vendredi 7 décembre 2012

La musique adoucit l'aime heure ...

Quel bonheur de regarder, d'écouter la remarquable contralto ET chef d'orchestre,
 Nathalie Studzmann, revisiter avec toute sa voix et son talent la musique de Bach que je chéris tant ...

http://www.nathaliestutzmann.com/


« Il y a chez Bach un aspect organique essentiel, sa musique vit dans une pulsation constante, celle de la danse, bien sûr, ou tout simplement celle du cœur. Il y a même parfois chez lui un côté plus rustique qu’on ne le pense, dans ce pays (l’Allemagne) alors surtout rural et paysan, en tout cas plus rustique que précieux. Sa musique est sensuelle, charnelle, et toujours très physique en même temps que d’une intense spiritualité » nous dit Nathalie Stutzmann, et citant Luther : « Quiconque n’aime ni les femmes, ni le vin, ni le chant, celui-là est un fou et le sera sa vie durant ». Après un passage remarqué aux Victoires de la Musique Classique 2012, la

© Simon Fowler / Deutsche Grammophon - 2012
contralto et chef d’orchestre Nathalie Stutzmann est de retour avec son ensemble Orfeo 55. Pour son nouvel album, elle a imaginé une cantate « idéale » à partir de pages parmi les plus belles composées par Jean-Sébastien Bach : des airs chantés bien sûr, mais aussi des pièces instrumentales et chorales. Airs de bravoure ou de tendresse, de colère, d’amour, de peur ou de désespoir, tous les registres expressifs se rencontrent dans la « Cantate imaginaire » de Nathalie Stutzmann. Ses prochains concerts en France avec Orfeo 55 auront lieu jeudi 13 décembre à 20h, à L’Arsenal de Metz et vendredi 14 décembre à 20h30, à Paris - Salle Gaveau. "
 France Inter




14 commentaires:

  1. Merci Veronica de nous permettre de partager ce moment exceptionnel de musique parmi les plus belles pages de Jean-Sébastien Bach, et la talentueuse Nathalie Stutzmann !
    douce soirée accompagnée des archets

    RépondreSupprimer
  2. Ecouter une musique au charme intemporel tout en contemplant la beauté de ta nouvelle banière...
    Toujours un moment délicieux l'intermède qui favorise le rêve...
    Chère Véronica, un agréable week-end quelqu'en soient les caprices météorologiques...
    Douces pensées, Michèle

    RépondreSupprimer
  3. Un beau moment !!!
    Bon week-end :-)
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Ces Bach ils avaient barre sur tout, pas barre à mine car ils ne sapaient pas les fondements de l'harmonie, délicatement dévots ils ont fait avec grâce leurs dévotions sans dévolution et on suivi l'évolution. Dans les chapelles les cœurs en joie et en paix face aux sacrés chœurs. Inter médiation favorable à la méditation.
    Une belle et bonne idée Véronika au moment ou sant Niklaas nous demande de nous regrouper au delà des différences et sans déférence, protéger ceux qui sans défense affrontent les rigueurs des parvis gelés.

    RépondreSupprimer
  5. À la radio, il y a peu, une longue interview de Nathalie Studzmann. Une femme extraordinaire, une voix rare qui m’enchante! Et elle dirige les musiciens avec tant de gentillesse...sourires, joie.
    Merci, merci!
    Excellent weekend Veronica, sans neige ici.

    RépondreSupprimer
  6. Comme je partage ces vibrations du corps et de l'âme. En dehors des Toccatas et de "Jésus que ma joie demeure" qui me donnent des frissons, je connais peu Bach qui me transporte ici comme Le Magnificat de Vivaldi. La voix est les plus court chemin entre la chair et l'esprit. Merci Véronica d'avoir partager ta passion. J'ai découvert grâce à toi Nathalie Studzmann. Suzâme

    RépondreSupprimer
  7. Merci Veronica de ce merveilleux partage. Qu'il est plaisant de voir Nathalie Studzmann en chef d'orchestre, regarder ses mains et son sourire.
    Ce morceau est très prenant et je l'écoute religieusement.
    Je viens de passer un moment de toute beauté.
    Très bon week-end ma chère Veronica et mes bisous

    RépondreSupprimer
  8. Merci Veronika de me faire découvrir Nathalie Studzmann comme chef d'orchestre. J'ai à la maison un CD de la cantatrice sur des musiques de Vivalvi, j'adore, c'est magique. La page musicale que tu nous proposes me séduit énormément. Elle m'emporte. Je vais la ré-écouter plusieurs fois.Bises musicales.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai oublié de te dire que j'aime beaucoup ta nouvelle bannière d'hiver. Gris, blanc, vert, fushia, des couleurs que j'aime et un je ne sais de poétique qui crée une belle atmosphère. Bises hivernales.

    RépondreSupprimer
  10. Ta bannière flotte au vent mais il n'y a pas d'idées reçues, des saveurs, des couleurs, des beautés oh que oui!

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce beau moment musical. A bientôt !

    RépondreSupprimer
  12. Je suis une inconditionnelle de Bach! Il y a dans cette musique si mathématique et pourtant si aérienne une magie que je ne m'explique pas...
    Ta photo de présentation est très belle. Toute blanche comme l'hiver avec une note de verdure et de couleur qui symbolise l'espoir du prochain printemps.

    RépondreSupprimer
  13. Bach, encore Bach, Je pourrais écouter toute la journée. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  14. Comme il est léger et plein de gaité ce moment " douce-heure " que tu nous offres...Il fait du bien à mon âme fatiguée par un dimanche " marché de Noël "..
    Ta photo d' accueil est rêvée pour un décor de Noël qui ne s' achète pas...il est dans tes yeux..:-))
    Bizzzzzz

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !