mardi 2 octobre 2012

Rose d'octobre ...

à Cathy




Tu veux du rose, je te le donne

Rose comme un sein de femme
Où tremble un coeur vivant

D'abord la prendre à la racine


Chevelure rase et délicate
La femme implore 
Dans ses pétales
Elle pleure


L'heure ose 
Cueille dès aujourd'hui 
Les choses de la vie !


Au sein
Vis
Ose !


Tu es si belle
Petite fleur


Sur le jour neuf, pose la rose
L'essaim de grâces
Fais-toi bonheur santé parfum
Mille couleurs de frais jardins
Que tes mains brassent


Garde l'Amour comme dessein
et le bouquet de l'amitié
L'Espoir jusqu'à la victoire ...


15 commentaires:

  1. Je suis très sensible à cette cause...
    J'ai le ruban rose moi aussi, et je trouve que ces roses sont un bel espoir pour nous tous :-)
    Bisous, Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  2. Toujours avec toi en symbiose,
    je viens cueillir ce matin
    ces roses fraîchement écloses
    dans ton joli jardin.

    ♥ Merci ma chère et tendre amie ♥
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  3. Accueillir tous tes mots à cueillir pour chasser la mot-rose-cité....Merci Veronica!
    Câlinssss!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Mille pensées couleur parme en com union !

    RépondreSupprimer
  5. Oh, cette rose pâle sur le journal "Country living", j'ai eu la même en mon jardin, aujourd'hui en cadeau dans ma soupe, pour dire la force des sentiments, la force de la vie, l'importance des mots qui nous rattachent et nous font grandir. Tu es unique et j'ai de l'affection pour toi Veronica.

    RépondreSupprimer
  6. Un grand merci ma chère Veronica pour votre très beau et doux billet où ces jours sont rosés. C'est un billet très touchant. Je n'ai pas vos mots mais le coeur y est.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce beau partage poétique , tout en fleurs et plein d'amour , de douceur et d'affection...
    Bisous et bonne journée . Thérèse

    RépondreSupprimer
  8. Ce petit ruban dans le sens habituel,
    comme le début d'une cravate... rester digne, présentable, attaché à, aux autres... éviter la déréliction...
    comme une cabane protectrice et un namasté bénissant /\
    Mais si on le met dans l'autre sens, il prend l'allure d'un joli sein en poire, d'une larme de joie, avec un V victorieux...
    Et puis le rose, c'est toujours bon pour le moral.

    RépondreSupprimer
  9. Ton blog est de plus en plus beau, riche de mots et d'images. Il touche ma vue et mon coeur.

    RépondreSupprimer
  10. Rose des vents qui de toutes les directions nous interroge au plus profond.

    RépondreSupprimer
  11. Je me baigne en ton jardin d'émaux de mots déments, demand'heures, de fleurs-femmes aux pétales d'âme et bois la tasse de poèmes parfumés, colorés. Ce que j'aime c'est tout ce que tu rassembles pour nous. Tout ce qui te ressemble, splendide amie du monde et de la vie. Suzâme

    RépondreSupprimer
  12. De grâce, merci, pour vos beaux commentaires, ils me touchent particulièrement ...
    Pensées couleur de bois rose et tendre

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour toutes les femmes !

    RépondreSupprimer
  14. " Rose comme un sein de femme
    Où tremble un coeur vivant "

    Les roses sont bien plus pérennes qu'on ne le pense...

    C'est magnifique, Veronica !!! Et je salue ton amie Cathy de même, et souhaite courage et fierté à toutes les femmes du monde entier...

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !