahh ... que dire devant un si beau paysage où la sérénité règne ... et tes mots complètent ce sentiment d'humanité ressenti ... tu es une belle personne Véronica ... grâce à Cathy je rencontre des personnes exceptionnelles, je me sens toute petite à coté ... vous êtes de vraies leçons de vie ;)
    Bisous ... Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es trop gentille Marie, et tu n'es pas toute petite crois-moi, on est tous à égalité, je suis heureuse que tu te joignes à nous au jardin, tu es la bienvenue !
      De tout coeur, bisous fleuris.

      Supprimer
  13. féerie des images et des mots ! douceur musicale !
    ce matin commence en tendresse blanche !
    merci pour ce moment de pur bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie chère photographe !

      Merci.

      Supprimer
  14. Dans le grand blanc
    la cage s'ouvre
    l'air devient plus vaste
    le pas danse
    le regard jusqu'au bout du monde
    le ciel emplit le coeur
    l'âme se dilatte
    l'Amour est UN
    Alléluia ! Alléluia !

    pensées lumineuses !












    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Alléluia alléluia Yanis !

      Amitié et pensées vers les deux âmes parties en même temps ...

      Supprimer
  15. Magnifiques les tracés et les dessins dans la neige... Tout est langage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la neige vierge
      L'enfant a tracé
      Mémoire

      Supprimer
  16. Je suis sans mot et sans voix...Je respire ici ce qui plait à mon âme et ce matin en te lisant j' ai pleuré...
    Louer le don , louer la vie , dépouillée de l' inutile...riche de rien..en marge...!
    Tu t' es abandonnée , transformée dans des paysages magnifiques , simplement pour être recueillie dans l' infini du monde et tu nous reviens avec un billet de souvenirs merveilleux...:-))
    De tout plein coeur je t' embrasse petite soeur...
    Gros câlins pour Toss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis tout, tout comme je l'ai ressenti aussi grande soeur :)

      Je t'embrasse, en sérénité d'abandon.

      Supprimer
  17. Se rouler dans tes mots, dans tes traces enneigées, dans tes nuages...Gracias! Un beso!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roule-toi avec moi dans les mots blancs
      Il y a de la place pour chacun
      Au ciel
      Pas radin
      Paradis

      Supprimer

  18. Beauté de ton texte et des photos...Ton chemin de neige me donne le vers tige! tes mots glissent sur la page blanche comme des skis dans un slalom sur la piste blanche! et tu sembles retenir ton souffle comme pour t'imprégner de cet infini laiteux dans un élan gracieux vers les cieux! Magnifique billet de souvenirs de vacances qui ont l'air de t'avoir donné la pêche!

    Tendre pensée...terrienne vers toi, Veronica et caresse à Toss!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la délicieuse piste de t'aime haut ma petite flamme !
      Oh ça semble déjà loin tu sais, mais le printemps arrive qui nous console de presque tout, non ...

      Tendre pensée d'un jour de terre, les mains pleines, debout, je bois le soleil rose !

      Supprimer
  19. Un signe,des cygnes pour retrouver les blanches cîmes

    http://www.kizoa.fr/diaporama/d1812840k9174569o1/mont-blanc-juin-2011

    http://youtu.be/8j1MuvFSDr4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai visionné Francis ! merci, ton ascension est magnifique, quel exploit non ! ça ne me dit rien du tout à moi ! rires, pas assez de souffle, mais je suis heureuse pour toi. Tu ne l'oublieras jamais ...

      De la montagne où j'étais j'ai vu le Mont-Blanc !

      Supprimer
  20. Cela a dû être d'un plaisir royal ! et moi qui adore le lait, bon, la crème fraîche également, mais point trop n'en faut... t'as oublié les fraises, quoique sur ta tête j'ai aperçu un ruban de framboises... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hue, la neige n'était pas sucrée tu sais ! rires, mais je me suis rattrapée sur le miel et la confiture du pays ! et depuis sur les fraises, chaque jour, ah les fraises espagnoles ! :)

      Bisous à l'enchantement !

      Supprimer
  21. quel bel espace blanc
    où tout se dessine
    une page blanche
    où des mots s'inscrivent
    où la vie se coule en liberté
    en tendresse
    merci la Bel Rouge en blanc
    je t'embrasse
    nous sommes riches de rien
    de tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le blanc avant de poser la couleur n'est-ce pas
      Le blanc où dansent toutes les couleurs
      Mais à l'intérieur
      Le blanc pur et vivifiant, celui qui miroite celui qui recouvre celui qui agrandit ...

      Je t'embrasse Label'bleu !

      Supprimer
  22. Chers amis, merci beaucoup ...
    Je vous répondrai dès que possible ...

    Belle soirée
    Veronica

    RépondreSupprimer
  23. Magnifique !!!
    Je me glisse dans le commentaire de Mathilde !
    Bisous les femmes ! :-)

    RépondreSupprimer
  24. Merci Fifi !!!
    Bisous les meufs ! rires

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !