dimanche 19 février 2012

Déménager l'Aime Haut !

Chers amis, bonjour, ravie de vous retrouver ... Et merci de vos passages, je vous lis toujours attentivement.

Suite à des problèmes techniques mais surtout parce que plusieurs liens et lianes n'arrivent pas ou plus ( ou de façon très aléatoire ) à déposer leurs commentaires au Jardin en Blogspot, j'ai pris la décision de déplacer l'Aime Haut ... Des mets-nage et ...
J'ai beaucoup aimé blogspoter, je garde de nombreux points positifs et de belles connaissances, mais je ne veux pas faire dans la noce Talgie, il faut avancer, et le confort de mes lianes passe avant tout.

C'est simple hâte hic de voyager, magie des ondes, un clic, ça se fait vite et en douceur ...

Juste un changement de bout d'adresse, notez bien.

Des ormes et ... c'est ici que ça se tassera !

                                                                           
http://jardindaimehaut2.canalblog.com

vendredi 10 février 2012

Petite pause neige

C'est blizzard !
Rose est l'art au soir
Une glace à l'eau

Flocon y pense encore ...


Un sorbet à la neige

Fraîcheur de vivre
Holy wood
Snow gum

Igloo
Igloo
Igloo

Dans le glas de mes vers, à bientôt !  Veronica


mardi 7 février 2012

De l'art ...

Tandis que je bougeais mes bras, les pliais, les dépliais en signe d'ouverture,  par l'effort, en silence, un bout de ciel bleu à portée de regard, connaissance et conscience d'appartenir au monde,  physique et mode sensible, tout près de la matière, dans la maîtrise du corps,  recherche d'équilibre, des images me vinrent, symphonies picturales, couleurs vibratiles, fresque des toiles de forêts murales,  je composais ...
Puis ce fut l'arrêt, flexion.



" Nous avons perdu l'usage d'une rigoureuse harmonie entre la conscience et la réflexion. "

Matthieu Galey, in Les yeux ouverts, entretiens avec Marguerite Yourcenar, Le Centurion, 1980.




L'art est flexion ...
Qu'en pensez-vous ?


" Beauté plus pitié, c'est le plus près que nous puissions approcher une définition de l'art."

Vladimir Nabokov, Littératures, t1, Fayard, 1983.



dimanche 5 février 2012

Battre la mesure pour se réchauffer !

Ils sont cinq pour une même guitare, ils jouent, ils chantent, reprenant un morceau de Gotye " Somebody that I used to know", et j'aime bien ...




Mais découvrez aussi l'univers so british de l'anglaise Liz Green et son premier album O Devotion, j'aime sa voix au charme intemporel, ses ballades blues- folk, son univers décalé, rétro et fantastique, teinté d'humour noir et d'excentricité mais sensible aussi.



Ici, une video par la talentueuse illustratrice Kate Anderson.





Et ce dernier très bel album de L'Arpeggiata avec Cristina Pluhar et Philippe Jarrouski, Los pajaros perdidos !




jeudi 2 février 2012

Le chant de l'heure ...


Chers amis,

Près cieux silence ...
Vous savez tenir la chandelle, c'est bien ! Brigit se ravit ...
Merci pour vos pas sages en Aime Haut, oui ils me sont précieux ...
Je vous porte Dames et pensées en fleurs de février ...



Quelques mots pour vous donner de mes nouvelles.
Ne m'en voulez pas, je ne blogue pas en ce moment mais pas aux oublis êtes ni en farce à Trappes, je ne cuisine jamais en cachette d'ail heure !
De temps en temps, il faut s'arrêter pour que ç'art vienne ... Pour mieux ... sans lasser ...


Je lis beaucoup, entre autres, viens de terminer le très beau Journal de Henri David Thoreau, 1837-1860. Ai bien aimé le récit de Kristin Kimball, Une vie pleine, son Histoire d'amour avec un homme et une ferme, en Irlande, les photos dont je me régale en lisant la vie de Léopold Sédar Senghor, Lumière noire, dans la collection Destins...
Je crie, non ! rires, j'écris ! Pourquoi crier quand on peut écrire ...


Toss se porte bien, points retirés, belle cicatrice, pommade roucoulante ( oui car elle ronronne quand je la passe, apaisant baume de mère ou les caresses de l'amour ) ...  Aujourd'hui elle m'a d'ailleurs demandé d'aller promener sous la neige fraîche qui fond légère dans le jardin rose, la première de l'an, nous rions irons parce qu'elle le veau bien cette petite caille à sa mère !


" Présentez l'enfant à sa mère ! "


En attendant, pour me faire pardonner, voici le chant des crêpes qui roulent sous la glotte !
Confitures mais sons, ange-lait de mûre ou pommade d'abri clos, sucre candide ou patte blanche, poudreront votre jour, en glaçage d'amour ...



Je vous garde bien au chaud, couvrez-vous. ( Sans zèle, soyez très ailes et gants pour survoler l'hiver, sans hâte mais avec hat ...)
à très bientôt

Appréciez  ...
 Avec le sourire !

Veronica



Les photos sont dans un ordre aléatoire, à vous de retrouver le bon sens des mets ...
Mais vous le connaissez ... sourire


" Goûter de chaque nourriture selon l'ordre, 
Voilà ce que l'on doit faire à Imbolc,
Se laver les mains, les pieds, la tête,
C'est ainsi que je le dis." 

Extrait d'Hibernica Minora.