vendredi 31 août 2012

dimanche 26 août 2012

Les Hauts de Ourle -Vent




Un coeur passé à la moulinette 
Plus tendre et sang grumeau 
Tu as ourlé bien haut
Le vent tout à l'art-aune
De tes "spécial été "

Et je te remercie de me faire naître à moi
Par Dieu et par t'aime haut
Dans les germes d'entente et les pas-mets ravis
Tu penses à mon plaisir
Sans aucune tielle -heure 

Car c'est toi !
Mets plus tôt les bras Line
Si roses servannaises
La reine des presse-toise
Qui nous fait bien grandir

Car oui l'amant drague or
Kiss émis eau-parfum 
Je ne l'oublierai pas 
Aux moulins de mon choeur ...

Les gens portent deux dents
Accrochées au balcon
Corsetées dans lait-sein
Brodées en plein dans l'mille

Rousse haut
La pensée vénitienne
Promène solitaire
Alla bottes y celle y

Que j'aime les draps-boules !
Borde-moi bien hoche haut 

Petit enfant de l'âtre
Icône amarre gueux-rites
Et mes voiles de terre
Laisse parler ton muscle
Ouvre grand ton sourire

Je l'âme je l'âme je l'âme ...

Veronica B, 26 août 2012

mardi 21 août 2012

Candide, vous ?



" Vous devez avoir, dit Candide au Turc, une vaste et magnifique terre ? _ Je n'ai que vingt arpents, répondit le Turc, je les cultive avec mes enfants ; le travail éloigne de nous trois grands maux, l'ennui, le vice, et le besoin. "
Candide, en retournant dans sa métairie, fit de profondes réflexions sur le discours du Turc. Il dit à Pangloss et à Martin : " Ce bon vieillard me paraît s'être fait un sort bien préférable à celui des six rois avec qui nous avons eu l'honneur de souper. _ Les grandeurs, dit Pangloss, sont fort dangereuses, selon le rapport de tous les philosophes : car enfin Eglon, roi des Moabites, fut assassiné par Aod ; Absalon fut pendu par les cheveux et percé de trois dards ; le roi Nadab, fils de Jéroboam, fut tué par Baasa; le roi Ela par Zambri ; Ochosias, par Jéhu, Athalia, par Joïada ; les rois Joachim, Jéchonias, Sédécias, furent esclaves. Vous savez comment périr Crésus, Astyage, Darius, Denys de Syracuse, Pyrrhus, Persée, Annibal, Jugurtha, Arioviste, César, Pompée, Néron, Othon, Vitellius, Domitien, Richard II d'Angleterre, Edouard II, Henri VI, Richard III, Marie Stuart, Charles Ier, Les trois Henri de France, l'empereur Henri IV ? Vous savez ... _ Je sais aussi, dit Candide, qu'il faut cultiver notre jardin. _ Vous avez raison, dit Pangloss ; car quand l'homme fut mis dans le jardin d'Eden, il y  fut mis ut operaretur eum, pour qu'il travaillât : ce qui prouve que l'homme n'est pas né pour le repos. _ Travaillons sans raisonner, dit Martin, c'est le seul moyen de rendre la vie supportable. "

Toute la petite société entra dans ce louable dessein ; chacun se mit à exercer ses talents, la petite terre rapporta beaucoup. Cunégonde était, à la vérité, bien laide, mais elle devint une excellente pâtissière ; Pâquerette broda ; la vieille eut soin du linge. Il n'y eut pas jusqu'à frère Giroflée qui ne rendît service ; il fut un très bon menuisier, et même devint honnête homme ; et Pangloss disait quelquefois à Candide : " Tous les évènements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles : car enfin si vous n'aviez pas été chassé d'un beau château à grands coups de pied dans le derrière pour l'amour de mademoiselle Cunégonde, si vous n'aviez pas été mis à l'Inquisition, si vous n'aviez pas couru l'Amérique à pied, si vous n'aviez pas donné un bon coup d'épée au baron, si vous n'aviez pas perdu tous vos moutons du bon pays d'Eldorado, vous ne mangeriez pas ici des citrons confits et des pistaches. _ Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin. "

Candide ou l'Optimisme, Voltaire.



vendredi 17 août 2012

La Lumière d'Aime Haut



Pour voir une chose ou un être, il faut le faire entrer dans notre songe, l'incorporer à notre douceur, à notre silence, à notre attente. Lui parler avec les mots de notre douceur, avec les mots de notre silence, avec les mots de notre attente.

Christian Bobin, La merveille et l'obscur, Paroles d'aube, 1996.




Pour voir une chose ou un être, il faut le faire entrer dans notre son, je crois oui dans la petite musique au fond de notre coeur, l'un, corps, peau, ré ... à notre douce heure, à cette hâte qui nous hante. Lui parler avec l'aime haut d'une douce soeur, avec l'aime haut de notre cil en ce jour, avec l'aime haut de notre atteinte.

Dans l'obscurité d'aimer, il y a la lumière
Dans la douleur de nos atteintes, il y a la merveille


Veronica B, Feuillets d'été.
Avec le poète aimé, je suis le chemin d'aime haut ...

samedi 11 août 2012

L'âme de confiance


L'amour c'est comme un élastique, quand le coeur s'agrandit sans cesse ...
La cible, sensible, s'étend ... Je sais que tu m'entends ...
 Parce que malgré l'adversité, le coeur aime ... 
Le coeur est là, confiance, veilleur de nos âmes sensibles ...

L'âme de confiance, lapée du coeur.


à tous les enfants grands ou petits qui souffrent et aiment dans le même ton ...




La vie nous malmène souvent, enfin certains plus que d'autres on dirait, jeunesse ou pas, comme ces cauchemars qui sont parfois des réalités subies, le coeur-don fend que l'on humilie et qui ne comprend pas ...
 Il est des êtres qui ne nous méritent pas ou plutôt les coeurs d'eau ne doivent pas rencontrer les coeurs secs.
Je ne veux pas dire l'aime haut dur, je me préserve alors je m'éloigne de qui n'est pas bon pour moi. J'aime le petit bois tendre qu'on compte sur les doigts !
Mais quel bonheur quand le cauchemar s'arrête parce qu'on est sorti de ce qui nous polluait, parce qu'on arrive enfin à savoir qui n'est pas de notre cour d'orée-création, parce qu'on s'est éloigné de ce qui nous était toxique, par ce que, doucement, on se retrouve nous-mêmes, dans le nid caressant de nos lames d'amour. Je suis le bouc lié, pas le bouc émissaire.
Et je regarde mes fleurs, si sages et heureuses de leur saison, acceptant leur sort de fleurs, bénissant le soleil et la pluie, les dames de confiance de ma petite vie ... Je vous bénis d'exister pour moi, étang que je vivrai, je vous arroserai, je vous donnerai l'ode que vous méritez ...
 Je ne supporterai plus d'être mal traitée, ou supporter qu'on te maltraite devant mes yeux bouclés, l'écart en ce ... d'amour, parce que même si ce n'est pas facile la vie, qu'il pleut par foi des larmes d'houle-heurt, moi je cherche  "doux, l'heure "et je recrée sans cesse sous le flanc beau de la foi ...
 Rien ne vaut le bonheur d'être dans l'amour préservé de soi, qui est bien l'amour de l'autre et de la joie d'être en vie; laisse-moi te le dire ... Le coeur qui détruit verse suce le coeur qui construit ...Emoi je suis et je reste du côté de ceux qui en ont, de ceux qui souffrent, de ceux qui aiment, même maladroite aimant  ... Et toi, je t'aime ...

Veronica, 11 août 2012.