lundi 29 octobre 2012

Un grain de motet


J'aime écouter, par foi, de toute ma passion, le choeur qui rayonne dans  un grain de motet ...
J'aime ton col , ma fille, la grâce andante-elle, du p'tit lait de ton cou.
J'égrène à grand coeur une chapelle ardente
Pour toi, je tais le mot
Et d'une seule voix, 
Je me cygne.

Veronica B, 29 octobre 2012




9 commentaires:

  1. euh je veux pas casser l’ambiance mais faut qu'elle s'habille plus car il fait gla gla ce matin !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as composé un choeur vibrant profond,
    égrené un grain de motet
    chanté a cappella,
    et qui mène au jardin,
    et le grain de beauté posé sur le silence
    d'un accord plus que parfait,
    nourrit l'infiniment beau cou,
    et d'une seule voix livre l'absolu de ta fille,
    l'élégance innée amène le mystère
    révélé au pré de ton âme...

    ***


    RépondreSupprimer
  3. Comme, quand elle était petite, plein de baisers dans le cou :-) La grâce du signe entre maman et fille !

    RépondreSupprimer
  4. Comme ils sonnent doux les mots taits de Véronica.
    Parle-en corps, douce âme-mie :-)

    RépondreSupprimer
  5. Un bisou dans le cou, c'est tout et c'est déjà beaucoup !!!

    RépondreSupprimer
  6. Vos mots, Veronica pour votre fille sont très touchants... vraiment. Douceur et amour.

    RépondreSupprimer
  7. très émouvant et tendre
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  8. Ah !Tout l'amour que nous portons à nos enfants! tu l'exprimes ici avec délicatesse et passion. Il suffit d'un détail sur la nuque chérie, un grain qui n'est pas de folie et c'est toute la tendresse d'une mère que tes mots restituent. A bientôt. Suzâme

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !