vendredi 6 janvier 2012

Ma brioche de ce jour



"Etre roi est idiot; ce qui compte c'est de faire un royaume."
André Malraux, La voie royale, Grasset, 1930.




Ou mon Epiphanie ...
La lumière sur nos chemins ...
Je me manifeste à vous, par cette offrande, sans frange, ni pagne ... mais dans mon panier franc, l'abri hoche et la tête et le coeur en goûtant ses bonheurs :




Bonne brioche ou galette des rois à tous !
Good bun or cake of kings at all!
Pan de buena o de la torta de reyes a todos!
Buon panino o torta dei re a tutti!
Gute Brötchen oder Kuchen der Könige überhaupt!
Bun bom ou bolo de reis em tudo!

et si vous étiez une fève, vous seriez ...


62 commentaires:

  1. Ça sent bon la brioche chez toi!
    Et qui sera la reine? ...
    Bonne fête des Rois Veronica

    RépondreSupprimer
  2. Toi tu es simplement ma reine des mots ! Elle est belle ta brioche, de toi ?

    Bises couronnées

    RépondreSupprimer
  3. Aujourd'hui c'est la plus grande fête en Espagne, les Rois Mages, Los Reyes Magos.
    C'est le jour où les enfants découvrent leurs cadeaux.
    Hier les rois mages ont défilé dans toute l'Espagne: Cabalgata, distribuant depuis des chars, des kilos et des kilos de bonbons.
    Melchior, Gaspard et Balthazar sont déjà loin maintenant, traversant de longues distances sur leurs chameaux. Nous partageons une couronne de rois : el Roscón de Reyes !
    Aussi je découpe volontiers un bout de votre brioche, hum délicieuse.
    Oh! mais...je sens quelque chose, mais oui, j'ai eu la fève!!! oh un santon de Provence, mais c'est Lou Ravi!
    Un abrazo muy fuerte, maravilloso de los Reyes para todos!

    RépondreSupprimer
  4. Merci merci !
    Je reviendrai

    Mais voui c'est moi qui l'ai faite :)

    roulée sous les selles ! lol

    RépondreSupprimer
  5. Il n'y a pas de reine ... Mais en voulez-vous une bouchée à l'art ?

    Quelle merveilleuse tradition en votre Espagne, je sais Maia, j'aime +++

    et comme c'est beau cette langue :

    Maravilloso de los Reyes !

    Bisou à la fleur d'eau, rangée ...

    RépondreSupprimer
  6. Au moins, ce n'est pas une bri-moche :-)

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup les brioches et celle-ci me donne envie, dis-donc tu es douée pour la pâtisserie...

    Et j'aime aussi BEAUCOUP la photo du rouge-gorge sur la droite, posé sur sa pancarte "Poetry in Motion", on dirait une composition, si tu as pris la photo ainsi là c'est vraiment une chance inouïe ... elle est géniale cette photo.

    Gros bisous Veronica

    RépondreSupprimer
  8. Miam,la bonne brioche!Bien sûr que je mange de ce pain là!!!!
    Si j'étais fève....je serais parmi les fèves au l'art et au sirop d'érable du Québec....et j'épouserais une bonne "brioche" dans une cabane à sucre....
    Becsbecsbecs pleins de qu'alors rit!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Chez nous, c'est Anne de Bretagne qui nous offre sa galette.150 g de sucre et au temps de beurre ram haut lit, 2 oeufs jaunes de soleil, battus en semble, pluie de farine en deux cent et la mi d'un sans. Anne y plonge ses belles mains. Des copeaux faim de fruit orange. Dans une belle coupe au four, mais avant, enjoliver d'un mélange deux et laid. D'une quatre dents tracer le plaid. Et à déposer en enfer, mais doux de flammes... Et la fève ? La couronne d'Anne, bien sûr... Impossible d'y résister !

    RépondreSupprimer
  10. Hummmmmmmmm!!! La bonne odeur de brioche que j'imagine, tes photos si alléchantes... oh!!! j'en veux!!!
    Une recette peut-être ???
    En y réfléchissant bien, ça ne me dit rien d'être une fève :)
    Bonne fête à toi aussi
    Bisous bisous gourmands

    RépondreSupprimer
  11. tu sais chez nous ...il n'y a pas de père noel c'est cette nuit que les rois mages apportent les cadeaux aux enfants...puissent ils t'apporter tout plein de bonheur
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  12. De tradition grand-maternelle...en ce jour trois voeux s'envolent vers trois horizons... plus un quatrième dans le secret du coeur...
    Pendant quelques instants je veux bien être une fève...mais pas dans la bouche de n'importe qui !!!
    Délicieuse brioche à goûter des yeux...merci m'dame! Muchos besos...Michèle

    RépondreSupprimer
  13. C'est cruel de belles photos de brioche qui ne demande qu'à être déguster :-)
    Superbe page d'images, de mots, de commentaires, de musique.....

    RépondreSupprimer
  14. Devant tant de talent je proposerais bien une fête des Reines...!

    RépondreSupprimer
  15. chez moi la brioche n'est pas sans reproche mais c'est sans peur que je ferai honneur à celle ci.
    Turon et fruits confits para los reyes aussi !
    je salive...
    bises veronika

    RépondreSupprimer
  16. moi je veux la même pour mon p'tit dèj demain matin avant d'aller au boulot sinon je fais un caprice !!!! j'adore ton texte mais ou vas tu chercher tout ça ???? sans frange ni pagne ça c'est trop !!!

    RépondreSupprimer
  17. J'ai comme un regret d'avoir acheté ma brioche pré tranché, mais j'ai comme l'impression qu'elle sera encore meilleure demain.

    RépondreSupprimer
  18. oh..... comme j'en ai envie de cette brioche.....pour demain matin au petit déjeûner...
    hi..... si vous étiez fève ?????????
    bonnnnnne nuit Véronica

    RépondreSupprimer
  19. Hello Véronica !
    Petit passage de la main droite !...
    Encore endoloris...mais en bonne voie de guérison... et puis main gauche copine et solidaire a fait un très efficace travail d'intérim !!!
    Merci l'âmie pour tes passages qui fleurent bon la brioche de l'amitié...
    Belle journée, Michèle

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour, Veronica.
    Si j'étais une fève , je serais Tarzan et tu serais Jane, sans frange ni pagne...La brioche deviendrait une liane, et tu serais ma reine.

    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  21. Un instant j'ai été interloquée ...puisque j'ai lu ma Broche du jour (ça c'est mon obesssion des bijoux!!)et bien sur en voyant la photo j'ai pris peur!! Ma Veronica ,brioche epinglée au revers de sa veste ,sur la place du capitole se faisant grignoter pas les pigeons!!ouh quelle trouille!!!
    je t'embrasse belle gourmande!

    RépondreSupprimer
  22. Pour me nicher au creux d'une brioche si bien roulée, j'aimerais être carde à mômes.

    RépondreSupprimer
  23. Oh! moi je prendrais bien un bout de brioche...j' aime pas la galette..:-((
    Bisous à la mie tendre..

    RépondreSupprimer
  24. elle a l'air si délicieuse que je sens le
    parfum de sa mie tendre et si j'étais une
    fève, je suis si gourmande que je commencerais
    à déguster de l'intérieur la mie ou la frangipane !
    bon weekend Véronica

    RépondreSupprimer
  25. Très belle brioche !

    Si j'étais une fève, je serais en chocolat noir à 70% :-))

    RépondreSupprimer
  26. Ta brioche a l'air appétissante....si j'étais une fève, je me glisserais voluptueusement entre les fruits confits...mandarine, raisins, figues...c'est si bon!!!

    Belle galette des rois, chère Veronica

    RépondreSupprimer
  27. comme ton royaume est beau, grand et généreux !!

    RépondreSupprimer
  28. Veronica, votre brioche me fait vraiment envie, il me semble sentir son parfum qui sort du four ;)
    Bon appétit Veronica mais je pense que vous n'avez pas attendu... cela aurait été dommage!
    Merci pour cette belle page et bon week-end :-)

    RépondreSupprimer
  29. La fièvre de la fève monte et la pâte aussi qui nous appâte et nous attrape (sans farce pour autant) en nous épatant .
    L'abri hoche et dans la chaleur sortant du four on se blottit contre elle, son vernis décape notre mémoire et ses dentelures nous hérissent à bon dos.

    RépondreSupprimer
  30. maravillosamente a madrugada me levanto para preparar mi pastel de fiestas que vale tantas pesetas, pero que sobre todo nos permite compartir ese acontecimiento como cemento de la buena sociedad et de las valores que nos son tan caras

    RépondreSupprimer
  31. incroyable...je la sens !!! chaude et moelleuse,MIAM :-)

    RépondreSupprimer
  32. Mon arrière grand mère faisait lever sa brioche sous son édredon...mais pas de crémeux d'âme en deux, rien que du doré et du moelleux dedans, humm d'y penser j'en ai encore l'eau à la bouche !
    Mais ta version quand même...c'est tout miel !!
    Bisous tentés

    RépondreSupprimer
  33. Myette,

    Oh my God, c'est une mère veille !!!

    la brioche sous les dredons ... Tu sais que ça me donne des idées, pourquoi ne pas couver sa pâte, oui pour qu'elle gonfle davantage ... Faut que je réfléchisse à la méthode, My ...

    Oh une modeste version, sans fruits qu'on fit cette fois, ni crème, juste la fleur d'or en jet ! beurre, farine, levure et sucre ...fut ma laxée ...

    Bisous patentés !

    RépondreSupprimer
  34. Ovar,

    Sensuelle que tu deux beurres ! :)

    et son par faim ...

    RépondreSupprimer
  35. Thierry,

    La langue revient en te lisant, bonheur !
    a madrugada me levanto tambien ...pour préparer ce bonheur à partager, trésor de nos valeurs familiales, le partage autour d'un bon plat simple, nourrissant, aux yeux de fête ...

    On est trop gâtés aujourd'hui, je me suis lassée de la fève ... comme c'est d'haut-mage pourtant ! plus cette magie ... remarque il n'y a pas si longtemps ... Mais j'ai gardé toutes les fèves dans une boîte, comme de petites reliques de porcelaine ...

    RépondreSupprimer
  36. Denise,

    Non je n'ai pas attendu, je ne résiste pas à ce pain chaud beurré et sucré, à son parfum de fleur d'oranger ...

    Merci Denise pour toutes vos gentillesses.

    Bisous moelleux !

    RépondreSupprimer
  37. Lautreje,

    Oh merci, je ne sais pas ... J'essaie juste d'agrandir mon Haut, Ris, sons ...

    et la musique croisée d'aime haut y participe bien ...

    Bisous gonflés !

    RépondreSupprimer
  38. Claudie,

    Je te vois jolie fève gourmande au milieu de la pâte à lever ... à danser parmi les ingrédients ! Tu serais ballerime !!! au pays des fruits qu'on fit d'elle y cieux !

    Bisous de goût et de tradition !

    RépondreSupprimer
  39. Baf,

    Bienvenue en Aime Haut !

    Quelle belle idée, une fève au chaud Colas, cachée, à déguster !

    au plaisir !

    RépondreSupprimer
  40. Marty,

    Tu me fais penser à une petite souris ! :) elles aiment tant la mie ces coquiNet ! Une fève vivante tu seras donc, animale et gourmande, j'aurais peur de la retrouver alors ! sourire

    Bisous à la lentille verte !

    RépondreSupprimer
  41. Mathilde,

    Je comprends :)
    Une fois de plus pourtant, je n'ai pu résisté aux deux ... ode ... mais je me rendrais malade par gourmandise moi ... J'aime les petits sablés de tendresse, tu vois ce que j'aime surtout ...

    Bisous tendres

    RépondreSupprimer
  42. Nounedeb,

    Oh la belle carde à mômes ! comme elle est au riz gynale ! sourire, étoile est ...

    Bisous au lait roux !

    RépondreSupprimer
  43. Loetitia,

    God, ça va pas lou cap ! rires

    Folle va, une broche-brioche ! plus grosse qu'un saint ! :)

    Bisous au nu, t'es là ?

    RépondreSupprimer
  44. Herbert,

    C'est tout mignon !
    Mais tu n'es pas une fève ... et c'est tellement mieux que tu sois un charmant poète naisse-ce pas !

    Un grand sourire pour toi !

    RépondreSupprimer
  45. Michèle,

    Comme ça tu as l'abri-gauche et ... :) ta main droite l'aida vent Tage, pour tous tes voyages d'Ame ...
    Avec plaisir Madame, la brioche est faite pour être partagée ...

    Bisous craie crémeux

    RépondreSupprimer
  46. Loula,

    Oui d'accord avec toi, encore meilleure au matin la brioche avec un bon bol de thé corps sait ...

    Bisou qui la Loula de bon coeur ! :)

    RépondreSupprimer
  47. Laurent,

    Tu peux faire de bons gratins sucrés avec des restes de brioche, même rat-sise ... je suis sûre tu sais faire !

    RépondreSupprimer
  48. Hutte,

    Des bois je me le demande où je vais chercher tousse à ... :)

    Tu partageras avec tes zanimaux adorables !

    RépondreSupprimer
  49. Thierry,

    Du turron dans ta brioche du sud ! miam !

    RépondreSupprimer
  50. Colo,

    Oh non beaucoup de confiture surtout ! :) le vrai talent est cil en cieux ...

    Merci Colo, j'aime ta finesse et ton goût ...

    RépondreSupprimer
  51. Fifi,

    Alors je vous épargnerai mes crèmes, mes fars et autres roulades en pâte hic ! :)

    Bisous faits et ris que ...

    RépondreSupprimer
  52. Michèle,

    Très beau cette tradition de voeux ... J'aime !

    Mais comme elle n'est pas mienne, je l'oublierai, elle-as ...
    Pas dans la bouche de n'importe qui, je suis bien d'accord, il faut choisir une belle bouche :)

    Bisous coq, hein !

    RépondreSupprimer
  53. Pas de fève ? Rhooo...
    Tant pis ça sent bon quand même. :)

    RépondreSupprimer
  54. Tilk,

    Merci, oui je sais !
    Puissent tous les enfants du monde être nourris et se régaler des fruits de la terre, des gourmandises dont ils rêvent ... surtout puissent-ils être libres et heureux ...

    Besos

    RépondreSupprimer
  55. Sylvie,

    Merci chère fée des mains !

    Point de vraie recette, je ne l'a fait jamais pareille, je fais à l'oeil avec ce que j'ai sous l'âme, hein ...

    Bisous bisous au lit-mou !

    RépondreSupprimer
  56. Il est temps que je m'arrête pour ce soir, mon orthographe laisse à des sires et ... je rends mon tablier !

    Bonne nuit les petits ! Non, bonne nuit les geek ! lol
    Non bonne nuit les âmis ... !

    RépondreSupprimer
  57. Sensible à la brioche et à ses cuites bidoches, comme une tête de roi couronné...

    RépondreSupprimer
  58. Lou,

    Ah ... ce lait de Bretagne, qu'on fit à la reine dans t'aime haut, Lou, quelle sensualité quand tu prends la pa^te, la tourne, la prépare ... Toute l'histoire remonte ...

    Bisous courent au nez

    RépondreSupprimer
  59. Claire-Fo,

    Ton quai-bec arrive jusqu'à moi Claire ! quelle bonne heure ! à l'or on mange ensemble de ce pain-là ! quel goût avec ton sirop d'érable !
    Hier soir, fèves haut l'art ! oui !

    Bisous quand cane à sucre !

    RépondreSupprimer
  60. Soleil,

    Gentil, juste j'aime préparer et j'aime manger ! alors, comme on naît jamais mieux serf vit que par soi m'aime ...
    La photo, te rappelles-tu ... c'était à Londres, je n'ai rien forcé, cet oiseau est bien venu se poser et me regarder tandis que je tentais de photographier les épines des roses à naître ... Il symbolise bien la poésie, m'a rappelé que je devais exister en poésie, m'a fait un bonheur fou et si réel ... Heureusement il ne s'est pas envolé le temps d'une photo, il est là, et demeure en mon jardin ...

    Bisous aux moines aussi !

    RépondreSupprimer
  61. Saravati,

    Ah ça non ! :)

    Tu aimes le brie toi aussi ?

    Bisous pointus !

    RépondreSupprimer
  62. J'aurais préféré la brioche si j'avais été là, ce beau jour de l'Epiphanie !
    Je souhaite de tout mon coeur avoir pu garder mes 3 A malgré mon absence !
    J'ai fait un passage en Catalogne ou Los reyes magos est une superbe fête - un vrai bonheur eut été d'être là pour goûter à cette merveille faite de tes mains !
    Reine des mots, je t'embrasse !
    Solène

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !