lundi 17 décembre 2012

Dans les yeux et le coeur de l'enfant ...

Aux enfants du monde, chacun unique, avec sa couleur, son sourire, son pays, son histoire ...
à ces parents qui ne verront pas briller les yeux de leur enfant le jour de Noël ...
Je pense à vous ...

"Va dans le vaste monde, mon cher enfant,
Va vers une vie libre !
Tant que le vent souffle en poupe.

Va vers la vaste mer, mon cher enfant, Va vers le monde libre !
Tant qu'il ne fait pas encore noir
Et que le crépuscule ne rougit pas le ciel."

Lettre d'une mère, Asrul Sani ( poète indonésien )


Les petits marchés de Noël de nos villages, quand petits et grands retrouvent l'enfance !
Magie de nos ailes, les Barbapapa quand je ne les mange pas, volent haut dans le ciel de mes souvenirs !
Ils se transforment, transforment le monde, une famille heureuse, est-ce possible ? l'enfant qui rêve s'interroge ... et nous consolent, douleurs d'enfance à bras le corps et joies pérennes chantent en choeur ...


Rondeur de sucre
Ballon léger
Au coeur


Les amis
Bras
Consolation

Un ballon dans le ciel
Et c'est toute l'enfance
Dans les yeux et le coeur


Garder en nous intactes intouchables les couleurs émerveillées du jardin de la vie ...


Dans tes yeux et ton coeur d'enfant ...



20 commentaires:

  1. Bel hymne aux enfants,à la lumière du monde, quand tout bascule, regarder un enfant au fond des yeux et voir le soleil briller...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le sourire si beau de cette petite Célestine.
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  2. que les fêtes qui arrivent apportent dans les yeux
    des grands des petits
    des étoiles
    mais nous savons que la réalité ...
    plein de belles choses pour toi ta famille
    chère la bel'Rouge
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et des rêves dans leurs coeurs.

      Douceur pour toi et les tiens chère label'bleu.
      Je t'embrasse

      Supprimer
  3. Les Barbapapa n'évoquent pas de souvenirs d'enfance pour moi. Ils ont du débouler lorsque je débutais ma carrière (=^.^=). J'avoue que je n'aime pas trop leur côté commercial, fabriqué à l'autre bout du monde ... Mais une famille heureuse, une famille où l'on prend le temps de faire des choses ensemble, où l'on écoute la parole de chacun, où on ne court pas tout le temps dans les magasins, où on va dans les petits marchés de Noël, de Pâques ou de la Trinité, ça j'aime ! Et le regard de l'enfant éveille alors la joie ...

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lily :)
    En réalité, les barbapapa comme j'aurais pu trouver Casimir :) dessiné sur un ballon dans le ciel ! N'empêche que les barbapapa dessinaient dans leurs bras une ronde tendresse qui me faisait rêver ...
    Il s'agissait oui de dessins animés, après une petite enfance à l'étranger sans la télé, je la découvrais et ce fut magique dans mes yeux d'enfant, d'autant plus que n'habitant pas à la campagne, je n'avais pas les plaisirs rustiques ...
    Il n'empêche que les plus doux souvenirs de cette période de Noël restent la messe de minuit dans une église moderne et mixte de banlieue, les chants animés et le retour avec un bon chocolat chaud ...

    Toujours la richesse des couleurs de la vie, autant d'êtres différents à croiser, autant de bons sourires à rendre, pour que le coeur se réchauffe et s'ouvre ...

    RépondreSupprimer
  5. je pense aussi à tous ces anges qui ont rejoint les cieux...

    RépondreSupprimer
  6. Fort haine fut laissé de côté pas comme une pointe dans la poitrine, Foraine fut la brique du cru bien cuite qui comme retournée ne nous a pas détourné de la construction collective, des chaines d'hommes mages qui se passaient au travers du temps et de l'espace ces pièces de base pour l'embasement dont le rougeoient provoquait l'embrasement des les cœurs unis pour la circonstance.

    RépondreSupprimer
  7. Tout un monde de souvenirs aux odeurs chaudes de l'enfance !

    RépondreSupprimer
  8. manquent quelques spécialités bretonnes dignes du cheval d'orgueil
    ce lait ribot pour les ribauds et les ribaudes qu'on ne boit pas comme un robot, et puis ces crêpes pas suzette à la patte onctueuse même si épaisses, et cet hydromel qui coule en bouche comme nectar
    ah oui l'avent nous réserve quelques belles surprises entre pains d'épices dont on est épris et autres massepains dont l'amande est douce mais parfois amère, allons y aussi pour la catalogne si proche tras os mountanas et les turon de massapa et de cremat
    des nattes de palmes et puis des corbeilles de fruits confits.

    RépondreSupprimer
  9. Ma petite fille adore les Barbapapa, moi aussi et surtout la petite chanson que je chante avec elle à tue-tête !!!! Redevenons enfants pour le plaisir de nos petits enfants !
    Bises enfantines

    RépondreSupprimer
  10. Oh ce doux chant de Sarah Vaughan... Berçeuse pour un retour au calme...
    "Doucement, doucement,
    doucement s'en va le jour,
    doucement,
    à pas de velours..."

    Bisou papilllllllonnnnn !

    RépondreSupprimer
  11. Une pensée pour tous ces petits anges, c'est le paradoxe du monde et de ce mois dé décembre, la beauté, la joie, la tristesse et la souffrance...

    RépondreSupprimer
  12. Chère Veronica, il faudrait pouvoir, à intervalles réguliers, revenir en enfance comme il y a des saisons.
    Je pense que nous serions différents et meilleurs.
    Très joyeux Noël.
    Renaud

    RépondreSupprimer
  13. Je me souviens du générique "Barbapapa" qui résonnait dans la cage d'escalier de mon hlm d'enfance, ça fait un bail!
    Une fois en passant à la Fnac d'Angers, j'men suis acheté un,(tout violet) je me demande où il est passé?

    RépondreSupprimer
  14. Le sourire d'un enfant fait chavirer notre coeur...et leur âme est si belle.

    RépondreSupprimer
  15. Mes plus beaux Noëls d' enfance je les ai vécus en Alsace quand les marchés de Noël n' étaient pas à la mode..
    Pour moi la cannelle , la mandarine , les pralines dorées , le nougat et aussi l' odeur alléchante des marrons grillés et du vin chaud remettent mes pas dans ceux de mon grand-père que j' adorais...:-))
    Je n' oublie pas le " Messe de minuit " qui rassemblait toute la famille...heureux tous ensemble au retour , autour du sapin habillé de vraies bougies , comme il sentait bon ce moment merveilleux de Noël...J' aime cette atmosphère simplement merveilleuse qui ne s' achète pas mais que chacun illumine selon son coeur..!
    À chacun de ceux qui passe dans ton univers et à toi en particulier je souhaite la Paix de Noël , sans oublier ceux qui auront une grande peine et que je porterais près de l' enfant de la crèche...
    Bisous à toi et à tous ceux que tu aimes

    RépondreSupprimer
  16. La mémoire conserve toujours au plus profond d'elle-même le temps de l'enfance qu'elle n'oublie pas. Elle se souvient de ses parfums, de son atmosphère aimante..
    Merci de ne rien effacer.
    Je te souhaite les meilleures choses qui soient, pour toi et les tiens... de grandes joies porteuses de Paix dans le monde,sur les chemins de la lumière de Noël, pour toutes et tous !
    bisous partagés.
    Den

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !