mercredi 23 novembre 2011

Si j'étais ...

Liliba me demande de répondre à ses "Si j'étais" ...
 Du tag au tag à l'or d'haut qui tonne ... Pour toi Lili,  rien que de l'autan tic ...
 M'aime haut, ma liberté ...



Si j'étais un conte pour enfants ...


Mais aussi ...





Si j'étais une chose honteuse ... Je reste pudique alors ... je serais plutôt une chose onctueuse ... Un sourire-volet quand la fenêtre aux abeilles bat des cils, onctueusement, en nous voyant passer ; une crème de jour fraîche et parfumée, un pot de lait au miel ...




Si j'étais un lit, je serais un lit clos breton ... celui de mes grands-parents devenu armoire, bonnetière ...
Je serais aussi mon  lit, dans la vallée ...



Si j'étais une qualité, je serais le coeur qui va aux coeur des hommes, les rend uniques et vivants, quelle que soit leur condition ...




Si j'étais un mouchoir, je ne serais pas jetable, je serais à la menthe étole pour en respirer l'essence ... ou en coton de grand-père écossais parfumé d'ode colonne pour pleurer de douce nostalgie aux paradis perdus ... Un mouchoir de moche, pour ne jamais prendre la grâce tête et continuer à essuyer les émotions dans le fil fragile de la vie ... En réalité, je n'aime pas me moucher dans de vrais mouchoirs andant'ailes ( que je réserve à d'autres usages plus esthétiques ), même si j'ai toujours un paquet clean ex dans mon sac, se moucher est pour moi de l'ordre de l'intime et jamais ne me mouche en public, d'ailleurs je ne me mouche que seule, le plus souvent en cuisine, avec un grand torchon bien propre en coton uni bien épais ( réservé à cet usage bien sûr ! ) ça vous fait sourire ...
 ... Je déposerais mon eau dans le secret d'une rose ...





Si j'étais une ville, je serais une ville de province, assez grande pour m'y perdre le jour, assez petite pour m'y retrouver ... Une ville qui rêve la nuit ... Je ne la choisirais pas, je la laisserais me choisir ...


( Il pleuvait sur Brest ce jour là ... )



Si j'étais un objet pour écrire, je serais un bon bic médium ! de préférence bleu mais j'aime écrire aux couleurs de notre drap-peau ou un stylo à bille soyeux qui écrit vite et doux ... Je suis indifférente aux stylos de presse-tige, je préfère le conte nu que le contenant  ! ( attention à toutes les orthographes possibles ! )... et je n'aime pas ceux à plume. Moi, j'écris à l'âme, hein, avec mon droit gauche qui répond au cerf-veau ...




Si j'étais un article de maquillage, je serais le rouge à rêves bien sûr ! pour vous offrir mon sourire.
Couleur framboise- fraise, au bois de rose, au rouge tendre, velouté, légèrement glossy appliqué au doigt ou au pinceau dans le mitan de ma bouche à toute heure, et juste un fondu sur mes peaux mettre ...





Si j'étais une femme politique, mais je ne serais pas une femme politique ... à la rigueur, l'épouse discrète d'un homme politique ... Une femme -pot, voire polie-tique, dans un jardin, avec un chien, me va beaucoup mieux ...





Si j'étais un bibelot, je serais la boîte qui secrète ... la confiance, le souvenir, la mémoire, le mystère, la fidélité, le bonheur, la joie, le rêve, le parfum, la rose, le voyage, l'amour, l'amitié, la confiance ...



Une boîte de paon doré ...


Si j'étais ...

30 commentaires:

  1. mais tu es tout à la fois !! tellement unique et tellement multiple ! belle journée Ô joli sourire parfumé à la rosée du jour !

    RépondreSupprimer
  2. Désirs de femmes...tout autant que Rêves d'hommes...tous ces "si j'étais..."
    Quelques différences ( qui nous rendent uniques !)
    Comme un lit qui se fait bâteau en improbable dérive pour les voyages délires...ou nid-refuge des rêves grandioses...
    Suite à la prochaine visite dans votre monde enchanté...
    Dans l'instant juste un amical baiser rouge orangé sur une joue rose nacrée...

    RépondreSupprimer
  3. Oh merci pour tes belles réponses, qui te vont si bien ! Sauf la femme polie tic, bien sûr !!!

    RépondreSupprimer
  4. Si j'étais triste ces derniers jours de ne pouvoir vous lire, aujourd'hui je retrouve vos flâneries poétiques avec un plaisir immense.

    Entre les lignes de votre billet la sensibilité d'une femme qui n'en finit pas de savourer toutes les petites merveilles du monde.

    Quel plaisir que de vous lire!

    Joli matin

    RépondreSupprimer
  5. Si tu étais...mais tu es tout cela Véronica et ta poésie s'envole dans l'air pour nous entourer de tendresse. gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Veronica.

    Finalement, tu es tout sauf un château en Espagne...
    Heureusement pour nous.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Hello Véronica ! Je viens de lire et relire tes "si j'étais..." Cela me permet de mieux te connaître et en même temps je ne sais pourquoi aucune de tes réponses ne m'a surprise.....tes jeux de mots si poétiques, je les hume et j'y passe un doigt délicat un peu comme sur la rosée du matin, fraiche et délicate. Merci et à très vite.

    RépondreSupprimer
  8. Superbe réincarnation, Veronica, au mouchoir de moche, je préfère cependant le sourire rouge rêves, pas pince-nez.
    Tout est beau ici, les mots-photyos et les photos-mots.
    Ra vie de te revoir en pète-forme !

    RépondreSupprimer
  9. Si j'etais...
    Moi...si j'ai tes...mots à lire et à relire...je suis ravie-au-lit...

    Que défit naisse et de profonde heure!!!!
    Becsbecsbecs!!

    P.S.S'il te reste du paon doré,j'arrive avec mon sirop d'érable!

    RépondreSupprimer
  10. Quand tu reviens c'est la fête des mots et j'aime!!!!
    Si tu étais toi tu serais toujours toi, même quand tu changes de blog !
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Un "portrait chinois" (si j'étais...) tout en poésie pour notre plus grand plaisir!
    PS: merci pour le vote Anima.

    RépondreSupprimer
  12. C'est un très joli billet Veronica et vos mots sont toujours un délice à lire. Un billet tout en finesse...
    Merci d'être passée chez moi. Je suis très heureuse!
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  13. Poésie et imagination, mots et images, tout fait rêver.
    J'adore le lit breton et le rouge à rêve-sourire-s.
    Merci Veronica.

    RépondreSupprimer
  14. joli florilège... j'ai bien aimé : le mouchoir de moche ! pauvre rose!

    RépondreSupprimer
  15. Oh, j'ai adoré la chose onctueuse ! Tes billets sont doux, onctueux, riches ... Des sourires-fenêtres quand dehors la vie tremble, palpite et que l'on s'y perd un peu, qu'il devient nécessaire et bon de s'équilibrer en lisant un conte, en écrivant, en fabriquant des pots ou en câlinant son mari et son chien (J'espère que j'ai mis dans le bon ordre ...=^.^=)Bisous exempts de rouge à lèvre.

    RépondreSupprimer
  16. Je reviens tous à l'heure Véronica pour déguster tes mots et tes images. A tout de suite...

    RépondreSupprimer
  17. ah ton sourire ! qu'il est franc et doux , si en accord avec tes réponses .
    c'est amusant,je n'avais pas les mêmes questions de mon coté!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, Véronica.

    Si j'étais une femme, j'aimerais être comme toi.


    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  19. Si j'étais un conte... j'aurai dit Cendrillon aussi ;)
    l'image du lit breton me fait sourire ! tu n'aurais pas peur d'être enfermée pour dormir ? ça m'a toujours fait un peu peur les lits clos breton.
    j'adore l'histoire du mouchoir.
    Et j'aime ce que tu dis sur le bibelot :)

    RépondreSupprimer
  20. Tout est joli chez toi, alors le mouchoir de moche :)) je ne sais pas si c'est vraiment pour toi ! J'aimerais bien te voir en cuisine avec le grand torchon uni bien épais mais comme dit c'est de l'ordre de l'intime. J'aime beaucoup l'alliance du vert et du rose (si jolie rose rose) dans ton univers et puis la petite photo profil qui change, toute de joliesse comme tes images et d'aime haut !!!

    RépondreSupprimer
  21. Si tu étais un bijou...? D' or est déjà , tu serais tout cela à la fois...pas difficile ..hein..?!
    Toujours un régal de venir m' essuyer les pieds sur ton joli paille à son...parfois je ne frappe pas ..sauf aujourd' hui...elle est si jolie ta musique...:-))
    Tendresses d' un soir brouillard

    RépondreSupprimer
  22. A yet t'es revenue ma douce
    c'est beau tout ça
    de la meilleure eau
    du meilleur temps
    de bon temps

    je t'embrasse haut en couleurs

    RépondreSupprimer
  23. Au jeu d'émaux de vers y thés, ta sensibilité joue de biens beaux accords, le grave cotoie les envols d'aigus en cascade....un bien joli voyage muse/escale !

    Et Herbert te rends un joli hommage !

    Bisous réincar-nez !

    RépondreSupprimer
  24. Tu sais répondre aux tags ma chère Veronica d'une manière si poétique, si fée minine, si fantaisiste ... c'est un plaisir de te lire !

    Bises

    RépondreSupprimer
  25. De belles images de fée de tous les jours qui sait ajouter des grains de fantaisie.
    Des choix sourire et tendresse.

    RépondreSupprimer
  26. J'aime ce jeu avec les mots.
    Je suis assez d'accord au sujet des mouchoirs....

    RépondreSupprimer
  27. Merci pour vos commentaires, qui m'ont touchée !

    Je vous salue bien, du tag au tag !

    RépondreSupprimer
  28. Un très joli tag que tu as réussi "oh les mains" :)
    Ah si j'étais une Véronica ...
    Tout un joli programme !

    Gros bisous,

    Ana

    RépondreSupprimer
  29. Des réponses toutes en poésie comme tu sais si bien l'écrire !
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !