mardi 30 octobre 2012

Bienvenue !

Aujourd'hui, c'est la Sainte Bienvenue !

Alors je dis : Bienvenue à tous, Saint ou pas ! sourire

Avec cette belle prière poétique de Rabindranath Tagore, in De l'aube au crépuscule.


( Notre Dame de Lourdes )


Le plus pauvre d'entre eux

C'est ici ton tabouret
C'est ici que reposent tes pieds
Là où vit le plus pauvre, le plus humble et le plus égaré.

Lorsque je tente de me courber devant Toi
Je ne sais obéir et m'abaisser autant que Toi
Jusqu'à ces profondeurs où Tu reposes Tes pieds
Là où vit le plus le pauvre, le plus humble et le plus égaré.

L'orgueil ne peut même pas fouler
Le chemin où Tu marches
Dans l'habit de l'humilité
Là où vit le plus pauvre, le plus humble et le plus égaré.

Mon coeur ne sait trouver son chemin vers Toi
Vers ce lieu où Tu habites avec l'esseulé
Là où vit le plus pauvre, le plus humble et le plus égaré.

Rabindranath Tagore


(La rose d'Haut tonne ...)

6 commentaires:

  1. mes parents on préféré m'appeler Véronique et non Bienvenue , ça aurait été sympa aussi ! merci chère Véronica de ton gentil message , et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour Tagore qui est depuis longtemps lu et relu toujours ...
    Une très belle prière du matin...:-))
    Bisous Véronica

    RépondreSupprimer
  3. Veronica
    Merci pour cette "Bienvenue" et ce poème:-)
    Bonne journée, Bizzz
    ***Laure***
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. "Sur le tabouret...
    Là où l'humble se fait gloire de poser le pied...le vaniteux ne verra qu'humiliation...
    Sur le trône...
    Là où le vaniteux se fait gloire de poser le postérieur...l'humble ne sera que commisération..."
    Un post sur ce blog qui précède un billet sur le mien !...
    Vers toi,Véronica,quelques pensées bonheur pour une belle journée...

    RépondreSupprimer
  5. Votre billet est magnifique, ma chère Veronica. J'aime Tagore et cette prière du matin accompagnée de ce merveilleux chant font que je passe un moment merveilleux chez vous... Merci.
    Douce soirée.

    RépondreSupprimer
  6. Tagore, je l'ai lu ce matin. Gouté à sa corbeille de fruits - parfois un peu âpres.
    Le poème choisi dit bien la difficulté pour un coeur de se faire proche du plus humble, du plus égaré. Si ce n'est -peut-être- en acceptant cette difficulté et en continuant de se faire proche. Humblement.

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !