dimanche 4 novembre 2012

Souffle de vie !

 Il n'est point venu Chanter en ce jour brumeux, Le rossignol.
Il dort quelque part, sans doute;  Ses petites pattes croisées.

Yosano Akino

Ne fais pas la tête
Souris !
Ta pantoufle est de vers
Ton coeur est d'or
Pur

( Une vitrine, Venise 2012 )


Derrière tes masques et chatteries  
Soufflent la force et la mesure
La plume dans l'âme, hein
Mets-toi en fête
Dedans 
Telle
Que tu es

Vis !

Veronica B, 4 novembre 2012

16 commentaires:

  1. c'est vrai qu'il a l'air un peu grognon !! pourtant on est bien chez toi on a de la belle musique ça donne envie de danser de voler de partir loin bon dimanche chère Véronica !

    RépondreSupprimer
  2. C'est un message du coeur et de générosité. Merci Véro et belle journée du dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très agréable de vous rendre visite, Veronica. Bien installée devant cette belle vitrine vénitienne, j'écoute ce très beau chant et je me régale de vos mots et ceux de Yosano Akino.
    Beau dimanche doux!

    RépondreSupprimer
  4. Joli message :-)
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  5. Un petit air vénitien! Charmante cette jolie vitrine!
    Je te souhaite une agréable soirée Véronica

    RépondreSupprimer
  6. Vivre, s'amuser, se grimer... jolie vitrine, déjà prêts pour le prochain Carnaval :-) En attendant, il faut laisser passer l'automne et ses feuilles d'or, l'hiver et son blanc manteau ! Bonne soirée. Bises

    RépondreSupprimer
  7. le parfum de la vie rayonne, chaque jour est un cadeau
    et le sourire un trait de soleil !
    je te souhaite une belle semaine Veronica

    RépondreSupprimer
  8. Oh la jolie petite moue, comme un poupon qui va pleurer :-) Vite le consoler ! Belles semelles de vers, Véronica ! Bisous !

    RépondreSupprimer
  9. En fête à l'intérieur, dans l'écrin, une perle se dénude pour danser l'existence. Suzâme

    RépondreSupprimer
  10. Un coeur d'or pur! Quel beau jour la transmutation a réussi ... Amitiés.

    RépondreSupprimer
  11. Après le sommeil ou les semelles de plomb, argentifère ou pas , l'or fait surface et brille en comptine nue

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Véronica,
    Très joli poème inspiré et puissant. Merci, âmie

    RépondreSupprimer
  13. Un rai de soleil a répandu son or sur les masques abandonnés dans la vitrine vénitienne, après le bal, sur ce qu'il reste du souffle de vie !
    dommage que le rossignol ne chante pas sur la page ce matin ...
    merci Veronica.

    RépondreSupprimer
  14. Je vous souffle à tous des pensées venues, miennes ! et sans masque à rat ... :)

    Vis, va et deviens ...

    Merci

    RépondreSupprimer
  15. Vis ! Quelle belle décision. Ne jamais, jamais oublier qu'il faut vivre.

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !