lundi 28 novembre 2011

Ode-parfum ...



Ode, par faim ...

Une eau de toile nette du matin ?
Est-ce in nez, chez toi, le goût du parfum ... ?
Un parfum de rose ? qui lave en deux ?
Après le bain ? après rase-âge, plutôt sauve-âge ?


Lourd ou léger ?
Ton cou marin, or aux marines ?
Florale ? boisée ? orientale ?



Espère-idée ? fou, j'erre ? chyprés oui chyprés ? de cuire ?
Fruitée ? muse-quai ? gourmande ?
à l'ambre gris et à l'iris ?
Parfum, suis gai, nez, ris ?


Je t'amande arrimerai ...



Fleur d'eau, rangée ?
Narcisse ou mimosa ?
La bergamote et le citron ?
Miel et tabac ?
L'as-tu bue heureuse ?
Délice de jasmin ?
Vanille et cannelle ?
Ile-langue-île-langue ?


Hâte à santal ! Hâte à verveine !
Patch-houle-lit ?
Vét'hiver tonka fève ?
Famille, tête, coeur et fond ?
La couleur départ-fin ?



Un extrait ?
_Oh ! dit Alise.Elle mit ses bras autour du cou de Colin et l'embrassa._Tu es un chic type ! dit Chick. Je ne sais pas comment te remercier, d'ailleurs tu sais très bien que je ne peux pas te remercier comme je le voudrais ...Colin se sentait un peu réconforté. Et Alise était vraiment en beauté ce soir._Quel parfum avez-vous ? dit-il . Chloé se parfume à l'essence d'orchidée bidistillée._Je n'ai pas de parfum ! ... dit Alise/_C'est naturel ! dit Chick._C'est merveilleux ! dit Colin. Vous sentez la forêt, avec un ruisseau et des petits lapins. 

BORIS VIAN, L'Ecume des jours.




_Si tu n'as guère l'un, tu as donc ... ? dix ors ? Air-messe ? Un garrot ? Chane-aile ? ô cache art-elle ? if saint l'or en ...ton eau pis homme ? Y as-tu goutal ? cher art-manie ...


_Non je n'ai pas tout, c'est dans l'air du temps ...car on ...mais j'aime le bal-main et le gui sur la roche...à l'an, j'y vins ...sur l'arpège et l'aromatic élixir des jours ...





Quelle est ta Grasse ? R'acanthe-moi !




27 commentaires:

  1. Petite j'ai toujours trouvé ça répugnant que l'on puisse aimer l'eau de toilette..... Puis un jour j'ai compris que ce n'était pas celle des wc... (100% vrai...)

    RépondreSupprimer
  2. Alors moi je change souvent :

    Egoïste de Chanel, Habit Rouge de Guerlain, Kenzopoxer de Kenzo,Eau bleue de Chanel,Obsession ,Escape de Calvin Klein...

    http://youtu.be/Z2TukyydbDM

    RépondreSupprimer
  3. A cent heures et cent jours je ne me passe de parfum que je m'encense sur peu car le nez grillé ce n'est pas mon fait.
    Les souvenirs ce sont ceux du coiffeur avec la lotion, qui provoquai l'émotion, la tête qui tournait après la coupe au carré.
    Les senteurs de l'eau de Cologne pourtant vers la Sologne natale était du genre de celles qu'on étale.
    Dans mon enfance j’aimai déboucher les flacons que disposait ma grand mère maternelle dans la chambre d'ami où nous dormions mon frère et moi
    émoi subtil, fragrance acre et plaisir du flacon dont on aimait la livrée.
    Plus tard je suis allé vers des choses plus construites et plus dense, du guerlain notamment et je m'y suis fait; en habit rouge je me prenais pour un de ces anglais face à blake dans la série
    mais le cuir ne me faisait pas hennir juste renifler et piaffer.

    RépondreSupprimer
  4. Coco mademoiselle.

    Jacques Polge est son créateur, il en parlera beaucoup mieux que moi:
    "En notes de tête, je me suis éloigné des notes classiques citronnées de l'envolée hespéridée de Coco pour ne garder que la fraîcheur, mais une fraîcheur plus abstraite. En coeur, la rose de Coco était une rose de miel, celle de Coco Mademoiselle est une rose fraîche, une rose du matin. Les notes de fond exprimaient une féminité sensuelle et voluptueuse, j'ai privilégié un charme décontracté et sexy, moins nocturne, avec un zeste de masculinité".

    J'aime à rappeler aussi ce conseil de Gabrielle Chanel : "Vaporisez sur tous les endroits où vous risquez d'être embrassée"

    Merci Véronica, pour les fragrances de votre billet, comme une petite languette de papier parfumée.
    Jolie soirée

    RépondreSupprimer
  5. Quand je suis femme, sur l'onde de l'iris, ils se retournent. Quand je suis "fillette" au quotidien, la douce odeur de gâteau à la vanille les titillent...

    RépondreSupprimer
  6. Sur ma peau...depuis toujours un seul parfum... Shalimar de Gerlain...
    Pour lui...Habit rouge du même Guerlain...
    Et les fragances qui composent ces parfums s'harmonisent très bien !!!

    RépondreSupprimer
  7. Coucou !
    parfum dans le cou, clou de girouette au vent entre les dents
    pour moi amor amor que j'ai reconnu sur photo ici !
    bisous !

    RépondreSupprimer
  8. Avec cette odorat-ble liste,on est au parfum de l'art de la séduction.
    Par contre,trop ou mal part-fumée,
    c'est la catastrophe!
    Je pré faire la douce heure et le nature aile....

    Bonne semaine Veronica!

    RépondreSupprimer
  9. Pour moi trois parfums :parfois la violette dès que la première pointe son nez. Fidèle à la mûre et musc le reste du temps sauf cet été ou j'ai craqué pour l'amande de Traversée du Bosphore.
    Quel billet parfumé. J'adore.

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas de barbe mais un "après rase-âge plutôt sauve-âge" me conviendrait :-)
    J'ai été longtemps a crocs d'une eau de toilette au chèvre feuille achetée à je ne sais plus quel cou vent. Mais de guerre l'un leur bleue gemme aussi et puis le sein du chat n'ailes :-)
    Tu as réveillé monnaie et mes envies de pare faim. Sur le site de Guerlain on te fait une consultation parfum, j'en reviens c'est beau à voir comme chez toi et ça donne envie d'y revenir comme chez toi !
    Bisou par fumé !

    RépondreSupprimer
  11. Bel exercice de style!

    « Le bonheur est le parfum de l'âme, l'harmonie du coeur qui chante. »

    de Romain Rolland

    RépondreSupprimer
  12. "Parfume-moi d'hiver, qu'importe le flacon ..." (Carole Bonnet)
    Parfume-moi de ta bonté et de ta bienveillance et la nature chantera dans le sillage de mes mots, jusque sous le grain de ma peau.

    RépondreSupprimer
  13. j'ai troqué les parfums pour les eaux de Bach et cela fait des années...
    mon nez me le rend bien ! et mon corps aussi !

    RépondreSupprimer
  14. Me voici parfumée et vitaminée pour une belle journée !
    Ton jardin est d'Eden...
    Les kakis poussent très bien dans le sud-ouest Véronica

    RépondreSupprimer
  15. Coco Mademoiselle a ma préférence mais allège tellement mon porte monnaie que ce n'est que de temps en temps.Lolita Lempika, une petit bonheur aussi!
    Bisous bisous juste à la vanille aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  16. Qu'il est bô et ô dorent ans, ton "extrait" de Boris Vian, de l'ecume des Jours!

    J'aime le pare fun..mon 1er fut Eau de Roche de Rochas, un cadeau d'un grand oncle, il m'a marqué pour la vie, arôme frais comme une eau de roche,avec un zeste de citron...et, il ne manque plus que les glaçons!!pour faire un cocktail râ fi nez!

    Depuis lors, d'autres pare funs...j'aime ceux qui sont capiteux et me conduisent aux cieux...

    Pour toi, un "Extrait" de Baudelaire

    Le parfum

    Lecteur, as-tu quelquefois respiré
    Avec ivresse et lente gourmandise
    Ce grain d'encens qui remplit une église,
    Ou d'un sachet le musc invétéré ?

    Charme profond, magique, dont nous grise
    Dans le présent le passé restauré !
    Ainsi l'amant sur un corps adoré
    Du souvenir cueille la fleur exquise.

    De ses cheveux élastiques et lourds,
    Vivant sachet, encensoir de l'alcôve,
    Une senteur montait, sauvage et fauve,

    Et des habits, mousseline ou velours,
    Tout imprégnés de sa jeunesse pure,
    Se dégageait un parfum de fourrure.

    J'aime Infusion d'iris, mais lange frui thé de mande a rime d'Ita-lie et d'ex traits de plantes de pays loins tains!

    Je t'envoie, Veronica, ces fragrances pleines de ré mi ni sens!!

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour, Veronica


    les orgues au parfum créent la délicate musique de tes mots qui sentent si bon la mélodie...
    Un coffret aux arômes je laisse à tes pieds...au pied de tes images qui parlent, comme un clocher en fête.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  18. le père fume et la mère odore
    mais les affres de l'olfactif active des points vitaux, reconnaissance et connaissance, tant il est vrai que nous fumes des nez avant que d'être des yeux et des mains, alors si le nasibus n'est plus à la hauteur du frontibus tout n'est pas perdu, il faut juste une rééducation qui devrait permettre de saisir bien plus de subtilité dans nos sphères ORL.Le nez n'est pas que cet édicule
    en forme de pédoncule parfois qui s'épanouit au milieu de notre face, ce n'en est que la partie visible et émergée (pas immergée)
    et les cavités , les parois nasales par où exhalent tant de bouquets est un remarquable senseur et censeur qui comprime, supprime mais n'annihile pas.
    En effet hautement vascularisé il peut provoquer des saignements mais pas la risée, sauf si une vague d'épouvante façon moutarde monte imprudente dans cette chapelle ardente.
    Ce merveilleux appareil est un épurateur qui règle la température et l'hygrométrie de ce que nous respirons via un pilotage pointu et si il se couvre de mucus souvent on croit avoir le nez sec mais bien sur pas creux, pourtant il vaut mieux trop l'avoir comme un nouveau sens.
    gloire à dit jadis à cette péninsule, il ne nous isole pas mais quand rissole dans la moelle
    un met gouteux il est de la partie.

    RépondreSupprimer
  19. Il était une fois...La petite " Jicky "...
    Sentant " L' air du temps" très favorable elle traversa le " Chanel " espérant retrouverau-delà de son "Intuition " " L' heure bleue " de ses rêves..!
    Pourvu qu' il ne soit pas trop " Égoïste " pourvu qu' il me redise : " Envie de toi " ..comme la dernière fois...Alors , il écartera mon " Voile de Jasmin "et avec un " Baiser " il passera autour de mon cou " Les perles de Lalique " que j' aime tant...:-))
    Ainsi J' entrerai , le coeur battant la " Chamade " dans son " Jardin d ' étoiles " et lui dans l" Opium " de mes songes " ...
    " Absolutely Irrésistible "

    RépondreSupprimer
  20. Si j'étais un homme je m'envelopperais d' Eau Sauvage Extrême...
    J'aime les parfums boisés, le cèdre, la fougère, les notes un un peu épicées aussi...
    Et pourtant je porte toujours un iris, cèdre,pêche abricot, musc blanc, magnolia, il est mon foulard du tous les jours....il s'enroule dans mon cou et mes cheveux...mon Ame Toscane...
    bisous vaporisés....

    RépondreSupprimer
  21. Fille de j'y me fut offert, à peine je fus femme
    Ne m'en embrume plus depuis ces jours de brume absence
    Tant il avait le pare faim du cadeau de l'amour

    Merci Servanne pour tes sent-bon que j'hume !

    RépondreSupprimer
  22. wahou!!! ça c'est un article!!!
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  23. Aqua velva, le matin en faisant claquer les mains sur les joues.
    Le premier parfum qui me vient à l'esprit c'est "Bien Etre" l'eau de toilette maxi format qui trainaît dans la salle de bain quand j'étais jeune ado bien avant que Drakkar noir et les autres apparaissent dans la force de l'âge pour disparaître peu à peu comme le son des cloches...

    RépondreSupprimer
  24. After chèvre, trop de mélange, ça sent le bouc ici!
    Je sors mon bouc lié, anti-odeur...
    Ou plutôt, odeur de femme tout simplement, celle que l' on hume dans les creux, dans les anses, les berges à mottes.

    RépondreSupprimer
  25. Waouh!!! J'aime les frangances d'Aime Haut...Chez moi ce seraient l'Ylang Ylang et la Vanne île!!!
    Je t'envoie mes amitiés par fumées...
    Bises

    RépondreSupprimer
  26. Quel merveilleux billet parfumé et toutes ces fragrances m'enrobent... je me régale de vous lire ;) chez vous et chez moi. Merci infiniment!
    Bisous aux belles senteurs :-)

    RépondreSupprimer
  27. Je me suis sentie parfumée par la musique des mots de Boris Vian !
    Tu connais mon parfum donc sans surprise, je n'en ai pas changé même si l'envie m'a frôlé parfois de
    redevenir une eau sauvage , ou une
    eau fraiche ou alors sentir encore une fois , le parfum de maman "Soir de Paris" ...
    Solène

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !