vendredi 20 janvier 2012

Nos rouges heures !


Porter du rouge en janvier
C'est le soleil dans la foulée !


Fleur de rouge
En fraise écrasée
Tu pigmentes et tu laques
Tous nos vers mignons


Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois ...

Et toi, Parle-moi de tes rouges-heures divers (es) ... à tes pis et ... J'aime le rouge car main ...  Dans la maison ... Sur les doux jeux ... Dans ta cuisine et les mets ... Un vers de bord d'eau ? Hâte et pied ... Hat and hand ... La cool heure pourpre ... Je suis rouge tomate sur mon coq lit clos ! Envoie la sauce tomette ! Garance temps-là les draps-peaux étaient rouges...
Et car ton ... nez creux visse ! ah ah ah !


 ( Photo-cadeau des Gants de Lou )

24 commentaires:

  1. Rouge pour la vie qui coule dans nos veines
    Le rouge avec le Noir de « Henri Beyle » ( Stendhal )
    Les « rivières pourpres » roman de Jean-Christophe Grangé
    Le rouge d’une très belle chanson de Jean Jacques Goldmann :
    http://youtu.be/dZ5V5Zo29wc

    Et aussi le rouge ,…des… « dessous chics »…

    RépondreSupprimer
  2. Hello, Veronica.

      Even more severe in winter, but.
      Your work is embraced in your gentleness.

      Thank you for the warmth of your heart.

      The prayer for all peace.   
    Have a good weekend. From Japan ruma ❃

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Veronica.

    Tu es ma cendrillon aux souliers rouges
    avec ta robe rouge qui te sied si bien
    La trace de ton chemin est rouge comme ton parfum
    ou comme une fleur qui passionnément s'ouvre
    Du sang de ton coeur tes mots sont écrits
    écrits pour toujours.

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le rouge me bouge beaucoup, sans tort haut
      je renifle l'arène et l'arôme, sans douter de l'issue !
      tu as le chic et le choc, quel ticket gagnant pour nous émotionner, émulsionner, et ces mélanges ne sont pas indigestes et favorise la geste et le geste, pour la simple beauté naturellement !
      banderilles biens plantées, plaies débridées, cicatrises qui n'attristent pas et à nouveau une musique si entraînante .

      merci à toi

      le sang me révulse et l'odeur du fer me fait dérouiller !
      je n'ai pas pu me débrouiller mieux avec cette peur.

      Supprimer
    2. sont ce des gants millavois, au chapitre des chanoines et des évêques, un magnificat dans l'éclat rubis, sur l'ongle sont posés, postés et apposés, joli travail pour les manches .

      Supprimer
  4. Ils te vont bien mes gants ! ;)
    Cou seins, t'a pis ?, mûres, chaud sûr, tri-coco, c-ouverture, boue ou gît, et levreau rouge baiser : bien sûr ;)
    Et mes gants quand me les rends-tu, tutu, chapeau pointu ? :) :) :)

    RépondreSupprimer
  5. Parfois je vois rouge par temps gris....
    Peu main porte!Je mets du rouge aux laid-vres,
    je cours danser sous la pluie!
    C'est vert-mouilleux!Quelle cool-heure!

    Becsbecsbecs écrits en ROUGE!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Je pense en te lisant aux "homophonies approximatives" de mes chers Papous dans la tête (France Culture, voir lien sur mon blog) mais aussi à ce bijou de livre inqualifiable, sinon de complètement déjanté, quoique,que je viens de ressortir, le Très Grand Veda -ou TGV, de Claude Mollard, illustré brillamment par Tomy Ungerer. Une petite phrase, retrouveras-tu celle d'origine, toi qui me fais parfois transpirer pour comprendre les tiennes? ( sourire)
    "Ils: semelles et les pinces haut, en confondant LEP à rôle et leçons"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tutu fou de moi ! trop faste hoche !

      Ils se mêlaient les pinceaux en confondant les paroles et le son !

      Je te fais la mienne : ils ... sang mêlé ... les pas ... rôle et les pains ... sots !

      :))))

      Mais aucune difficulté pour moi chère Noun je parle comme ça cour amant !

      Supprimer
    2. Tuant brou yeux les maux, sans fourche et l'allant gueux.

      Supprimer
  7. Merci chers amis,

    Toss va très bien, elle se repose ... près de sa maman humaine ...

    des pensées heureuses pour vous !

    RépondreSupprimer
  8. Rouge en janvier?
    Ici le ciel au levant et au couchant...annonces de vent dit-on, mais c'est souvent faux. Juste flamboyant parce qu'il en a envie...envies célestes.

    Bien contente pour Toss!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Pas beaucoup de rouge chez moi, mais tout de même : un poinsetia et un anthurium; une parka d'automne, une écharpe de laine et un chemisier à mettre avec du noir; deux ou trois slips et même pas de rouge à lèvre ! Hi, hi ... Mais j'aime bien le vin rouge et le soleil couchant,le rouge des petites baies et celui des pommes du Japon, le rouge du pic-épeiche et celui du chardonneret, le rouge dans la mémoire (hein, l'édredon !) et dans les livres où il apporte beaucoup de vie et de joie. Rouge, on dit aussi l'amour, l'Amour, mais l'amour est arc-en-ciel. Ma petite Gaïa, le jour de Noël était tout en rouge, de la tête aux pieds; une belle image surprise qui restera en moi ! Belle journée Vero !

    RépondreSupprimer
  10. vive les fruits rouges ! Et bizzz des Cafards

    RépondreSupprimer
  11. j'aime bien le rouge, manteau, massifs de fleurs... et tes jolies chaussures.

    Pour la question des bises, j'aime surtout les câlins. :)

    et ta citation de Neruda....

    RépondreSupprimer
  12. Le voile rouge ondule en vague sang,
    arabesques écarlates où s'enroulent, hors du temps,
    une ombre noire sur le sable.
    Étreintes lentes au souffle suspendu.
    Une perle sur le front balayée par le soupir du Guadalquivir.
    Il y aura un demain...
    Peut-être.

    RépondreSupprimer
  13. J'aime les couleurs
    et à la façon de Néruda
    je les efface pour trouver la trame.

    Inachevé mon conte ?! Alors je m'en suis expliquée.
    Ça aussi c'est ma couleur.
    Couleur femme, couleur poésie, couleur de l'autre
    qui n'est pas de ma couleur.
    Sourire ...

    RépondreSupprimer
  14. Le rouge réchauffe un trop long hiver, ainsi que le coeur et le regard... A petites doses, en choisissant la nuance qui convient à chacun : vers mi long, framboise écrasée, père Noël et autre carotte-tomate... à chaque couleur, c'est un voyage qui commence.
    Bisous sur tes joues rouges !

    RépondreSupprimer
  15. Mettre du rouge dans sa vie, c'est y mettre aussi beaucoup d'amour, même si parfois la colère nous fait voir rouge et la confusion nous donne des couleurs.
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
  16. Le rouge est une belle couleur qui apporte de la joie et la bonne humeur... Dans vos belles chaussures rouges, vous devez vous sentir légère, légère! Dans un vase, j'ai des tulipes rouges depuis deux jours :-)et j'en profite au maximum...
    Je suis bien heureuse pour Toss!
    Mes bisous, Veronica ;)

    RépondreSupprimer
  17. Une petite note rouge en plein hiver, d'accord ! Du rouge sur les lèvres, passionnata !!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. quand je veux mettre de la force et en même temps du vivant de la joie je pose du rouge
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  19. Décidément ce blog est une merveille de sensations diverses. on se sent paralysé pour mettre un mot à la hauteur de ce qu'on lit. Alors on compte sur la douceur de l'auteure et sur son indulgence. Un jour particulièrement bien disposé on tentera de répondre, en attendant on dit "bravo !". Le seul rouge dont votre serviteur pourrait parler ce soir serait le rouge qui lui monte au front de l'émotion d'oser ainsi écrire à une grande dame des mots, ou peut-être un rouge encore un peu plus plus coupable qui lui vient quand il est conquis par une telle grâce et une dame de grande beauté.
    Mais heureusement...il ne s'agit là que de mots !
    Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  20. Transmission de pensées , ma douce ! du rouge en janvier ...
    J'ai fait un billet tout rouge ... mais j'aime tes idées ... de rougeur ... coq like cot ... garance (ça me rappelle un uniforme si voyant ...je n'aime pas) le rouge de mes joues quand tu m'écris .. (ça j'aime!) le rouge de la muleta (je déteste!)
    rouge aimé, rouge détesté ...et ce chaperon rouge et son panier,
    qu'en penser ?
    Je sais , le rouge est synonyme d'énergie, de vitalité, mais je vis pas dans le rouge ... trop pour moi - signe de terre et d'ombre..
    Je t'embrasse avec des lèvres qui n'ont jamais de roux jeu bésé !
    Solène

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !