samedi 2 février 2013

La vengeance

J'ai réussi à mettre  
Un peu d'ordre en moi-même. 
J'ai tendance à me plaire

Triangle isocèle, in Euclidiennes, Eugène Guillevic.


Au club Sand Wich

La vengeance est un plat qui ne se mange pas 


Oeil pour oeil, dent pour dent ?



La vengeance est un plat que je ne mangerai pas ...




J'ai fermé l'angle droit
Qui souffrait d'être ouvert
En grand sur l'aventure.

Je suis une demeure
Où rêver est de droit.

Triangle rectangle, in Euclidiennes, Eugène Guillevic.



48 commentaires:

  1. Même l'assiette est belle,
    Tu me donnes l'envie d'acheter du muscadet et du citron.

    RépondreSupprimer
  2. Hello Laurent !

    Merci ;)

    La fraîcheur d'un plat, la pureté d'un coeur contre l'appétit de vengeance qui peut animer parfois !

    RépondreSupprimer
  3. L'hypothèse n'use que ceux qui s'en servent, mais faire le pitre sur l'agora est toujours une possibilité pour utiliser les transversales sans parler de diagonale du fou pour relier des sommets et chercher une relation.
    Le club fermé nous enclin à penser que même si les sommets de la gastronomie ne sont pas atteints, ces œufs révèlent une autre astronomie qui nous sortent de notre somme sans nous mettre la tête au carré , il suffit d’additionner les effets et d'actionner l’imagination. Enfin vu sous cet angle j'en mangerai bien, c'est très frais et appétissant, et les œufs de saumon ne sont pas saumâtres. Bises à toi véronique pour ces retrouvailles au sérail .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Thierry !

      Merci pour l'aire-trouvaille de tes mots, toujours pleins d'inventivité ! ;)

      Essaye de trouver une relation entre la j'aime haut mais trie ! c'est tout le champ des possibles que j'essaie de mettre en plat, ce n'est rien qu'un peu de pain mais il m'avait sauvé le fort ! Foin de vengeance, rien de tel qu'un beau triangle rectangle isocèle et le bonheur de relire en essayant de comprendre cette fois ! les Euclidiennes du grand poète breton :) Guillevic ! Non, pas de sommets gastro Monique ! rires, juste un air de fête pour mettre en appétit les pères pendiculaires ! Tout est une affaire d'angle naisse pas ! Ah les oeufs de somme, on dit que c'est cas vie art rouge ! du pauvre, je ne peux m'offrir beluga !

      Amitiés bien élevées !

      Supprimer
  4. le triangle est une figure symbolique de la permutation, de l'échange et de l'équilibre
    on y trouve un appui qui a deux nous fuit et on favorise la permutation circulaire comme la transe itération dans la transitivité, il ne manque qu'un oeil avisé dans le delta lumineux
    mais ces yeux globuleux n'en sont ils pas l'expression, pas pressé de sortir du ventre de leur mère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les scientifiques vont m'aider à y voir plus clair dans les figures ! Merci d'en être ! Ah tu me fais rire, tu as même vu les oeufs globuleux du sceau Mont ! Les petits oeufs qui permettent de signer, de faire les points tillés ! Ils croquent subtilement sous la dent ! pas de loi du talion, juste l'aire du temps qui passe ...

      Supprimer
  5. Revenge, une revanche , face au sandwich , pas de sable (sand mais pas par saint Georges)on ne va pas lui faire rendre gorge, mais de quelle sorcière s'agit il (whitch) , alors on se libère les mains pour jouer aux cartes du destin dans un lieu accueillant et si on tri en choisissant son angle c'est qu'on est au sommet ...de son art, pas besoin de faire la tête de lard (en général je préfère le bacon) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Witch ! qui cuisine doit toujours user d'un peu de sorcellerie, non ! le grain de sable en moins ! non non pas de lard dans ce plat qui ne se ment jeu pas ... C'est bon le lard ! avec les l'élan tille ! Ouvre le bec, on !

      Supprimer
  6. Rooh quête ??? blancheur, simplicité... je repasse me mettre en appétit. ;)
    Toutes les bannières de l'attente furent un régal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui de la roquette tu l'as reconnue ! avec sa pointe qui pique ! son caractère ! du vert et du orange mélangeons les couleurs en nid ver !

      Merci pour les bannières, elles te font un chemin ma chère Loulou !
      Bisous Oh que t'es ... !

      Supprimer
  7. La haine,il faut l'écraser dans l'oeuf...sinon,elle nous bouffe le coeur.
    On dit aussi que le laid-tue et que le ressenti-ment....
    Il vaut mieux manger son pain blanc mot-mielleux avec son pain-gnoir !

    J'ai...ô maître...ri...des bons mots d'Eugène Guillevic!Merci!

    Bonne fin de semaine Veronica!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis d'accord, il faut faire vite, quand on nous cherche, si la haine monte comme un haut-le-coeur, c'est du fiel, il vaut mieux attendre l'autre jus !
      Allez, tu viens !
      Noir ou blanc un pain vaut mieux que deux poings tu l'auras !

      J'ai
      Haut
      Maître
      I

      Merci ma chère Claire, Fo te le dire !
      Bisous en cercle et ...

      Supprimer
  8. Très appétissant et joliment mis en valeur dans cette belle assiette blanche... j'en mangerais ;-)
    En attendant votre retour, j'ai pu admirer vos magnifiques bannières et voyager un peu. Je suis heureuse de vous retrouver et je savoure les mots d'Eugène Guillevic.
    Bon week-end chère Veronica avec mes bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Denise et merci pour la blancheur de vos mots que je suis heureuse de goûter à nouveau ...

      Plaisirs partagés !

      Supprimer
  9. Merci les amis ! Heureuse aussi de vous retrouver !
    Je viendrai répondre à chacun très bientôt, pour le moment, je prépare un couscous de chandeleur !!!

    Amitiés moelleuses !

    RépondreSupprimer
  10. Ah oui c'est un plat qui se mange froid,
    un couscous ! l'essentiel c'est de ne pas pédaler dedans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le préfère chaud pour ma part ! sourire, ah la paix dalle ! L'appétit comblé efface tous les ressentiments ...

      Supprimer
    2. Les graines dédaignées (?) de beaux cristaux de canne en sucre les saupoudrer, des mamelles de la belle marguerite au champ, prendre le précieux nectar, réchauffez amoureusement le tout et consommez avec délectation... ne pas négliger vanille, nectar des abeilles et autres extrêmes douceurs... ;)

      Supprimer
    3. Quel dessert tu nous proposes-là !

      Le miel se moule bien avec la vanille et les extrêmes douceurs, quelle sensualité chère Lou dans ta façon de cuisine ... ! Un farçon peut-être ? Non restons sur les sucreries orientales !!!

      Bisous robots ratte if ...

      Supprimer
  11. Si on essayait le triangle scalène?

    Bon pour danser
    Virevolter
    Sur ma base, sur mon sommet,
    Sur mes côté, mes autres angles.
    (...), du même auteur!

    Belle soirée Veronica!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui ma chère Colo, je continue après toi le triangle scalène ! :)

      " C'est que je suis toujours agité, tiraillé
      par des angles, par des côtés
      assemblés au hasard
      et sans égalité. "

      Belle soirée à point !

      Supprimer
  12. punaise des bois comme il a l'air bon ce petit sandwich !!! je suis heureux de te revoir , sais tu que j'ai attaqué une nouvelle discipline ?? la danse classique , je suis un vrai petit rat de l’Opéra !! si si tu te rends compte on aura tout vu dans ce monde !! je t'embrasse très fort , je vais vite dire à Hutte que tu es revenue , elle va être super contente elle est en train de finir la sieste du samedi , je vais la réveiller ..............
    " Hutte des Bois ! debout y a Véronica qui est revenue !!!!!...."
    bon je te laisse je vais reprendre mes entrechats !!!

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Petit Singe vert ! Comme je suis heureuse de te revoir moi aussi ! mais non je ne savais pas ! je vais découvrir tout ça ! avec grand plaisir ! Oui, passe le bonjour à Hutte ton amie ! mais laisse-la dormir en corps un peu non ... sourire

    Un gros bisou fraise à l'eau paix rat !

    RépondreSupprimer
  14. Foin de vengeance, j'aime tes petits triangles de pain de mie, ma mie, ils respirent déjà le frais avant le printemps des poètes !!! Les perles de soleil en sont les beaux atours...
    Ta bannière m'emmène en un chemin de rêve blanc ! Sublime tentation !
    Je pense que ta pause t'aura fait du bien, les mots rejaillissent de plus belle !
    Très beau dimanche à toi !
    Bises triangulaires à la roquette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui le printemps des pots êtes !
      Je déposerai ma plume avec un grain semoule
      Au riz
      en taille
      Je ne regarderai pas l'excès qui garnira mes hanches
      Le bonheur est dans la cuisse in ! plait-il !
      avec un peu de beurre et des raisins sacs après la fraîcheur maritime ...

      Les mots sont frais, qui s'étaient juste tapis orientaux, le temps d'une rose à la menthe nana !

      Heureuse de te relire chère Enie, bises parallèles !

      Supprimer
  15. Tout est beau et nourrissant ici !
    Les ailes aux chants de l'heure délicieux, au pots aime nouveaux et savoureux, aux y mangent, non, z'images raffinées voire sucre-glacées
    La cuisse centrale au rose saumonée et pointes talonnées...

    T'as raison, l'oeil, il vaut mieux l'ajuster dans là, si, y êtes... oui... bien vu... en toute lucidité or rangée...
    Et la rocket, vaut mieux la coincer dans la mie, à l'aine de 2 triangles abducteurs, puis la croquer, voluptueusement que la lancer dans l'amie ou l'haine mie vole up tueuse ment.

    Le saumon thalasso... mon Dieu, voyez comme elle s'est bien retenue de faire un malheur... le sot t'a lassé, mais pas sotte l'a laissé, sans monter à l'assaut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chair Mariane !
      puisque tu trouves nourrissant, tu peux te servir, voire te resservir, à la louche bonheur ! Tu sauras t'arrêter à tant je suis sûre.

      Alors ça vous heureux ?
      Tant mieux, tu as l'air en joues et ... tu joues au lance-roket !
      T'as lasso t'es rapie ! Mais non point besoin des lacets juste sur la montagne se poser écouter partager la neige fraise et douche ! Le grand vent du nerf souffle souffle alors vieux mot bouillotte dans l'art moire à glace ...

      Pensées du soir mouche or qui chante à bas moka

      Supprimer
    2. "le dimanche à Bamako c'est le jour de mariage ! " ...

      Supprimer
  16. Magnifique en images et en mots ! Oh cette jolie transparence des billes oranges !!! Et que dire de ta bannière !!! Neige, ciel bleu et soleil: le bel hiver...Tu nous gâtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Fifi, j'en suis ravie !

      Là-bas nid hier ... il faisait beau, la neige parle ... Aube lieu d'étang ...

      Bonne soirée hochant de l'heure ...

      Supprimer
  17. Vent j'ai quelque chose à te dire, je ne me vengerai ni de tes bourrasques inattendues ni de tes nourritures apportées à l'improviste, riches souvent mais quelquefois franchement avariées malgré leurs belles apparences.
    Vent j'ai autre chose à te dire, si je n'aime pas toujours tes gestes, je n'en fait pas un plat.
    Quel bonheur, de lire ton blog de tous côtés, de se questionner si tôt. Mon esprit s'est allumé sur les mots de Guillevic, Bobin, Tardieu, sur ton univers spirituel qui allie philosophie et poésie! un grand merci. Suzâme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sortie dehors parler au vent mauve et ... il m'a dit qu'il soufflait aussi fort que lui-même, qu'il n'était que du rose passé à la machine ! Qu'il tourne ou ne tourne pas, qui l'aime donc le suive, c'est beau qu'il nous décoiffe un peu les certitudes ! Pauvres petits humains fâchés de ses bourrasques, mais c'est pour ton bien ma fille, va où le vent te mène et ne te venge pas ...

      Quel bonheur pour moi de te lire ma Suzâme, et de penser à toi ...
      Je t'embrasse

      Supprimer
  18. merci d'être passée chez moi, tes commentaires me touchent... Je suis toutes tes publications et si nous parlons de talent... le tien est grand ,musique écriture,photo,et humour !merci pour tout cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est gentil Nadine, je suis touchée.
      Tu es la bienvenue dans mon petit jardin ...

      Ame t'y es

      Supprimer
  19. c'est le chant de l'heure qui creuse et donne la faim de textes toujours plus originaux et la plongée dans les figures géométriques donne plus que de la rectitude morale à tes mots doux à entendre , il ne suffit pas d'avoir un louis d'or dans la main , mais ton poignet ferme ne tremble pas au moment d'égrener de belles paroles en citation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ouîe d'or, je l'aimerais ... J'entends comme je peux mais je tremble souvent sauf quand le coeur parle.
      Merci ami Thierry tes mots me touchent.

      Tiens voici le point, des Euclidiennes.

      Je ne suis que le fruit peut-être
      De deux lignes qui se rencontrent.

      Je n'ai rien.
      On dit : partir du point.
      Y arriver.

      Je n'en sais rien.

      Mais qui
      M'effacera ?

      Supprimer
    2. l'ouïe ne veut pas s'écrire juste se crier peut-être, ils ont changé ! Paul hisse des lettres impalpables !

      Supprimer
  20. très appétissant! ...la vengeance: connait pas ! un sentiment qui m'est étranger!bon ap'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gwendoline,

      N'aime pas moi non plus, pas dans mes valeurs ...
      Peut-être que lorsqu'on a eu une grande peine, l'idée nous traverse ...
      Je n'ai jamais eu "besoin de me venger" ...

      Mais j'ai un appétit d'ogre !

      Supprimer
  21. Roques êtes à mère à fille, si belles tes billes saumonées ou de truie te orangées craquent dans la bouche diffusant ainsi une friande ils disent fraîche, dans ton pain ma mie... tranché et en triangle.. et ne dit-on pas que le d'aile ta illumine eux de la tradition serait tri angle iso celle comme in Euclidiennes, à la base plus large, comme les fronts ont d'un temps bleu ; si belles tes bannières t'attendaient en pause, et que dire du Titus Pyre. Beau !
    Heureuse de te retrouver au Jardin, Veronica, d'Aime Haut après la pause ragaillardie en nid vert !
    bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te lire ma chère Den ...
      Ah roc oui ! solide comme la pierre, mais tendre sous l'Adam ...avec peu de chose se faire repas de fête, oh le beau delta que tu m'offres là, pour toi la sécante des Euclidiennes ...

      Au moins j'approche
      Ce qu'il y a de plus fermé
      De plus plein, de plus recueilli.

      Je vais toucher, entrer
      Dans l'univers dont j'ai besoin.

      Je serai là, vivant,
      Sa perfection, sa finitude
      Cette façon de se suffire
      D'être sur soi comme le tout.

      Enfin je suis entré.
      Mais c'est lui qui n'est plus
      Qu'un corps troublé

      D'où je n'ai qu'à partir.

      Je t'embrasse, un soleil sur ma vitre ...

      Supprimer
  22. Je vous offre le carré des Euclidiennes !

    Chacun de tes côtés
    S'admire dans les autres.

    Où va sa préférence ?
    Vers celui qui le touche
    Ou vers celui d'en face ?

    Mais j'oubliais les angles
    Où le dehors s'irrite

    Au point de t'enlever
    Les doutes qui renaissent.

    Eugène Guillevic

    RépondreSupprimer
  23. J'ai toujours adoré la géométrie...Là, j'ai haut mes tris...m'écrié-je en retrouvant mes instruments de traçage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'âgé oh
      Mais trie !

      Je t'imagine sur le tracé des jours ...

      Supprimer
  24. En claudiquant par ici , j' ai jeté un oeil ...je n' ai plus qu' une dent sur deux , mais je le trouve tellement beau ce
    " stand witch " ( pas facile la prononce..)que je m' en croquignolerais tout de même bien un p'it bout..!
    Tendres bisous de ta petite vieille préférée...:-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je me suis régalée à te lire :))) j'adore tes une dent sur deux :))) le stand wich !!! est doux il ne te fera pas mal au palais ...

      Tendres soubis de ta petite jeune préférée :)))

      Supprimer
  25. Véronica, je crois que je préférerais ton couscous chaud.... et le pain si blanc a besoin de soleil..les petites billes sont craquantes.....
    et la géométrie je ne m'en souviens plus.... c'est tellement loin ...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ma Loula ! rires, ce pain blanc mou pas assez cuit, je n'aime pas le pain de mie !!! rires surtout comme ça mais j'ai fait avec ce que j'avais sous l'âme hein ... Je te ferai goûter mon couscous !!!
      Se remettre à la gémeaux mais trier ! à la quarantaine ! voilà qui me convient ! :)

      Poutoulousains bien de chez nous ! olé !

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !