mardi 3 janvier 2012

Le bras


Tout le monde n'a pas la chance de dormir dans de beaux draps ...
Mais on peut toujours porter, nourrir, aimer et agrandir son coeur dans de beaux bras ouverts qui savent s'arrondir ...
Pour chérir l'autre et accueillir la vie qui se présente, le jour nouveau qui se lève ...
 Pensons an-bras !
Ce n'est sans doute pas si facile, mais je le crois, pour aller de l'avant :
"_Osez, Paule ! " _ Osez Paul !" ( là, selon l'accent régional, je m'adresse aux filles ou aux garçons ! )
La plupart d'entre nous avons des bras, alors au lieu de les baisser, tâchons peut-être plus souvent de les ouvrir dans un élan positif  ...

Au coeur  le bras nous portera ...




" Pour aller résolument vers l'autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute, et l'on ne peut avoir les bras ouverts que si l'on a la tête haute."
Amin Maalouf, Les identités meurtrières, Grasset, 1998.

Chers liens et lianes,  dans un geste d'amitié, je vous embrasse !


19 commentaires:

  1. Oui, les arbres comme des bras tendus vers le ciel ! Belle image pour une année qui vient d'éclore....
    Bises au coucher du soleil qui nous offre ici un spectacle fabuleux !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique...!!
    Con muchos abrazos...:-))

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Véronica tant que nous avons deux bras pour prendre nos vies à bras le corps!

    Chateaubriand osait avouer :" à un certain âge, les deux bras d'un fauteuil vous attirent plus que les deux bras d'une femme".

    Un abrazo!

    RépondreSupprimer
  4. Les bras m’en tombent, les bras zéro sauraient donc accueillir, chérir « l’autre » ?
    « Osez ,osez Joséphine ,plus rien ne s’oppose à la nuit ,rien ne justifie …» Alors ,les bras croisés « j’irai m’assoir sur le trottoir d’à côté »…Et à bras raccourci je tomberai sur
    « …l'enlisement, l'indifférence, et sur les vertus négatives de notre époque. »

    RépondreSupprimer
  5. Schmoutzele aussi !!! :-)
    vérificateur: seestop

    RépondreSupprimer
  6. Arrondir les bras; j'aime beaucoup ton expression loin des coudes pointus!
    Intimement liés troncs et lierre, tes photos sont fort belles!
    Ouvrir les bras c'est pas si difficile, y accueillir l'autre l'est souvent plus...enfin, pas ici dans les pays du sud.
    Un abrazo, oui!

    RépondreSupprimer
  7. surtout que pas de bras pas de chocolat !!!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Véronica.

    Je ne sais pas si j'ai la tête haute, mais j'ai les bras ouverts.
    Si tu es bouquet de fleurs, je te respire.
    Si tu es poésie je te raconte
    si tu es endormie, je te berce.
    Si tu es Véronica, je t'embrasse
    La tête haute pour te voir de face
    En cette nature qui ouvre les bras.

    Merci beaucoup.Toujours.

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tellement facile et important d'ouvrir ses bras à ceux qui nous entourent. C'est un beau geste d'amitié, d'amour et de tendresse...
    Merci Veronica pour vos beaux mots et tellement vrais!
    Mes bisous pour une belle journée.

    RépondreSupprimer
  10. Le lierre meurt là où il s'attache

    RépondreSupprimer
  11. Je sors mes plus b'haut bras du plu(m) haut de l'art moire et jeu les dés pauses ici !
    J'adore ton texte !

    RépondreSupprimer
  12. Les arbres ont mille bras
    amour gravé
    dans l'écorce

    Des bisous plein les bras !

    RépondreSupprimer
  13. Je suis amoureuse des arbres qui portent haut leur tête et leur ramure même nues, même dépouillées par les affres de l'hiver !!
    Ils sont des pélerins qui tendent vers le ciel pour qu'il nous soit beaucoup pardonné ....
    Je tends mes bras dépouillés et je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
  14. "C'est dans les bras d'une maman que s'apprend la tendresse et c'est dans ceux d'un amant qu'elle se développe." Roland Delisle
    Mais on peut aussi la développer en prenant un tout petit dans ses bras, une mamie qui perd la boule, son chien ou encore le séquoïadendron du parc.
    Bras dessus-bras dessous, ce que j'aime dans les bras, c'est le dessous. On peut caler sa tête dessus ... =^.^=

    RépondreSupprimer
  15. Très importante la posture d'accueil, d'ouverture avec la position des bras.Et ces arbres si humains...

    RépondreSupprimer
  16. les bras ouverts
    le coeur aussi
    les yeux savoir se pencher pour ramasser une feuille
    pour caresser le plus petit
    ouvert de tous ses pores
    buvarder oui
    je t'embrasse en douceur de mots

    encore une fois une belle année pour toi et les tiens

    RépondreSupprimer
  17. Oui prendre la vie à bras-le-corps,
    Comme un bras voeux petit soldat,
    Le bras-art au dessus de la manche
    Pour une vie et tant d'art, sans bravade.
    Accueillir des brassées d'émotion,
    Arrondir les bras à rondir les angles....
    Ouvrir les bras celés
    Pour embrasser le monde...
    Je t'en brasse !!
    Myette

    RépondreSupprimer
  18. Enfin un message passé là !!
    rectificatif j'enlève le x à voeu !
    :)

    RépondreSupprimer
  19. La tête assez haute pour goûter aux nuages et ouvrir ses bras, et les étendre tendrement, merveilleuses reliures entre la terre et le ciel !
    Qu'elle est belle ta prière en ce début d'année ma chère Veronica et si joliment illustrée , Merci !
    Mes bises au coeur tendre ;)

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !