mercredi 12 octobre 2011

Mon Poulet à la noix !


" La vie est comme le fumet qui s'échappe de la marmite.
On veut y faire attention et, déjà, il n'est plus là."

Proverbe malgache.


Dans ma rubrique : la force des mets ...

La poésie des mets ... dans le jardin de la vie ...

Je vous propose mon Poulet à la noix  ! sauté au sel sec, ail, paprika, poivre, sucre, piment poudre et noix.
C'est tout simple à faire, très rapide et ça donne de la couleur et du pep's !


Un wok noir et fumant pour se mettre dans l'ambiance et assortir les couleurs ...
Des blancs de poulet émincés, ( et paix sur l'ater ... ) 
Du sel sec à sauter dans le wok brûlant, en remuant et la tête et la cuillère ... Musical !
Poursuivre l'opéra ... si on ...
Mettait un oignon ou deux échalotes à suer dans un peu d'huile d'olive.
Les épices suivent la danse, poivre, paprika, piment, les 3 p, une bonne cuillère à soupe pour le paprika, une ou deux noix écrasées pour le craquant, piment léger léger le doigt, ail ail ail ne pas oublier, les 3 aulx.
Comme tout est bien chaud et parle en chantant ( tchiiiiiiiiiiiiuuuuuuuuuuuuuuououou...) faire dorer les morceaux de poulet qui se fondront à la chaude couleur rouge-orange ...ça cuit vite, remuer, goûter, goûter, remuer, ajouter une touche de sucre en poudre, remuer, goûter, ne pas terminer avant d'avoir servi ...le résultat doit être sec, bien tenu, pas de sauce longue, juste comme un bol hot  !
Avec du riz nature, une feuille de coriandre. 




Bon appétit !
Au fait, et pour l'après-rot ? 

43 commentaires:

  1. ça tombe à pic, j'ai tous les ingrédients et me réjouis pour les saveurs, les odeurs et le craquant des noix pour midi ;-) J'aime faire à manger.
    Merci Véronica !

    RépondreSupprimer
  2. Miam ...
    Bisous gourmets pour la belle cuisinère, généreuse, passionnée, curieuse ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Désolée , je reviens l'assiette vide ;)
    Non, je voulais simplement te dire combien j'aime ton nouveau jardin. Toutes ces photos en lisière là à droite, et les mots déposés... on suit ton fil, doucement, on cueille tes couleurs le long de la page ...j'aime beaucoup!
    Bises en bleu du jour

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Veronica.

    Ce sera un gin...bien glacé.

    Merci beaucoup pour ce fumet des mots.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. je t'imagine en cuisinière avisée et déjà j'ai l'eau à la bouche rien que de te voir faire ! quand viennent les couleurs et les saveurs, je craque!!!
    mise en appétit efficace, je m'en vais faire à manger !!
    bonne journée, biz

    RépondreSupprimer
  6. Marie Curry...Quel bol!

    Pour l'apéro un Mojito glacé!
    Et le plaisir de se réunir tous, autour de ta table de jardin.
    Belle journée
    Maia

    RépondreSupprimer
  7. Je crois que sur ce plat là, je resterai à l'eau.

    RépondreSupprimer
  8. Si bon des mets ce blanc minois bien cui-cui-cui qui riz!(Et un peu de vitriol... Non !)
    La gourde demande en moi est tout oui!

    Plein de rizous!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Claire-Fo,

    Mais c'est que tu gazouilles bien ! rires, je te vois bien ouvrir le bec ! tu l'auras ton riz' hot-eau ! la prochaine fois ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. Laurent,


    Cher oenologue, tout à l'eau alors ! merci de ton conseil ! point trop ajouter de degrés à ce qui enflamme déjà beaucoup ! ce plat se suffit à l'huile-même !

    Une tisane au rot-marin peut-être ?

    RépondreSupprimer
  11. Maia,

    Au bal des épices, je demande la rose et le safran, muscade et l'origan et la noix de carry ... et quand la moue tarde à me monter honey ... je réclame un peu de miel !

    " Un mets doit être un régal pour le regard, l'odorat, le goût bien sûr_mais aussi le toucher, qui oriente le choix du chef dans tant d'occasions et joue son rôle dans la fête gastronomique. Il est vrai que l'ouïe semble un peu en retrait de la valse; mais manger ne se fait pas en silence, non plus que dans le vacarme, tout son qui interfère avec la dégustation y participe ou la contrarie, de telle sorte que le repas est résolument kinesthésique. " Extrait d'Une gourmandise, de Muriel Barbery.

    Avec plaisir, autour de ma table de jardin avec un mojito glacé !

    Belle journée aussi !

    RépondreSupprimer
  12. Marty,

    Merci, juste au service des mets ... tout simplement ...

    Qu'as-tu fait de bon à manger alors ? sourire

    Pas de goût lâche ? du pot-âge ?d'amuse-gueuses ? de vols-ail ? de sand-witches ? les saucières de l'amer ...

    Pour ce soir, je propose un délice d'épines-art !

    Bonne journée aussi !

    RépondreSupprimer
  13. Pour l'après rôt ou l'avant, un Lambrusco. Chez moi, hier, une tarte aux carottes et oignons, et léger nuages de cumin, sans oublier une louche (petite) de crême pas trop fraîche... à vos souhaits...

    RépondreSupprimer
  14. Ça ouvre l'appétit. Et j'adore le poulet en plus. Miam miam

    RépondreSupprimer
  15. aïe aïe aïe !! ne pas oublier les 3 aulx !!!
    le plus simple, tu prépares, j'arrive arrive avec des fleurs et on déguste ensemble !!

    RépondreSupprimer
  16. Aie aie aie... j'aime point trop l'ail mais tout le reste me plait bien... particulièrement cette couleur dorée qui s'habille d'automne. je note. Merci ma belle.

    RépondreSupprimer
  17. ça donne bien envie d'essayer.....
    J'aime beaucoup le poème de Juarroz sur le rêve...merci de me le faire découvrir

    RépondreSupprimer
  18. Poulet aux noix et pas à la noix, on ne se noie pas dans les explications
    c'est direct et facile, je sens que je vais me régaler.
    Merci

    RépondreSupprimer
  19. Quand le poulet perd les aulx il est à point !

    RépondreSupprimer
  20. Pour faire passer le poulet, même sans sauce blanche, on peut entamer un flasque de vin blanc parfumé, pas du sancerre parce qu'il suce vite, mais il y a tant de variétés qui ravigotent

    RépondreSupprimer
  21. Le jour où le poulet tiqua il avait avalé un truc pas net, chaussant ses bésicles il picora alentour pour se rassurer

    RépondreSupprimer
  22. J'aime,que dis -je,j'adore la cuisine vietnamienne et chinoise,bien que j'ai une préférence pour la première,plus raffinée et plus subtile,j'évite cependant les épices à outrance que je supporte fort mal..." dis -moi ce que et comment tu manges..."

    RépondreSupprimer
  23. Chris,

    Merci, mets ...Tu es mon hôte ! et je suis ravie que tu apprécies mon nouveau jardin ...

    Bisous curry eux !

    RépondreSupprimer
  24. Fifi,

    Merci, je me réjouis que tu aimes faire à manger ! moi pareil, et ne me suis jamais lassée depuis le temps ... Tout simple, je fais avec ce que j'ai sous l'âme, hein ...

    Le simple est l'ami du bien souvent ...

    Pensées dix, teint gai !

    RépondreSupprimer
  25. Lou,

    Je ne connais pas le Lambrusco !

    Miam cette tarte diététique ! mais pour la crème, pas si fraîche que ça ... hum voyons, de la crème rèche alors ! rires

    Merci pour l'échange d'aime haut !

    à vos sous-haies alors !

    RépondreSupprimer
  26. Gilbert,


    Toujours une petite musique pour guider l'âme, hein, en cuisine et ailleurs !

    RépondreSupprimer
  27. Armando,


    Vous m'en voyez ravie, dégustez !

    RépondreSupprimer
  28. Lautreje,

    Ah des fleurs ... je les aime tant ... alors ça marche, tape ! sourire

    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  29. Oursonne,

    Tout simple ma chère Oursonne, le repas minute clef en main ! mais avec beaucoup de coeur, toujours !

    Tu n'aimes pas l'ail ? grrr, viens faire un tour dans le sud-ouest, tu verras comme il est bon l'ail roseuh de Lautrec ! et comme il remonteuh l'immunité !

    Pensées digestives et tendres !

    RépondreSupprimer
  30. Thierry,


    Heureusement que je n'avais pas songé que le poulet perd les eaux ! le pauvre vous m'avez fait rire ! C'est juste en plus, bien sec, bien cuit donc, il est à point, et point besoin de sauces ravigotantes ou autres ravigotes à la baie-chamelle, il se suffit à lui-même !

    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  31. Gazou,

    Merci pour Juarroz, et pour ton regard Gazou, en toile de nuit, je te salue !

    RépondreSupprimer
  32. Eastsidestory,

    Je comprends tes goûts, moi-même passionnée de cuisine exotique et asiatique en particulier, cependant je supporte moins les épices avec l'âge !

    RépondreSupprimer
  33. Merci dêtre venue "humer la vanille" tu me diras pour les bronches avec "oaum":) J'aime ce crépitement dans la marmite, je ferme les yeux et imagine l'agréable effluve pimentée....Je t'embrasse en t'offrant un bouquet de vanille tressée!

    RépondreSupprimer
  34. Oh, Toulouse n' est pas loin, moins d' une heure de voiture, j' arrive avec un blanc du Domaine Belmont!...

    http://www.domaine-belmont.com/domaine.php

    RépondreSupprimer
  35. je sens l'odeur
    je vois tes couleurs
    toujours douceurs
    ah les belle images !!
    je t'embrasse bleue !!!!
    belle belle journée

    RépondreSupprimer
  36. C'est marrant, je viens de rechercher des recettes de poulet. La tienne tombe à pic. Après rôt? pourquoi pas une Grimolle? (recette du Poitou immortalisée par le dessinateur anglais Glen Baxter et son célèbre lancer de grimolle.

    LA GRIMOLLE (recette Poitou-Charentes)
    Pour 6 personnes :
    4 grosses pommes 6 c à s. de sucre 7 c à s. de farine 2 œufs entiers
    3 c à s. d’huile 5 c à s. de lait 1 sachet de levure alsacienne.
    Mélanger farine + levure + sucre.
    Incorporer les œufs et l’huile.
    Puis le lait peu à peu pour avoir une pâte onctueuse.
    Peler et vider les pommes, les couper en grosses lamelles et les ajouter à la pâte.
    Verser dans un moule bien beurré.
    Cuire 20 à 30 m. à four 180° (6)

    RépondreSupprimer
  37. Mmmmmm, miam, miam. Ce poulet donne bien envie. Ça tombe bien, j'ai des noix fraîches. Il ne reste plus qu'à attraper le poulet. Je te tiens au courant quand c'est fait.

    RépondreSupprimer
  38. Je t'imagine si impatiente de bien faire , de le réussir ce poulet , que les invités soient heureux et amoureux de ta cuisine accompagnée de mots si beaux ...
    récites-tu des poèmes en préparant ce plat ?
    pour moi, ce serait sans ail !!
    Comme dans mon jeu, j'arrive en roulotte alors garde-m'en un peu !!
    si peu !!

    RépondreSupprimer
  39. Je prends sans hésiter!!! une telle débauche de sonorités, coule heures, sente heurts de sel dans la poêle ne peuvent que m'en chanter!
    g

    RépondreSupprimer
  40. Oh!!
    Je vais essayer !! j' ai déjà les noix de mon noyer à domicile reste à trouver ...mon poulet..:-))
    Poutoux tchiiiuuuouuu

    RépondreSupprimer
  41. Oh que j'aurais aimé m'inviter à ta table avec un délicieux plat comme tu nous le présentes aujourd'hui !
    A l'après-rot, peut-être des samoussas ou des achards de légumes, comme tu veux !

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !