jeudi 21 février 2013

Foulard en poésie ...


Il y a tant de façons de porter un foulard, Hermès me l'a dit, cadeau de ma grand-mère ( ce qu'il me reste d'elle, elle le portait au champ ) même l'autre  :"Hache et aime !", quelle que soit la saison.
Full art s'écrirait-il avec ses deux ailes ?
Comme un beau bijou chair, point besoin qu'il en soit, avec quelques sous tu feras "pousse hier" ...
Beau et mien, je fais à ma manne y air ...
Juste un p'tit bout de soie pour entourer le monde comme un carré de miel ...
Un rêve de coton qu'on dit mouchoir de col aux fonctions hygiéniques, si tu l'as sous l'âme, hein, c'est-il pas sympathique ? 
Pochettes haussent tant ta poire qu'accentuent classes sociales.
"C'est l'ingéniosité des femmes qui organise les vies blessées", nous a écrit Colette. La courbe de ton corps ( de textile ) adoucit mon cou ( roux ) enroué.
Il est issu de légèreté, hôte home de l'hiver, bien fichu ou pas, il sait aller de l'extérieur vers l'inter rieur pour apporter sa touche de cool heure.
 Sa langueur aura la taille de vos mémoires ... 
Il dévoile par foi l'un des sens caché, parfois bien dangereux pour l'enfant asphyxié. Attention à ne jamais l'écharper...
Préférons le foulard qui croise un peu les jambes, pudique roulotté, qui protège des vents, des froids, des grands soleils, qui anime mentons, à la danse du front, féminisant le nez.
Hôte homme également, l'accessoire refoule de voies et de manières, le tube est à la mode !

Le portes-tu souvent, ami(e) des quatre vents ?

Châle heureusement vôtre

Tiens, quelques façons actuelles de le porter : 
http://www.bohemianchic.fr/foulard.html
http://www.lefoulard.fr
http://www.comptoirdufoulard.fr/
http://www.cosmopolitan.fr/,video-mode-25-facons-de-nouer-le-foulard-ou-l-echarpe,2510830,1520003.asp

Mais tu sauras mieux que quiconque le porter comme une reine (  ou comme un roi de coeur ), car il t'appartient de le laisser plisser dans le nid de tes veines ...


Veronica B, 21 février 2013.

Une façon pour moi de vous dire au-revoir, chers amis,  je pars bientôt prendre l'air des Alpes avec ma Toss ( me rapprocher de certains d'entre vous peut-être, sourire ) !
 Je vous salue de mon foulard d'amitié ! au plaisir de vous retrouver, de vous lire, de partager encore ...
à bientôt ! Je ne vous oublie pas ... 


31 commentaires:

  1. OOOHHH...
    Ma copine Chantal...rigolo!
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  2. Touche fine à l'habit chair/cher ou pas, négligeant ment chic, tenue finale, structure mon look.
    Foule hard ce quart et distingue, "organise les vies blessées" d'ici Donne Y - Gabri aile, Col êtes ; celui croisé dit tout ô ce que je panse tout bas ; les gestes par le plus que les mots : en chèche bouilli, et charpe col Elisabeth, tube mode ou triangle U l'air devient Art, accès soir de Maud, à prendre à nous et le foule hard de mille et une façons de le porter.
    ça ma rive de m'en tourer en reine ou princesse, pour mieux me cacher mon enfant..... !
    heureux voir chère Veronica, tu nous manques déjà, mais bon air des Alpes avec ta Toss.
    Je vous embrasse toutes les deux.
    Au plaisir de partager encore..

    RépondreSupprimer
  3. Je fais un gros noeud à mon mouchoir pour agiter mon cache cou et te faire signe aussi dès que le rendez-vous sera de nous con.... signé... heu confirmé... bises snifff ;)

    RépondreSupprimer
  4. Toute en poésie :-) je m'en doutais ...
    J'ai parcouru votre blog et sincèrement très beau, dans tous les sens du terme :-)
    Bise de Marie

    RépondreSupprimer
  5. Bonnes vacances, chère Veronica.
    Je pars moi aussi, dès dimanche, pour quelques jours d'oubli.
    Au revoir Mademoiselle!

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique ton puzzle au foulard et à la bague. Jolie silhouette.

    RépondreSupprimer
  7. Chère Véronica

    Je crois qu'il serait préférable au foulard, pour franchir les Alpes de prendre un Cache-col !
    je ne doute pas que tu vas engranger des images, des sensations diverses, des odeurs différentes, d'autres regards, et que nous te retrouverons nourrie, regénérée pour notre plus grand plaisir.
    Avec Toss, je vs souhaite de grandes grandes respirations...
    Je vais mettre la photo de Gavotte sur le côté droit de mon blog.
    Très tendrement.

    RépondreSupprimer
  8. Encore quelques mois et je déploierai mes foulards au vent du passé !
    Bonnes Vacances ma Vero,
    je vais de mon côté préparer aussi mes vacances dans les Alpes pour cet été,
    tu peux semer sur tes sentiers des petits cailloux d'Amitié,
    je saurai les retrouver sur mon chemin de Vie...

    Je t'embrasse bien fort ♥

    RépondreSupprimer
  9. Le foulard autour du cou est un objet très intime. Il me sert de collier et, sauf quand il fait chaud, je ne m'en passe jamais. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  10. Foulard pas défouloir ni rentre dans le lard
    pas foulé au pieds ce tissu léger d'été qui n'a rien de l'étole
    et qui s'envole au premier vent venu.
    Pas fou de masquer le cou et sa base et de retenir le vents mauvais qui montent à la tête.
    Celui des gardians et autres hommes de taureaux mais aussi la cravate
    croate des cavaliers qui protège et orne plus utile que le jabot délicatement ourlé mais fragile.
    se situer dans la foule est un art délicat
    mais madras ou indiennes de tout tissage, imprimés et batiks
    de ces teintures nature ou la plante se prolonge dans la trempe
    et que les pigments végétaux inscrivent la gamme limités mais si riche
    et toujours imitée.
    Alors couvre tête ou cache col ou passe montagne, protèges toi bien dans les Alpes et reviens nous avec de belles photos de Toss sur fond immaculé.
    bises véronique et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  11. Bonnes vacances à toi et à Toss

    gros bisous

    RépondreSupprimer
  12. J'ai eu une période, il y a longtemps (déjà!) je réalisais des foulards en soie peinte pour arrondir mes fins de mois...
    J'aimais beaucoup les couleurs chatoyantes sur la douceur de la soie!

    RépondreSupprimer
  13. Belles vacances d'hiver ma chère Veronica avec Toss et profitez bien. Un bol d'air fait tellement de bien ;-)
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  14. De toutes couleurs et matières, les foulards ne me quittent jamais et j'agite le plus doux pour te souhaiter un beau séjour!
    besos.

    RépondreSupprimer
  15. Tu t'éloignes de moi au contraire ... si je monte sur un escabeau, aurais-je le bonheur d'apercevoir un bout de foulard voletant dans l'air ???
    je suis un peu folle mais cela ne m'empêche pas de te souhaiter de bien agréables vacances..
    le plaisir sera grand de te retrouver , ma belle !
    Solène

    RépondreSupprimer
  16. Je connais un foulard invisible qui s'enroule autour des coeurs sans les emprisonner, un foulard qui danse avec les esprits et ravive amour, amitié et poésie.
    Et là, en quelques photos, fragments de toi-même, l'histoire d'un foulard que tu aimes. Ta main raconte en se posant sur lui. Un merveilleux partage, Véronica! Suzâme

    RépondreSupprimer
  17. Véronica, tu es partie , es- tu es revenue ? hi.... je te vois agiter ton foulard.... mais il fait si froid, qu'il y a du givre sur le carreau, je te vois comme dans un rêve...Je te dis à bientôt..... bises

    RépondreSupprimer
  18. Me revoilà un peu, ma fée !! Chez moi et chez toi !
    Comme c'est beau de marcher à nouveau dans ton jardin...
    Le foulard, pour moi, c'est un habit de nuit... pour protéger mon cou des vents coulis... Et puis pourquoi pas un peu d'élégance, pour habiter le rêve ?!!
    Bisous doux

    RépondreSupprimer
  19. Une seule main gauche. Une grosse bague, d'ailleurs c'est quoi ? La silhouette svelte qui renvoie a la jolie petite fille blonde. Le noir et blanc de la tendresse et de l'amitié d'autrefois. Un foulard qui danse et qui enserre un cou charmant. Dans un coin Toss, remplacée parfois par l'ombre fugitive en noir et blanc d'une femme dont on sait les blondeurs vénitiennes. Le charme désuet d'un carré intemporel. Les mots qui dansent. La montagne lointaine. L'envie de mieux connaître. Peut-être même l'envie de défaire et de toucher un cou, le départ d'une gorge naissante. Mais déjà les mots s'envolent et se gomment d'eux mêmes sur le rêve fou.
    C'est un lundi de montagne pour la femme aux mots un peu fous. C'est un lundi de travail pour le rêveur insensé qui remplit sa tête de soie, de moire, de fleurs et de reflets.

    RépondreSupprimer
  20. coucou les filles! merci pour les liens! très utile! sinon j'en ai trouvé un autre qui montre les façons basiques et simples dont on peut nouer un foulard. le voici http://www.comtesse-sofia.com/how-to-tie-a-scarf/

    RépondreSupprimer
  21. bon repos! quel joli souvenir de ta grand-mère! et la soie! rien de mieux pour la chaleur et l'élégance! bizz

    RépondreSupprimer
  22. Le foulard, accessoire devenu presque indispensable, pour compléter une tenue ou pour tenir chaud tout simplement.
    Je te souhaite un bon repos, profite bien !
    Bisous bisous de soie

    RépondreSupprimer
  23. Je ne connais pas l'expression qui adoucit un cou roux enroué mais je trouve que c'est joli.
    Faut aimer voir porter une femme avec un foulard, ça fait un peu escapade dimanche sur un port de Bretagne. Mais bon! Tous les goûts sont dans la nature.

    RépondreSupprimer
  24. Profite-bien de l'air des Alpes, Veronica avec la douce Toss!

    Bonnes vacances! Bises printanières du Sud!

    RépondreSupprimer
  25. J'ai toujours un foulard.... Mais pas d'Hermès, bien que ce soit un petit rêve....
    Bonne journée et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  26. Foulard de soie pour soi au plus intime niché sur des épaules pas affaissées et ce port de tête altier en enjolivé par cette parure colorée qui rajoute la tache de couleur à l'attache au tronc, pas de représentation tronquée ni troquée pour ce qui couvre, cache, protège, habille d'ailleurs les cavaliers croates au 17 ième siècle n'ont il pas eu la manie de nouer à leur cou un foulard qui est devenu par métonymie la cravate que l'on connait, glissement insensible vers un code et une convention quand il n'y avait que signe de reconnaissance ou confort, joie et liberté de laisser flotter au vent ce morceau de tissu lâche et pas fixé ou si peu par des agrafes !

    RépondreSupprimer
  27. Jamais je ne foule art ni ne le refoule d'ailleurs
    la foule ares parcoure et mesure des surfaces
    enclos et délimite mais le foulard ne fait que le tour de mon cou
    et du coup il est proche et presque intime car il y a les parfums et les odeurs corporelles et le seul fait de le sentir peut sans faire mentir faire monter le souvenir en tête mais ce cache gorge regorge de vitalité il est vitaminé et vite animée de plis et de replis, il ne froisse personne de le retenir par fois par ces joncs coulissants hauts, les cours et les corps, et voilà un beau décor.

    RépondreSupprimer
  28. Elégance quand tu nous tiens :)
    Je les aime aussi :)
    Je te souhaite, surement trop tardivement, un bon séjour dans les montagnes.
    Et t'embrasse ma chère Veronica
    Azur

    RépondreSupprimer
  29. J'aime ♥♥♥
    Bonne soirée
    Bizzz Lolo
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  30. Je "foule-art" et cueille ainsi chaque caresse du temps ...............Que tes journées soient toujours enveloppées de rêves : sabine.

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !