lundi 12 novembre 2012

L'arborescence ...



" ... De ce paysage passionné qui se retirera un jour prochain avec la mer, si je ne dois enlever que toi aux fantasmagories de l'écume verte, je saurai recréer cette musique sur nos pas. Ces pas bordent à l'infini le pré qu'il nous faut traverser pour revenir, le pré magique qui cerne l'empire du figuier. Je ne découvre en moi d'autre trésor que la clé qui m'ouvre ce pré sans limites depuis que je te connais, ce pré fait de la répétition d'une seule plante toujours plus haute, dont le balancier d'amplitude toujours plus grande me conduira jusqu'à la mort.
La mort, d'où l'horloge à fleurs des campagnes, belle comme ma pierre tombale dressée, se remettra en marche sur la pointe des pieds pour chanter les heures qui ne passent pas.
Car une femme et un homme qui, jusqu'à la fin des temps, doivent être toi et moi, glisseront à leur tour sans se retourner jamais jusqu'à perte de sentier, dans la lueur oblique, aux confins de la vie et de l'oubli de la vie, dans l'herbe fine qui court devant nous à l'arborescence. 
On n'en finira jamais avec la sensation.
...  "
Extrait de L'amour fou, André Breton, 1937
http://www.deezer.com/track/61366427


11 commentaires:

  1. La nature est si belle, douce et lumineuse... Il suffit d'une promenade pour se sentir léger et en accord avec soi-même. J'aime ces moments.
    Merci ma chère Veronica de partager ce magnifique paysage, les merveilleux mots d'André Breton avec la douce compagnie de Françoise Hardy. La magie est dans tout cela.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais véronique ...tes balades avec Tess ressemblent tellement aux miennes avec Toûne que j' ai l' impression de marcher à tes côtés...Un peu de tristesse à côté de tes pas respirée par ces lignes magnifiques...:-))
    C' est tellement romantique l' automne....sauf quand il faut ramasser les feuilles de mon noyer..!!!
    Plein de bises à la feuilles d' or

    RépondreSupprimer
  3. On n'en finira jamais avec les sensations étranges,

    RépondreSupprimer
  4. J'ai envie de t'explorer, d'aller dans ton inconnu et voilà que je prends l'âme sur un extrait magnifique et profond d'André Breton qui me dit la grâce de l'amour. Suzâme

    RépondreSupprimer
  5. Douce nostalgie d'une ballade chantée derrière l'écran, se découvre comme un petit sentier prolonge la magie de la palette du peintre, et révèle sa beauté aux enchantements blonds et verts, jusqu'à ce que l'oeil parvienne enfin à dérouler en ces lieux le long ruban soyeux d'ici et maintenant...
    Je me suis glissée dans les mots magnifiques d'André Breton joliment habillés par la musique romantique, chantée par Françoise Hardy, "l'Amour fou".
    Merci Veronica pour l'arboré-sens
    bisous éclairés

    RépondreSupprimer
  6. Tout est beau chez toi : Tes photos, le texte d'André Breton et la chanson de Françoise Hardy !
    L'amour, l'amour...
    Harmonie du soir...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. merveille que cette voix qui m'accompagne depuis si longtemps
    merveille des mots ici et là
    l'amour
    fou il fait mal souvent
    l'amour sans lequel le ciel n'est même pas bleu
    je t'embrasse dans le soleil
    qui chauffe doucement
    mes arbres nus

    RépondreSupprimer
  8. Clin d'oeil! merci...
    amusant, j'ai quelque part une photo d'étang sous le même angle, mais inversé...je vais tenter de la retrouver...
    Belle journée
    Alma

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour ma chère Véronica!

    J'étais heureuse ce matin de lire tes commentaires! oui j'avais reconnu ton écriture, si particulière, poétique et tendre, la tendresse humaine sous les doigts d'une mélomane ... :)

    Ce billet est très beau, l'arborescence ... L'amour fou d'André Breton, cet extrait choisi est de toute beauté ainsi que le titre musical, j'ai écouté un peu, le dernier Françoise Hardy et j'aime bien! j'aime beaucoup la douceur de sa voix et ses textes ...

    Toss est sur la première photo, c'est vraiment joli cet endroit! vous en faites de belles balades toutes les deux, vous avez raison, il faut sortir se promener, dégourdir ses papattes tant qu'il est encore temps ... :)))

    Oui je sais je ne viens plus vous voir mais je pense à vous tu sais, je ne vous ai pas oubliés, vous êtes toujours bien présents près de moi, mais j'ai moins d'énergie pour déposer un commentaire, je reste avec mon Virgule, je m'occupe bien de lui, je suis à ses petits soins quand je ne suis pas au travail ... comme toi avec ta chère Toss ...

    L'autre jour, l'autre matin quand j'ai entendu que c'était Obama qui était réélu, j'étais trop contente !!! Alors je suis allée voir Cathy, je me doutais qu'elle en aurait parlé et puis j'y ai vu ton com et je suis allée en douce chez toi sans écrire, j'ai vu le billet avec cette très belle photo de lui et sa femme enlacés ... Je n'ai pas été surprise de ton billet, je te connais un peu maintenant ... :)

    J'aime beaucoup la première photo avec Toss et puis tout ce qui est écrit à droite dans la marge

    Je t'embrasse moi aussi bien fort
    et Toss aussi, la douce Toss





    RépondreSupprimer
  10. Merveilleuses parures de couleurs automnales... simplicité et beauté de nature qui se départissent de l'ample heure du texte de Breton.
    Parfois l'intellectualisme manque tellement de spontanéité qu'il efface la magi des mots !

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !