mercredi 14 décembre 2011

La genèse d'aimer ...



 ( Nouvelle pomme : la Golden Rose )


La pink lady des jours de fête
Bien à six au rang des vous
Avait mis son tutu rouge
Poète poète !
Et son chapeau de gala
Pour aller craquer la dent
et chic ! et du bon baba
Mr Smith, toujours en r'tard
 Son charme anglais sous l' blazer
Vert vert !
Se dépêchait tel un vol--heure
Vers la Mairie de Boskoop
Mesdames Tatin étaient là
Bien à six au rang des vous
Avec la reine du Canada
Qui croustillaient d'impatience
Les vieilles tantes de la maison
Mais en petit commis-thé
Juste le temps de saupoudrer
Belle Belle !
Avait mis son tutu rouge
Ses rondeurs de si elle
La tentation des paumes d'amour
Le désir de lape-homme
Demander sa main de Noël !

 Pink Lady and Noël Smith, Veronica



Si l'histoire sexuelle d'un homme donne la clef de sa vie, c'est parce que dans la sexualité de l'homme se projette sa manière d'être à l'égard du monde, c'est-à-dire à l'égard des autres hommes.


Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, Gallimard, 1945.


Sans amour, le sexe n'est rien.




Demander sa main
En croquant la paume
( Veronica )


30 commentaires:

  1. Bonjour, Veronica.

    Oui, sans amour, le sexe n'est rien.
    La pomme non plus...

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Le sexe donne une force incroyable, une énergie de vie à nulle autre pareille mais l'amour doit l'accompagner et alors c'est la félicité. Je te fais mille bises iiodées en cette journée venteuse où le soleil pointe un nez timide.

    RépondreSupprimer
  3. Oui mais sans sexe, l'amour ce n'est pas de l'amour.
    Ca porte un autre nom. Aussi joli peut être, mais différent.

    RépondreSupprimer
  4. "S'il n'entend le coeur qui bat,
    le corps non plus ne bronche pas"
    chantait Brassens...à propos des femmes!
    (Miam tes pommes)

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup le commentaire (je les aime toujours) d'Herbert !

    RépondreSupprimer
  6. « Le sexe donne une force incroyable, une énergie de vie à nulle autre pareille mais l'amour doit l'accompagner et alors c'est la félicité… » - « Oui mais sans sexe, l'amour ce n'est pas de l'amour. Ca porte un autre nom. Aussi joli peut être, mais différent…. » Voilà assez bien résumé mon avis perso. sur ce sujet .Le premier commentaire montre bien que le sexe « ce n’est pas rien » même sans Amour…,mais qu’avec L’Amour c’est mieux,et puis le Bonheur n’est – il pas une accumulation de « petits riens » ? Le deuxième commentaire semble décrire une « passerelle » entre l’Amitié et l’Amour : l’Amitié amoureuse… Mais je ne vais pas développer ici. Juste en complément d’information et pas si éloigné du sujet de ce post,j’ai vu ce matin « 17 filles » un film tiré d’un fait réel écrit et tourné par deux sœurs : Delphine et Muriel Coulin la « stratégie » existe bien quand le désir d’enfant est là c’est un des aspect très fort dans ce film pas seulement…

    RépondreSupprimer
  7. Oui ma chair Veronica,
    je suis dac corps.
    Il faut sexe primer avec âmeour,
    douce pommade pour le coeur.

    Becsbecsbecs!!!

    RépondreSupprimer
  8. Tout dépend de ce que l'on met sous le mot "amour", et l'amour, plat tonique alors ? et l'amour de Dieu ?...

    L'amitié amoureuse je ne sais pas trop ce que c'est, je crois que ça n'existe pas en fait, ou c'est de l'amitié ou c'est de l'amour, les demi-mesures, les melting peaux n'existent pas dans le domaine des sentiments ... On aime avec le coeur entier, ou on n'aime pas. On aime d'amitié ou on aime d'amour.

    Oui on peut sexe primer avec art d'heure ! même sans amour sans doute ... Témoins nombre d'hommes ( davantage que les femmes malgré tout ) qui sont capables de le faire, sans amour et qui n'y pensent plus l'élan de mains.
    L'amour donne de l'exaltation, d'où le corps à palpe iter, mais la croquerie de pommes est plutôt je crois une affaire d'hormones et de gourmandise, un appétit, qu'une affaire de coeur.

    Je ne suis pas sûre que le sexe soit meilleur avec amour, pas forcément, mais sans amour, il n'est ( s'il l'est ) qu'un instant intense de bonheur pour la chair.
    L'âme, elle, se nourrit de l'amour, point besoin du sexe pour sa genèse et son éternité ...

    RépondreSupprimer
  9. Avoir des convictions, quoi de plus naturel , par contre j’ai toujours un peu de mal
    avec les certitudes…, très souvent la « vérité » se situe entre les deux quand on prend le temps de la réflexion, du questionnement, du doute surtout .Les sentiments sont certes
    « entiers » en Amitié, comme en Amour ce qui n’exclu nullement les nuances que chaque individu unique et indivisible peu apporter à ses relations aux autres. Dire que
    « l’Amitié – amoureuse » n’existe sans doute pas c’est , soit être quelque part ignorant des
    « choses de la vie », des rapports intimes entre hommes et femmes, entre femmes et femmes, entre hommes et hommes, au mieux ,ou hypocrite au pire…J’ai pas mal « d’heures au compteur » de ma vie pour savoir qu’il faut parfois « apprendre à défaut de le comprendre , à rêver nos désirs et vivre des ainsi-soit- il… » Je n’aborderai pas ici le concept de l’Âme et de l’Amour éternel, sujet bien trop vaste et…périlleux

    RépondreSupprimer
  10. Tout à fait autre chose et comme je le demanderais ce soir : de qui est la belle version musicale ?

    RépondreSupprimer
  11. Olivier,

    La chanson est extraite d'un nouvel album, à peine sorti,déc 2011, qui rend hommage à Gilbert Bécaud, mort en décembre 2001, il y a dix ans donc. Bel album, aux quinze artistes qui chantent ses plus grands succès. J'ai choisi ici la voix sensuelle et mélancolique de Luz Casal, dans Je reviens te chercher.

    RépondreSupprimer
  12. J'avais zapé ces lignes du grand Merleau-Ponty
    Merci pour tes lignes chaleureuses ici et chez Zénondelle
    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  13. Dans ce je de l'Homme et de la Femme, la version féminine de Luz apporte une lumière particulière. Et j'entends Gilbert murmurer doucement et tendre les bras à la belle !

    RépondreSupprimer
  14. La genèse d'aimer...(tiens, ça va me donner de belles pensées avant d'aller faire dodo)
    On l'écouterai en boucle cette chanson,

    RépondreSupprimer
  15. Purée sans me laisse sans voix, il est allé chercher ça loin notre ami merleau ponty!
    On peut dissocier et malgré tout dans la pomme il y aura toujours des pépins.

    se donner à l'autre n'est pas rien et c'est valable dans les deux sens, entre abandon et partage, mais si l'amour sans sexe est cruel , le sexe sans amour n'est pas forcément équilibrant, remplir une formalité disent de mauvais plaisants, oui mais voila il y a un équilibre a trouver entre passion et raison, entre corps et esprit, même si la passion peut être de fait totalement intellectuelle elle allume de telles étincelles dans les yeux
    que le passage à l'acte en est un prolongement naturel, et puis le langage du corps c'est aussi une façon de se mieux connaitre et d'approfondir la relation (si je puis dire enfin) .
    L'amour n'est pas qu'une pulsion et une gourmandise, quoi qu'on en dise, c'est une pulsation et c'est très chaud, intime et habité, il y a de l'intuition , mais d'autres y voient de la chimie, des odeurs et des phéromones, du coup ça perd un peu de sens poétique et de romantisme, l'éveil des sens chez l'autre peut il être total ?
    Rien n'est simple mais on doit savoir résister au désir de l'autre si on eut rester son ami et garder de celle ci un souvenir de pureté absolue
    bien sur tout le monde n'a pas de telles préventions.
    Ensuite il y a les déceptions et les circonstances, les états de faiblesse où la boussole du cœur vacille et le nord éperdu
    mais le magnétisme apparent ou pas peu jouer et vus redresser une aiguille en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.
    Je n'ai pas d’opinion tranchée mais je creuse...le sujet, pourtant je crois qu'il ne faut pas oublier l'image de la mère, jocastienne ou pas pour mieux comprendre les inhibitions et difficultés de certains hommes
    dans le passage à l'acte, tous ne sont pas des joyeux pan (paons) qui font la roulade, car l'amour avant de le faire, pour certains c'est très cérébral, croyez moi.

    RépondreSupprimer
  16. chacun aime à sa façon , les croquants comme les autres, certains aiment mieux , d'autres très bien , le secret est dans le regard et la distance, ne pas étouffer dans une fusion effusion , mais entretenir une flamme vibrante qui provoque des picotements.
    lisez donc l'article du monde d'hier en page 2 titré "quand l'abstinence sexuelle passionne les juristes"

    RépondreSupprimer
  17. je mange toujours une pomme avec appétit et même gourmandise ! :-)

    RépondreSupprimer
  18. Oui croquer dans la pomme à deux, c'est mieux, amoureusement, les yeux dans les yeux et se perdre dans cet amour naissant qui peut durer autant qu'on veut !!!!! Un rêve qui peut devenir réel, créer sa vie avec l'autre pour donner du sens à la vie !!!!
    Bon arrête ton char, Enitram !!!!
    Bises pleines d'espoir !!!

    RépondreSupprimer
  19. Ah! si Adam avait eu quelque chose à se mettre sous l'Adam, il n'aurait pas croqué Eve!....

    Ceci dit, qu'il bon de croquer à belles Adam les pommes..!!!

    Bises crocs Kant!

    RépondreSupprimer
  20. J'adore demander sa main en croquant la pomme.
    Tu crois qu'il va accepter ?

    RépondreSupprimer
  21. Oui, l'amour ressemble aux fruits les plus délits cieux.
    Bisous d'une pomme heureuse de l'être.
    Suzâme

    RépondreSupprimer
  22. j'aime à penser que faire l'amour avec quelqu'un
    que l'on aime c'est plus que du sexe...
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  23. la paume aplanit les difficultés

    RépondreSupprimer
  24. Tu résumes tout par cette phrase Je ne suis pas sûre que le sexe soit meilleur avec amour, pas forcément, mais sans amour, il n'est ( s'il l'est ) qu'un instant intense de bonheur pour la chair.
    L'âme, elle, se nourrit de l'amour, point besoin du sexe pour sa genèse et son éternité .

    Le sexe est une pusion animal , vitale de la nature , seulement l'homme l'a intelectualisée

    RépondreSupprimer
  25. les pommes d'amour rouge sang comme un coeur
    qui bat si fort ! croquer, déguster la douceur de l'amour qui s'y cache,
    ne pas en perdre une bouchée ...
    bisous à toi

    RépondreSupprimer
  26. Ouf, ça remarche, on m'accepte, je peux à nouveau te laisser des "Mots"
    Bel hommage au Sentiment Amoureux au Jardin de la tentation....
    Je souhaite de belles fêtes et te dis à l'année prochaine. Petite pause au soleil...
    Bises vnaillées!

    RépondreSupprimer
  27. Un peu plus loin, certes un peu à l'écart les raies nettes jazzaient sur un air de golden. Répétition avant le récital "pom's & cie". Je vous invite à croquer leurs notes. Bisous. Suzâme

    RépondreSupprimer
  28. "la pomme,c'est moi ah ah ah!" Ton texte est délicieux car tu sais regarder les hommes, leurs couleurs, leurs formes parce que tu aimes l'intérieur des hommes, leur sucre acidulé et le coeur des hommes que tu manges de tous tes mots. Vive l'homme qui se cueille au soleil et sous la pluie! Vive l'homme qui aime être croqué jusqu'à l'amour. La pomme et l'homme sont pareils pour la femme poète qui a la tête en fête...Suzâme

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !