samedi 15 octobre 2011

L'ode-vie pamplemousse !


( J'ai posé sur mon vase une fleur de mille Pères Tuis ... )


Tu veux que ton intérieur sente bon ... et soit assez-nid !
Mais des sentes naturelles et fleuries ...


( J'ai posé sur mon vase une fleur de Soeur Hise ... )


Sens, par faim de Sainte Aise !
Prends un flacon pulvérisateur vide ( "bulle verre hisse hâte heure"ou un pschitt de jardinier )



Remplis-le d'ode-vie de ton choix (ici de lave-ode cas ) ... à laquelle tu ajoutes de l'huile essence-ciel de pamplemousse bio ( tu peux essayer à l'amande à rime de vie ). 



Pas de besoin de faire mousser, retourne ton flacon de promesses ... et rafraîchis ton " hâte-mots-sphère intérieure", tu verras ! tu m'en diras des nouvelles !

PS : Y a -t-il une partie de ton coeur que tu aimes  ou pas ? et comment le purifies-tu sinon ?


( J'ai posé sur mon vase mon grenadier en fleur ... )

22 commentaires:

  1. Attention aux vapeurs des sens, ou à la part des anges... tout est dans l'air !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien aussi les cent heures de pain et de la citron-elle!Le mène-âge,c'est essence-ciel!
    Part fumée part,que je mes vapes hors!!!

    Bonne fin de semaine!
    Bravo!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. hi... l'amande à rime.... moi je préfère l'amande à mer...mais ta musique m'intrigue... je cherche d'où elle vient.... les rythmes me font penser à Angelo Branduardi : altro ed altrove

    J'ai aimé un morceau de rêve entre les mains.....
    et l'autre poète René Char....un nom douloureux...c'était le nom de la rue où se trouvait ma maman dans une maison médicalisée...
    j'aime tes photos... elles sont très douces..
    Bises Véronica

    RépondreSupprimer
  4. Beau pschitt d'art Borée sens épure
    pampres, mousses, lichens et vodka
    pour une fraîcheur toute sibérienne
    et un Nord retrouvé, trésorticultivé.
    Arborescence... goûteuse réminiscence...
    sans vouloir déranger la Sainte Aise qui,
    art buste de plein gré
    n'est pas si facilement perdue bas-bleu
    A l'heure actuelle, tous les recoins de mon coeur
    sont mes biens aimés
    les faces, cachées ou non, de sa sphère
    luisent de l'eau la plus pure,
    une cousine soi niante mais passionnément altruiste
    l'a bien gai rit
    tous miasmes, pensées toxiques et croyances limitatives effacés, gommés
    Pschitt...

    RépondreSupprimer
  5. hic ! lave-ode cas y en a pu !!
    ;-)))

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Véronica
    Wouah ,votre façon de vous exprimer tous par lapsus !
    J'apprenais bien ce que tu disais pour le retenir ,en plus c'est supzer beau,mais alors je suis incapable d'en décrocher un
    Je te souhaite une bonne journée
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  7. Un pot pour riz, zeste d'or ange, clous de girofle, muscade et petites pommes de pins !

    Il faut que j'essaye ta recette !!

    bisous pare-fumée !

    RépondreSupprimer
  8. Original ton vase jaune à col de fleur ! Et ta recette à base d'huiles essentielles. Je connaissais le mélange "lavande, pin, romarin, menthol" que j'utilise quand j'ai le nez bouché, mais le pamplemousse a l'air d'avoir bien des vertus dynamisantes et rafraîchissantes. Avec le rosé, il est agréable aussi ! Purifier le coeur, c'est une autre affaire ... Une petite cure de silence et de nature. Bon dimanche sous le pamplemoussier rose !

    RépondreSupprimer
  9. une bonne idée..toujours sympa ton écriture
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, Veronica.

    Mais tu es dans le vase, devenue parfum, sente multiple traçant ton destin...

    Merci beaucoup pour cette fantaisie au féminin.

    Bon dimanche.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. Chérir un coeur poudré de patiences et de générosités, quand les étamines bleues mère s'ouvrent en tendre corolle, prêtes à accueillir ...
    Merci pour ta fantaisie, tes regards, tes sourires, ton jardin d'Aime-Haut
    Bises dimanche serein

    RépondreSupprimer
  12. bonjour Véronica, la curiosité m'a pousser jusqu'a ton blog par l'intermédiaire du blog de Claire...quel bon moment j'ai passé à te lire...entre rire et sourire...un gros coup de coeur pour ton blog...
    je reviendrai avec plaisir..
    je te souhaite un beau dimanche

    RépondreSupprimer
  13. Pour que ma deux meurt soit assez-nid,

    De mante sot vage, un pas niais d'eau zier ai remplie

    Mes arrhes moires de la vende, corps sois ze et pro vent seule, je suis

    Et tout sent l'art maux nie!

    Bis zous, fleur de pas radis!

    RépondreSupprimer
  14. le pare fin de saint thèse ne nous coupe pas la chique, ni ne nous hausse du col, même s'il fait mur rire nos aises sens.
    le vase heu ça ne laisse jamais un différent mais l'eau pack est souvent cité dans un mixte élu et pas minant.
    J'aime la colle blanc mais sans fat rime, car pour l'ample mousse il faut battre plus qu'un couple...d'heure
    Hâte mots sphère ce n'est pas con finement mais où verdure nait il y a reste à aspiration et le bulle âge n'est pas ras le bulbe

    RépondreSupprimer
  15. André Breton dans son recueil Le revolver à cheveux blancs a dit :

    "L’armoire est pleine de linge
    Il y a même des rayons de lune que je peux déplier".

    RépondreSupprimer
  16. citronelle et lavande sont essentielles !

    RépondreSupprimer
  17. coucou,
    trés joli talent,
    jouer avec les mots..
    c'est si beau..
    j'en suis bien incapable,
    ce qui ne m'empéche pas d'apprécier à sa juste valeur..
    les pirouettes, (cacahuétes) des autres....
    merci, d'etre passé en mon univers...
    belle et douce soirée a toi..
    bzzzzz claire

    RépondreSupprimer
  18. ha..
    j'oubliais..
    je suis fan
    du papier d'ARMENIE....
    RE bzzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  19. La Veronica parfume son isba à la Vodka !!!!..non mais alors là que ne verra t'on pas ?....J'en ai les sourcils haussés!!!
    sobres bises du matin!!!

    RépondreSupprimer
  20. Et si on le remplissait d'eau de vie ?
    Le parfum de la rose mêlé au jasmin me sied bien ...
    A voir en mélange :)

    Bisous A ROME ATTISÉS :)

    Ana

    RépondreSupprimer
  21. une confiture de mots, je me régale par avance, mais comment en choisir un, un seul quand ile en est tant qui résonne si agrablement à mes oreilles comme"gélinotte" ou "griotte"

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !