jeudi 26 janvier 2012

La saucière !

Je te sauce
Hier
T' humes sauce
Nounousse haussons
Vouvousse oh, c'est ...



Oui mais à quelle sauce ?


Une petite ravie got ? une baie-chamelle ? Une sauce aube-heure blanche ? une sauce aux airs-elle ? une moue tarde et ? une aux corps-nichons ? une sauce au poivre vers ?  une raie-moule ad ? Une poule êtes ? une veule ou thé  ou ferme en tes ... ? Une sauce or ou à la tomme-hâte ?  une dite ès pagne gnôle ? Une marchant, devin ? une all mande ?  Une sauce mort née ( la pauvre ) ? Une bise que de heaume-art ( style médiévale )  ? un paisse tôt ? ou une guère épaisse ? Sauce à l'amante ou sauce hope-homme ? Allègre douce ?  des glaces et  ... ? à l'or-ange ? une sauce gond beau ?  Quand cou lit ? Incurie ?  Une sauce pique, hante ?  allons, jet ? une chasse heure ?  Une craie-mets ? Une sauce bol aux niaises ou la maille honey aise ? Celle qu'on dit ment ? Une sauce eau landaise ? Une sauce joint-ville ? Un vase -habit  qui jape au nez ?  gris-biche ?  La mousse Line ?  La mate lotte ?  La sauce y voir ? Une sauce de songe à  ... ?  une qui rit ? un ça, baillons ? Une Daisy Draté ou une Mary Nade ?  L'Anne en tua ? à l'arène ?  Une quête shop ? Une osant, choix ? Une eau port tôt ? L'assaut -piquet ? La sauce au rai ou roc fort ? à l'habit erre ? La sauce aussi tronc ? Une allécha l'hôte ? à la dit hâble ? Une sauce ose air bleu ?  Une fine anse hier ? La supr'aime ? Une à la nana ?

Il est temps de sauce et ...

Quel état sauce ... fèves aux rites ?

Avec un p'tit air de salsa bien sûr ! Envoyez l'as-os ! Salsa salsa baila baila !


( Ma sauce aux airs-elle, dans son pot. Olé ! )


24 commentaires:

  1. Sourires sur ce bel excercice de mots, très sympa...bonne journée...

    RépondreSupprimer
  2. La saucière a encore frappé !
    Admiration pour tes compositions, je m'en lèche les doigts !

    RépondreSupprimer
  3. Une « règle » alimentaire de base en ce qui me concerne: pratiquement jamais de plats en sauce, alors la saucière se sent bien délaissée par moi. Et puis il y a bien assez de politiques, hommes « d’affaires » qui se « saucent » à « l’insu de notre plein gré »… Cela dit bel exercice de style comme d'hab.

    RépondreSupprimer
  4. Chouette toutes ces sauces dans la petite sauciére ,avec la salsa elles sont toutes bien mélangées...
    Sympa ce petit récit-sauces.
    Bizzzzz

    RépondreSupprimer
  5. Comme d' hab...tu nous ravis..gôôôte :-))
    Je m' en vais saucer la bonne crème de Normandie..." Olé "peut-être , je dirai plutôt "Alô " !!
    Bisous grisous

    RépondreSupprimer
  6. Admirative je suis, de te voir jouer avec les mots avec tant d'adresse. Des mots à la sauce Véronica, ça j'adore !
    Bisous bisous en béchamel

    RépondreSupprimer
  7. Poésie culinaire des plus alléchante ! Bravo Véronica !!! Tu as l'art de cuisiner les mots ! Tu touilles les syllabes avec ta cuillère de fée et hop une belle chamelle !

    RépondreSupprimer
  8. Ce midi, ce sera un choux rouge cuit et recuit, chez maman.
    Bon, il faut que je me prépare, comme je suis en transit dans le nord.Visite chez la famille pour l'apéro. Rien que d'entendre la salsa, je me demande si je ne vais leur demander un mojito.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, Veronica.
    Mais ta saucière est déjà remplie de sauces.

    Enfin, une dernière : une sauce-hisse (difficile à faire à cause de l'effort physique )...
    Bof!!!

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  10. Je me trémousse de rire au rythme de tes salsas!
    Merci, bonne huemeur assurée...

    RépondreSupprimer
  11. Ouah ! Quelle pêche !! Beh c'est vrai ... y reste plus de sôce pour nous ... la sceau ça Lui, lé déjà tour nez dans ta sôc hier ?
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  12. Tu es la magicienne des mots!Ne ferais-tu pas un peu de l'assaut céleri pour nous anse or sceller?
    Bonne journée!

    P.S.Aurais-tu besoin d'une goûteuse pas goutteuse,une Marie trempe ton pain dans la sauce?

    RépondreSupprimer
  13. Ah mais ce que j'ai ri, tu es une fée, Veronica ! Quelle ingénieuse idée de tordre les mots français pour nous faire tordre de rire ! Rien à voir avec le langage texto des ados d'aujourd'hui, non, car toi tu as l'art de faire des jeux de mots avec des VRAIS mots, et c'est là toute la finesse de la déformation !
    Je me souviens que j'aimais écrire à mes amies de cette manière, tu sais, du temps reculé où nous écrivions encore des lettres en vrai papier, envoyées dans des enveloppes avec l'adresse écrite à la main !
    Continue à nous écrire de tels textes à la sauce Veronica, unique et si appétissante !
    Amicalement et toute belle fin de semaine !
    Josette

    RépondreSupprimer
  14. super! la salsa! la sauce ? Laquelle...pour moi lassot c'heuuu aux champs pignons....bon ! arrête de rire...je n'ai pas ton talent et aucun complexe! roooooooo...

    RépondreSupprimer
  15. hi.... une sauce aux corps-nichons...... je m'amuse bien à lire tes mots....

    RépondreSupprimer
  16. Ma préférée serait lasso ceau roc fort ... et la soce haut poivre
    la bêche a melle , mais je n'ai pas ton imagination pour les sots cedetout bord ... et même la soce socialiste ne me tente pas vraiment ... et je me demande bien avec quelle soce nous finirons par être dé vor et ...
    Ta salsa m'a rendue gaie ...
    Douce soirée !

    RépondreSupprimer
  17. une sauce hisse de toulouse
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  18. une saus-sage
    ben why not ?
    olé olé olé !!!!
    je t'embrasse la bel'rose

    RépondreSupprimer
  19. Juste poser quelques mots, quelques mots simples tous petits, tous humbles. Les poser au pied de ces textes un peu fous et si légers où les mots s'entrechoquent, se transforment en sons, se reconstruisent en mots dans un savant mélange, plein de grâce et de sens.
    Se sentir tout petit avec ses mots bien sages, qui se mettent bout à bout tranquillement dans de petites phrases. Se dire qu'on est le moins bien armé pour féliciter d'un tel équilibre, d'un tel élan aussi.
    Et puis voir les photos aussi alors qu'on reste dans la simplicité du texte pur. Se sentir la chaumière à coté d'un château.
    Mais avoir quand même envie de dire "bravo!" et même si le château est trop haut pour entendre, avoir envie de revenir demain, et demain, et puis demain encore.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  20. Entre toutes ces sauces, mon coeur balance. Mais je crois que je vais craquer pour ces air d'elles et leur filet rose qui s'épauche sur la nappe gaufrée !
    Je sais que tu es une femme de(bout) goût !
    Baisers rosés.

    RépondreSupprimer
  21. Des mots toujours savoureux aux sauces diverses, c'est un régal, Veronica ;) J'en ai l'eau à la bouche...
    Bisous de belle journée.

    RépondreSupprimer
  22. Pourquoi t'as pas continué la conjugaison ...
    Vous vous saucez ...
    et elles ou ils se saucent :)

    Merci pour le clip Veronica, mais je ne comprends pas trop les gestes...

    Il pleut des cordes

    je dois m'en aller

    J'espère que Toss va mieux, qu'elle récupère doucement ...

    Virgule doit m'attendre

    Gros bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  23. Et que voilà les mots mêlés à toutes les sauces ! mais l'avantage de celles-ci c'est qu'elles ne font pas grossir donc à consommer sans restriction !
    Toujours un plaisir de "gambader" parmi tes mots !
    Un beau week-end en ton univers...
    Douces pensées, Michèle

    RépondreSupprimer
  24. Je me précipite pour prendre La bible, le "je sais cuisiner" de Ginette Mathiot, édition 1932, passé de mère en fille (sans avoir fait de moi un corps don bleu). Et bien, elles y sont toutes! Quoique, voyons, elle n'y est pas, la sauce "pauvre homme"! Quel nom!
    Se sert avec des viandes très grasses (porc) ou très riches (gibier).
    Hacher 3 écha, 3 écha lottes et du père du père cil. Mettre dans une casse, une casse rôle avec du, du bouillon une cui, cuillerée de vie nègre (oud jude six troncs), Salle, époix vrai.
    Faire bouillir 5 minutes.
    Cet essai lamentable ne fera pas plus de moi une nouvelle Veronica que la Ginette ne me fit cuisinière.
    Alors, bravo!

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !