lundi 30 décembre 2013

Je m'heureux lève pour une année nouvelle !


Au fond de ma soupière
J'ai mis des voeux de coeur
A vous offrir légère
Pour filer le bonheur
  Velouter votre hiver
  Fleurir votre intérieur
    Eclairer vos déserts ...


Consommez beau la vie
Partagez l'amitié
Célébrez et louez
Au temps qu'il est permis !
Que l'année vous soit douce
Et que vos rêves poussent
Sur vos jours d'an-nuit

Bien à vous chers liens et lianes, 30 décembre 2013.
Veronica
Meilleurs rêves 2014 !

vendredi 27 décembre 2013

Y a quoi dedans ?


" Le nom, ce dernier soupir qu'il reste des choses" 
in L'Ensorcelée ( 1854 )
 Jules Barbey d'Aurevilly.


Pour un soupir
Dans ma soupe hier
Pour une roupie
Un bon fricot 
Dans la soirée
Pour un sourire
Sous la pesée
De vous poirés
Epieurs de goût :)
Rires
Et 
Espoirs
En nous opèrent
Repus
Purée !
ça c'est super ! 

( Que vos repas de fête soient riches de Présence ...)




Mais qu'ai-je donc mis à l'intérieur de ma soupière ?


jeudi 19 décembre 2013

Dis-moi c'est quand ...


Dis-moi c'est quand ...
Qu'on va pouvoir ...
Trier des cailloux ...

Une jolie chanson 
Pour border le temps
Et le prendre en faim 
Triloculairement !

Oui, c'est croustillant
De s'arrêter
Et discutailler 
Main sur les jeunes houx

Jamais sans Jamait ?
Ou Jamais plus jamais ?
Il est toujours tant
De se dérouiller
Tout en quittant son trou ...


Veronica B, Pour une chansonnette matinale sur l'air adapté librement de la chanson d'Yves Jamait



mardi 17 décembre 2013

Tendresse ...


Juste une photo pour aimer ...


Supplément dames :

L'animal d'homme, est-ce tiques :
As-tu un chien, un chat ?
Pourrais-tu vivre sans chien, nicha ? Et pourquoi ?


jeudi 12 décembre 2013

Bois de serf ...


Dites-moi mon maître

de tant de terre et tant d´eau
de tous vos voyages
lequel est le plus beau ?



Les têtes coupées en quatre
des grands et vieux tigres,
en tapis qui s´étirent
aux pieds de ta vie.



Sur les collines
au mois des grandes chasses,
dans tout l´espace
je marchais sans repos



C´est ainsi que le cœur gros, en boule
je tendais pièges et collets en foule
mais c´est un cerf magnifique
qui devant moi se dressa.



C´est ainsi que le cœur gros, en boule
je tendais pièges et collets en foule
mais c´est un cerf magnifique
qui devant moi se dressa.



Mon destin s´achève
La Mort est sur mon dos
tout ce quelle me laisse
je t´en ferai cadeau :



Mes deux grandes cornes
les bois des bêtes,
dans mes deux oreilles,
tu pourras boire,
aux demoiselles du miroir de mes yeux d´eau,
de mon poil lisse
fais-toi faire des pinceaux,



Si mes chairs te nourrissent demain
c´est ma peau qui te réchauffera
Et le plus grand des courages
de mon foie tu tireras



Et encore une fois, mon Seigneur-roi
Le corps de ton cerf te fera gloire
Chair résignée de l´histoire
Et en toi il fleurira.



Dites-moi mon maître
de tant de terre et tant d´eau
de tous vos voyages
Lequel est le plus beau ?
Lequel est le plus beau ?


Angelo Branduardi, Le don du cerf.


Me rappelle La mort du loup de Vigny et la leçon merveilleuse que nous donne l'animal, en vivant, en mourant ...
Je préfère admirer la biche au bois que sa tête ( même fausse ) sur l'étagère ou le mur du salon, comme c'est à la mode.

samedi 7 décembre 2013

Le pied d'Estelle ...

" Et voici, en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi. "
Aloysius Bertrand in Gaspard de la nuit, 1842

Je cherche une armoire; s'appellera Estelle, croira en sa bonne étoile d'art moire ...
Je l'étofferai de mes chiffes, chemisiers, pantes, robes de lune.
Je l'ouvrirai sous vent, au pré de ma fenêtre, souvent pour voir s'envoler ses parfums,  tabac lointain, rose fougère, plis de lavande et petit foin, landes mystères, précieux jasmin, dans les méandres de son bois ...opale hisse ambre et lambrissée ...
Verticalement pleine, avec des pieds chants tournés d'antiques étés, me fera voyager matin, histoire de rhum, de meuble aimant et foire de mai. J'y rangerai mon lange de saison, ma plume, ma liquette, une robe de chanvre et des corsets d'hiver.
Elle ne bougera plus, d'âme de service. Servante d'autel, âme et pieds. Nous serons amies pour laver. Je descendrai faire ma machine, elle m'attendra jusqu'à l'essor âge, celui où l'on monte pour ne plus ... heureux des cendres. 
Je l'adosserai à ma câline, pour mieux venir en son miroir ... Je cacherai sa clef dans les champs. Elle m'ouvrira toujours sa porte. La porte étroite.
Art, déco ou des corps home, lingère ou bonnetière, à pans de riz ou fête en chêne, vitrée ou bien cachée, de bois blond ou foncé, peinte ou unie, blanche ! qu'importe sa couleur pourvu que j'aie livrée ! pour l'heureux change. Mais j'aimerais mieux pas d'Enfer forgé ( voeu : monter au ciel moi ! )
Aujourd'hui, l'armoire a bien mangé ... A t-elle vieilli ? a pris du coffre et du plaqué, s'est dépouillée, s'est allégée ... 
Moi j'aime dedans y mélanger : vaisselle de femme y, livres et soupières, bibles l'Haut, coussins velours et petits pois, taies d'eau rayée,  l'être d'amour, cent heures d'ouest veillées du sud, même mon temps d'hier ... tout sauf des armes ! qui fut sa fonction première et j'aime tant, auvent, la serrer dans mes draps ...

Et toi, chante-moi ton armoire ...

Veronica B, De près cieux, mes langes ... 7 décembre 2013.

 ( Intérieur avec deux femmes près d'une armoire à linge, Pieter de Hooch, 1663, Amsterdam )

jeudi 5 décembre 2013

Bercée ...

Prends le temps de prononcer les mots
Avec une becquée de plaisir et de pensée


Bercée
Comme un vers sait 
L'Haut
Naît
Dans l'aidera
Souple 
Des j'aime haut
Gémis
La taie des anges
L'eau
Venir home onde
Une nouvelle foi
Vois
C'est un cadeau
Verset qui pose et qui mélange 
Beau
Sur draps de côtes et mousse-peau
L'âme
En l'aube qui 
Te creusera
L'orée du monde
      Femme ...

Veronica B, 5 novembre 2013.

dimanche 1 décembre 2013

L'Ave du lavoir

Anse-temps de l'Avent
Ces baumes et Sages
Me gonflent le coeur et l'âme
Portée d'étang de grâce
La rivière est strophe-onde
Tu cherchais la clef en Haut
Mais c'est le Sol qui te l'a donné
Lilas
Pourtant, te mettre à genoux n'est pas si facile !
Et ces tuiles-orage te parlaient de Lui
Quand ses bronches soufflaient
Ave mare il y a
L'eau et les pousses de banc-boue
Le noisetier près d'un cultivar
Des chiffons de fleurs
Et du savon noir
 (J'ai pris quelques années de buis)
       La mansuétude, quel beau mot 
           Je le garde pour Toi
                                        Le temps de dire à Dieu ...


In L'Ave du lavoir ... Veronica B, 1er décembre 2014



mercredi 27 novembre 2013

En sabots de lit verts ...


C'est à la nuit bombée
Quand tout le monde rentre en lumière de foyer
Que je sors jardiner un râteau sous le bras
Comme c'est arbr'gréable ! de découvrir leurs ombres
Dans le "snoir" de l'hiver
Secrètement cachée en sabots de lit verts
Au petit bois nouveau
Je vais chiner de l'or et décoller hope terre
En âmassant de l'eau ...
Me sont précieux trésors
La paix nombre des pieds, le nuage aux yeux clairs
Les plantes-art, connaître
L'hellébore niger, la pensée amoureuse
Un escargot me snobe
Et le ciel qui dort !
Pour entrer dans la danse
D'un petit oeil léger
Je souris de bonheur
Bonne mère qui panse.
Dans le jardin d'Aime Haut
Qui prolonge son heur
La nuit sera bombée
Sur un rêve de fleurs ...

Veronica B, in Les arbres de chêne-houx, 27 novembre 2013.


samedi 23 novembre 2013

Le service du coeur ...

Ne soyons pas frileux 
Chers âmis retrouvés 
( que je n'ai pas perdus pas laissés ou pliés comme des rais de Leux ( Leux est un nom de famille picard qui représente la forme régionale de loup et peut aussi désigner un homme brutal lune )
En ce temps de l'hiver
En ce temps qu'il fait froid
Pour nous dire l'aime haut
L'instant recommencé
Les souvenirs de boue
Où nous étions des fleurs
Cailles blotties dans l'Haut, peuple lié en soeurs
Et le corps Deguin-Joie ! ( Deguin est un nom de famille signifiant fils de guin ( mieux que la guigne non et qu'un coeur de guingois :) d'origine germanique dérivé de wino win qui signifie ami )
Accordons-nous le coeur le temps d'une amitié
D'un sourire de l'âme du visage et de l'heur
Heureux voeux oui en fête 
Nous voulons partager 
En corps une chanson 
Et le vent d'un loquet qui s'ouvre au portillon !
Le tablier demeure dans le jardin des vieux ...

in "Elle est bonne à servir, Un retour pour aimer." 
Veronica B, 23 novembre 2013

PS : Vraiment heureuse de vous retrouver douce aimant, donnez-moi le temps ...



( Je lui ai dit or-voir ... à mon liquidambar, je ne le verrai plus mais il est dans mon coeur ... Les arbres se souviennent et se parlent de loin en doux échos liés ... )

mardi 17 septembre 2013

Les vitres toutouvertes ...

La petite laine pour couvrir ton épaule
A la bordée des nuits mauves demi-septembre
La saison qui repousse l'eau pâle de la peur
Quand ton souffle d'oiseau semble un silence Haut
Dors mon amour de chien tes rêves et tes trembles
Quand on partait sourires, les vitres toutouvertes ! la petite voiture filant sur l'autoroute toi derrière moi de vent l'amour pur et confiant sans commune mesure...
Je te veille d'amour je te couvre de paix ma colombe ma petite mon ombre ma fleur 
Je suis là quand tu tombes tu multiplies mes bras
Toi qui  veux vivre en corps tout au pré de mes pas
On ne sait jamais l'heure
On ne sait jamais l'heure ...
Je n'ai jamais compté les jours de ta naissance, je ne la connais pas
Tu as quinze ans peut-être et lasse tu avances tes vieux os que j'adore
Connaîtras-tu le nouveau jardin que j'ai rêvé pour toi ?
L'Aime Haut c'est toi, tu connais tous ses tours, ses secrets, heureux coins ...
 Je t'aime mon adoptée, ma compagne, ma fille-chien ...

Veronica, 17 septembre 2013.

( Idyll, Gerhard Munthe )

jeudi 12 septembre 2013

L'homme-âge ...




" Pour moi le bonheur, c'est de se sentir beau dans le regard des autres. " 
Petite philosophie à l'usage des non-philosophes.

Albert Jacquard, chercheur, généticien, biologiste, essayiste français.


mardi 10 septembre 2013

Accompagner ...

à mon beau-père, pour ses 70 ans.

Quand le lion s'affaiblit ...
Et même si nos sensibilités n'ont jamais été proches
Même si je n'aime pas parler d'elle tout le temps
Qui me rappelle les chairs aimées ...
Je vous écouterai jusqu'au bout
Tous ces détails de l'intimité blessée
Celle du coeur aussi ...
Vous voulez vivre en corps
Malgré la maladie qui court dans vos veines
Depuis si longtemps
Quand la santé sang mêle
Ce n'est pas rein
De vous l'enlever ...


Veronica, "La maladie descend", septembre 2013 



mercredi 4 septembre 2013

A la rentrée, on a besoin d'être ...

Que tu sois écho-lié ou pas, que tu sois un naître humain tout simple aimant, en ce temps d'heureux démarrage, en ce temps que nous souhaitons bon pour tout le monde, ponctué hanche-main par les chants de septembre, partageons un verbe qui nous parle, veux-tu ...

A la rentrée, on a besoin d'être ...

Celui qui croit - et croît ) en l'autre, en la capacité fraternelle à se donner l'âme hein pour bien reprendre le cours de sa vie et garder la confiance ...

Partageons un verbe d'amitié, autour de la table. Je commence et tu me suis :

A la rentrée, on a besoin d'être encouragés.



encouragés 
réconfortés
remerciés
en chantés
sacrés 
câlinés
aimés !
écoutés
cherchés
ramenés
connectés
rassurés
apaisés
attendus
accueillis
accompagnés
réveillés
liés
guidés
aimés !
pardonnés
hissés

...


dimanche 1 septembre 2013

L'oeuf au riz !

Souvent j'invite à ma table, une sorte de ris chantonné, rempli de couleurs de vivre, de pays réels et rêvés que je mitonne toute seule, dans le wok des jours grisés roses, en regardant l'oiseau qui passe de vent mon carreau blanc ... Je miel lange ... et je tourne ! et je trouve m'aime haut ! en rite me mets antre-anse ...
L'oeuf au riz, dur ou pas ? Ami mol et ...
Du grec ancien, euphoria, du préfixe eu "bon"et de la racine foros "porteur", étymologiquement donc "état de celui qui est bien portant"
Aimes-tu l'oeuf au riz ? L'apportes-tu, de temps en temps,
et comment le prépares-tu ?

J'aime y ajouter des petits pois, des carottes en bâtonnets, des champignons-moire, du poulet ferme et des oignons frais, du soja, des crevettes ( pour la forme ) du coco ris & co à la noix et l'accord y andre bien ...
Tiens délègue, hume pour un peu d'oeuf au ris, au sourire, à la Vie !
Fête-toi plaisir !
Parce que tu l'oeuf au bien !!!

( Le ris aide sous ...)

lundi 26 août 2013

En vous disant à bientôt ...


Je vous laisse pour une petite pause ...


" Parfois les absents sont là
Plus intensément là
Mêlant au dire humain
au rire humain
Ce fond de gravité
Que seuls
ils sauront conserver
Que seuls
ils sauront dissiper

Trop intensément là
Ils gardent silence encore. "

in Le livre du vide médian, François Cheng

jeudi 22 août 2013

Fais-moi une belle phote d'orthographe !

Amusons-nous un peu voulez-vous !

" Mea culpa 
C'est ma faute
C'est ma faute
C'est ma très grande faute d'orthographe
Voilà comment j'écris
Giraffe. "
 
Jacques Prévert in Histoires.

A la manière de Prévert, prends un mot qui te plaît ( que tu veux bien m'offrir ) et écris-le avec une belle faute d'orthographe !
Pour notre plus grand plaisir de liberté et sans culpabilité ! ( Je joue à l'âme et tresse comme mes maîtresses préférées :)

Je t'offre le mien , qu'il te soit doux et lumineux, comme un sommeil d'enfant heureux.

Voilà comment j'écris la Mumière ...

( Enfin, merci pour tout t'aime haut qui me fait toujours fleur un elfe fort et c'est heureux, nous pousse de l'avant de partager, nous les paresseux ... Et part donne-moi, je te visite peu en ce moment ( mais je reviendrai dès que je voudrais pourrais ) mais je te pince banc (qui signifie : je pense bien à toi sur mon banc et en usant de pinces à linge dans le vent rose qui m'entoure, en allingeant mon lange: je m'allège du non-essentiel en lavant mon linge et en refermant la malle aux nostalgies inutilement aspirantes pour aller de lavant( mieux que l'allume-hier ) ... Fais de même, tu verras ! et ta belle binette ne cherra pas !  et bons vols à toi mon chéri ... )


Veronica, Pour vous Servanne


mardi 20 août 2013

La rose aime

 Aimons-nous les uns les autres ...

Qui est le prochain ?

L'Amour une Histoire
relationnelle

L'oraison ou la passion
L'art est son ...
L'appât si on ...

La fleur du cri


Où mène
Amen
Car mène
L'Amour est enfant de Beau
Aime
Et c'est comme ça qu'on sème ...

Veronica B, les yeux d'août, la mouche en choeur.

samedi 17 août 2013

La lessive, entre linges et langes ...


Fils à linge naturels ... Aube bleue du ciel


Dans les linges et les langes paillettent souvenirs , bulles et barboteuses...


Au pré des lavandes, parfumer leur enfance ...

mercredi 14 août 2013

Les mains-mouettes ...

Comme un enfant, un billet va naître sur la mer ...
Comme une mer porteuse, mon coeur se sert et se sépare
L'areuh, naissance
En corps, encore, jamais trop tard ... 
Donner la vie, donner son vent
Antre fécond de l'été
Des versets de Ciel
Recueil sur le sable
Emouvant
Les pas sages et ...
Mouillés de la naissance
Les humeurs de mère 

J'entends ton appel et je t'heureux ponds.
Nos échos se lient, dans l'eau
Tendrement
Sans faire de poids
Morse et langue de mer
Je t'écoute 
L'aime hein
Légère
Ouverte
Emue
Les mains-mouettes ...
14 août 2013, Veronica B.




lundi 12 août 2013

Feuille de papier !

Jetées sur le papier ... trois notes à chanter
Une idée demeure t-elle après l'avoir jetée?
On ne peut tout garder, mais par où commencer ?

Je suis une feuille
Un morceau d' papier
On va me trier
On va me ranger
Peut-êt' me manger !

Je suis une feuille
Un morceau d'idées
On va me couper
Et me déchirer
Vais-je résister !

Je suis une feuille
Un morceau d' pensées
On va me laisser
On va me jeter
Je vais m'envoler !

Veronica B, La chanson du papier, in Apprenons à nous séparer, 11 août 2013



jeudi 8 août 2013

Le jardin d'aime haut ...

au soleil de ton ombre où j'ai fait ma demeure ...



Il est né il y a dix huit ans de la fleur timide de ma jeunesse ...
De mes mains, de toute mon âme, peu à peu, je lui ai donné vie : 
Naissance, croissance, maturité, il est devenu ce qu'il était en herbe ... 
Sur ses pierres, j'ai bâti ma maison ...
Je l'ai tant aimé qu'il m'a donné, il y a quelques années, le nom de mon si cher espace, où vous avez poussé chères lianes de mes partages essentiels ...
A toutes ces racines belles et solides qui ont pris source en sa terre ... 
Mes roses ô mes roses ... Eternelles aimant ...
800 mètres carrés d'horizon et d'amour ... bien plus loin encore ... 
Il m'a tout appris, il m'a consolée, j'ai tellement grandi au milieu de ses branches, je suis devenue la véronique de ce jour, une fleur parmi tant d'autres mais qui sait qu'elle est cette fleur unique ...
Sur sa haie parfumée de feuilles, on a posé hier, le panneau "a été vendu" ...
A la fin de l'année, je le quitterai, d'autres mains sur lui viendront se poser, et j'espère, l'aimer.
Je lui dédie mes plus doux espoirs, l'humilité de mes victoires ...
Et cet espace qui sans lui ne serait pas ...  Autant de photos, d'aime haut souvenirs que je garderai précieusement ...
Heureuse émue ... 
Pour un autre à venir ... Mes arbres ô mes arbres ... Eternels aimant ...

Tendrement à vous 

Veronica B, 8 août 2013


mardi 6 août 2013

Le coffre-fleur ...

Peut-être ( quoiqu'habitué(e) ) trouveras-tu ma question saugrenue ? Un ogre nu ? ! est venu me la susurrer... Même elle passe en ce moment sur ma platine ... :) Alors plutôt que de manger mon disque, je t'offre mon cédé, id est un coffre d'or. 
Je m'explique, en langeant, cela faisait un "baille "  j'ai bien dit "baille" ( du latin bajula, récipient qui sert à porter quelque chose ) et non "bâille " même si mon propos vous en dort)  que j'en suis restée mouche bée,  toute allure, le petit coffre ( Oh comme il était habité depuis tout ce temps ! ) de ma voiture, j'ai retrouvé ...Voudras-tu le savoir. Assieds-toi d'abord. Oui oui même une rose séchée, c'est pourquoi j'ai plaisir à le nommer mon "coffre-fleur" tu comprendras ... Et toi, mettras-tu d'aime haut de tous les "jure" dans le coffre de ta sainte hure ? Y enfermes-tu d'aime haut d'amour ? Le transporteras-tu dans le secret de ton corps ? L'encoffreras-tu ? Mais de quoi ? Je suis sûre que tu as quelque part un coffre quid or, ( on a tous un carrosse, un bahut ou une carriole intérieure de toute façon, ou une boîte à Macember ... ) parle m'en à coffre ouvert ... Alors je te dirai qui tuer ! rires, mais non, il ne faut jamais tuer personne ( ça c'est quand j'ai vu le bâton de bois ramassé au chemin de vie et qui reste toujours dans mon coffre voiture ) et quand on le coffre, bon symboliquement, psychologiquement parfois c'est nécessaire, mais par foi c'est mieux de laisser la haine s'évaporer, non ...
Je n'ai pas de bijoux à cacher, à garder jalousement, à quoi servirait-il ...
A tous ceux qui transportent, qui gardent au fond d'eux, dans le coffre for intérieur, dans le sacré de leur coeur, et partagent, en les protégeant, des trésors de Vie, d'Amour dans leur ventre-fleur.

In Coffrets du jour ou petites diversions polyvalentes,  Veronica, 6 août 2013.


lundi 5 août 2013

Les flores de ciel ...


Quelques jours de forêt
Le bois de terre moutonne des
Secrets de nature
Escale ad or rochers
Et flor des montagnes
 Parfum des ailes et pics
Les jambes ask
Grimpent jolis yeux
En lacets, pas que crêtes
Cèpes à mûres
Iras-ti ?
Grottes et gratte 
Et pique et cols 
Et gorges et lacs
Et crottes de biques !
Chantent les échos liés
Que j'aime ta couleuvre cachée !
Se mettre haut vers
L'élan des rivières
Marcher en corps un peu
C'est la ballade balade des jambes heureuses ...

Veronica B, Iraty, Pays Basque, Juillet 2013.


samedi 3 août 2013

Ode-source


J'irai boire à la source
De pensées si mille
Air
L'épendras-tu en main ?
ô gué, vive l'arrose !
Je prendrai mon chat'eau qui mieux est
Un jardin
A cour d'Haut
Devant
Et d'oiseaux heureux
Clairs
Sur la peau abîmée je passerai 
L'âme hein
A la source de vie
Oh mon chant oh ma gleuse
Toi qui comprends ma glose
Pour soigner ton chagrin
Avec un peu de mousse
Je passerai ma prose
Ode miraculeuse ...

                                      Veronica B, 3 août 2013.


vendredi 12 juillet 2013

Bel éther à tous !



A bientôt mes chers amis ... 
Je vous souhaite d'être en joie, dans un ciel de toile ou  la nuit des voiles, les ondées terres nues, espaces qui lient,  légers de l'envol, rêveurs et humains ... Les terres à l'âme hein, si ailes et serins ... Des lisses cieux oiseaux nagent dans le bonheur ... Pour l'éther-nid t'es. D'art d'art et d'air pur. En subtil été ... 

Veronica B, 12 juillet 2013, Sous la voûte d'Haut.


mardi 9 juillet 2013

La pâte à mots de lait ...

La terre en glaise
et le terreau
N'oublie pas l'art, Gilles ...

Si je te donne un peu de pâte à mots de lait, souple, tendre et colorée ... ( à mode l'est, hameau de lait, âme haut de l'être ) ... Cent mots d'elles. Que façonnes-tu entre tes mains ?

Laisse perler ton imagination ...



samedi 6 juillet 2013

Mes risettes de sardines !


Voilà une joyeuse petite entrée fraîcheur de saison !
Toute simple, en écho Monique et prestissimo !
Vite amie née !

Prenez une boîte de bonnes sardines à l'huile les belles rouges ! 
Ecrasez-les à la fourchette avec pulpe de citron, thym, sel, poivre, et perce-île ... Si vous aimez l'accord Iandre, un soupçon, l'ombre d'une pistache.
Rajoutez des oignons fraises en tout petits morceaux ( tendre comme la mère ), un peu de piment en pipelette ( pour les baves art d'âge ) et des graines de ses âmes... Rajoutez un peu d'huile d'eau vive ! Soyez pas radis ! Remuez le tout douce aimant et terminez en écrasant deux petits-suisses ( les bretons sont les meilleurs ! rires ). Remuez en corps et Maître, offrez ! jusqu'au service de table !
 Dégustez à la baguette !

Bonne nappe !
                                               Veronica ( 2013, in Le partage des eaux , pauvres pêcheurs )



vendredi 28 juin 2013

Partir à la pêche ...

Je veux pêcher le rose qui s'accorde à ma nuit ...
Dans la pêche du ciel,  j'entends la juste voix 

Je suis partie à la pêche ... Et vous ?


Il étang ... de pêches différentes dans le vivier des jours ...
Il en faut de la volonté pour partir, avec ou sans pioche, à la bonne pêche !
Partir à la pêche, c'est sans doute faire un nez fort.

De la pêche à pied à la pêche ensemble ...
Pêche solitaire et pêche solidaire
 De la pêche au jardin à la pêche au sens ...
Couleur de pêche, or ose
De la pêche home-houle ( home-ondes aussi ) à la pêche ose idées ...
Les mots pêchent l'amour
De la pêche élémentaire à la pêche artisanale ...
Partage de la pêche  
De la petite pêche à la pêche au large ... 
Pêcheurs de perles de bise et 
De la pêche ose hommes à la pêche qui donne la joie !
En pêchant, j'apprendrai la patience, la confiance et la discipline

                                                 Partons à la pêche à l'essenCiel, non ?



                                                         A quelle pêche êtes-vous partis ?