mercredi 19 octobre 2011

Angélique, marquise des songes ...




"Quand les rêves rient sous les dredons de plumes, ce sont tous ses souvenirs qui tintinnabulent ...


Les qu'on porte haut dans les jardins du corps et dont le coeur sans doute a gardé la mémoire  ... ceux qui rêvent encore ... 
En beau pré sage, Le banquet de "Partons ..." 
Aimer ...
Au bois d'orge flottant, les yeux à l' angélique, à peine une respiration ...
 Telle marquise des songes, la belle acalurée retrouve les saveurs sucrées de l'arc-en-ciel.
  L'horizon de ses ... qu'on fit d'amour ... Son craquant, son croquant, ses musiques, ses silences et le petit piment qui jouait sur sa langue. 
Elle repêche ... Brassées papilles, coulées douces à peau de souffle  ... La moelle de ses eaux ...
Sur le bateau de joues, près du bigaradier qui les transportait, ces parfums de relation, de générosité où chantaient  la vanille, la framboise et les cuivres, la figue violette et le pétale de prose, la poire belle aile-aine qui mêlait bas aux arts-homme tabac ; la rose et la griotte, la cannelle, la mangue et la pomme puis le goût de girofle comme autant de miscellanea de cassis, de nougats, de pulpes et de pains chauds, froufrous de la passion qui levaient en parfaite harmonie
Les linges et l'espoir allongés sur le même divin ... 
et les lits hou la la ! quels voyages melliflus !
 Soleils osés-nids ... Rouges écarts-lattes ... Crèmes de nu-âge ... 
 Sous les sirocoulis, au vent qui les aimait,  les vaisseaux libres, c'était compotée ose sur la voie lactéeAu partage des hauts, comme la pêche était bonne et la moisson gourmande ...
Les redondances de l'amour, qui vivent d'eau fraîche, ça mange pas de pain mais ça en redemande !
" On fait agar-agar ? " ," Carabistouille ! Arrête, ça pègue ! " disait-elle ensuquée de baisers, fleur de rires à la bouche ou " Fais-moi des bedures ! "  mais elle riait plus fleur " Embrasse-moi en corps !  " Non c'est cucurbitacée ! "
 jusqu'à maturité où son ventre-fontaine pleurait comme la joie ...

Plus tard, après la fête ( car la chute était née ) quand les corps à langue y planaient piani piano sous les dredons, c'était la faim du rêve ...
Mais il restait toujours, sur le coin de la table, la confiture de phrases ... et la cuillère à pot  ! "

Extrait de La confiture de phrases, Mets-mots avec les vôtres ...
Veronica, 19 octobre 2011.


PS : Vos mots sont en rouge confit,
J'ai pris quelques libertés rapport à vos mots mais si peu, j'espère n'avoir oublié personne et j'espère que vous aimerez ...
Je vous recommande : "  et les lits hou lala !" posologie : tous les matins au lever, le chanter cinq fois dans sa langue, ça met de bonne humeur ! )
Ma confiture préférée ? la confiture de fraises, notez que je n'ai jamais prononcé le mot ... sourire


31 commentaires:

  1. La vie en musique... que du bonheur ..

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Y'a pas d'mots!
    Quelle merveille, on s'en pourlèche les babines, on grimpe sur la chaise qu'on a posé sur la table, on tend le bras comme un damné, à en perdre l'équilibre, on attrape le pot et là , d'un doigt goulu on trempe dans le nectar de mots, on en savoure les subtilités, les arômes d'agrumes, la légère acidité, le craquement sous la dent du sucre cristal de la grammaire.
    Du talent gastroMOTmique en un tour de cuillère à pot !
    Bravo à vous et à tous les "ingrédiens".

    RépondreSupprimer
  3. Non... en effets... t'as pas dit "fraise"... mais y a toutes celles du "Jardin des Délices" de Bosch dans t'aime haut frais à la limite de la débauche :))
    Ventre Saint Gris !! L'y vas pas avec le dos de la cuillère dans l'peau d'pêche en verre galanterie l'Angélique...
    Quoique, un dos bien galbé, bien convexe mais pas trop susceptible, présentant une bombe généreuse, raisonnablement explosive, fait la cuillère bien cambrée, prête à la plénitude...
    Faut bien ce genre de cuillère un peu louche pour une confiture aussi riche et complexe...

    RépondreSupprimer
  4. De rire , belle marquise mourir vos mots me font ..!!
    Je vous suis la plus obligée du monde de m' avoir fait découvrir votre prose...vous savez si bien compoter les
    mots...!!
    Par cette soirée frileuse , permettez madame que je vous salue...continuez de nous enchanter..:-)))

    RépondreSupprimer
  5. C'est superbe. Quelle esprit inventif ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  6. Adorable élixir de mots à faire da nez une sein te!..et les lits hou la la! Je les essaierai à deux mains, adorable marc cheese!

    De flan bois ians bis zous, chère Veronica!

    RépondreSupprimer
  7. "et les lits hou la la"... voilà une confiture plutôt holé holé... qui ne nous bassine pas et chantonne à plein pot... Marquise des confitures, je vous fais compliment de votre histoire !
    Des bisous au sirop d'orgeat et au lait d'amande !

    RépondreSupprimer
  8. Ça pègue! c'est bien une expression du sud-ouest

    RépondreSupprimer
  9. Zut j'ai fait une tache de confiture sur un coin de mon chemisier... Mais Dieu qu'elle était délicieuse, d'ailleurs y en a pu...

    RépondreSupprimer
  10. Coucou ma belle !

    " On fait agar-agar ? "
    :))
    j'adore !
    ah délicieuse poétesse, si tu n'existais pas, faudrait t'inventer !!!
    gros gros bisous !

    RépondreSupprimer
  11. J'aime tout surtout ta confiture en "pétale de prose". Si tôt, c'est dans le lit, un délit, un délice...suzâme

    RépondreSupprimer
  12. Une magicienne des mots et de la musique, merci pour cette version du concerto avec l'oud. Amitiés

    RépondreSupprimer
  13. Ce mât teint aux couleurs de l'or-or, j'ai étalé là, gelée d'oeuvre, ah ! ce que je m'en suis délectée !

    baisers sucrés

    RépondreSupprimer
  14. Quel travail fabuleux tu as exercé là, félicitations, j'adore cette confiture de mots !
    Bonne journée
    Bisous bisous collants

    RépondreSupprimer
  15. Félicitation pour cette recette de confiture ,le matin sur la tartine une petite couche de mots!! que c'est sympa .
    Merci pour ce beau partage .
    Douce journée.

    RépondreSupprimer
  16. c'est délectable!je m'en lèche les babines de ta confiture !

    RépondreSupprimer
  17. Attention quand ça dégouline trop, la confiture!
    http://www.dailymotion.com/video/x1smbz_freres-jacques-la-confiture_music
    :)

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, Veronica.

    Je n'aime pas la confiture.
    Mais cette confiture-là, je m'en barbouille, je la hume, je la regarde je la lis et je la mange...

    Pot de vie
    Pot magique.
    Toi, quoi..
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  19. Comme le petit carré de coton fleuri qui devient rond quand on l'élastique sur le couvercle, ta Poésie est Magie
    Ton bocal de mots sur l'étage erre
    Merci Fée Servanne

    RépondreSupprimer
  20. Mais quelle delectable marmelade de mots aimés...tout est là..la gourmandise,le jeu,le sucre et l'acide des mots entre eux..c'est beau ,ludique et joyeux Ma Veronica!!ta confiture de Bedure me laisse pantoise!

    RépondreSupprimer
  21. Quel créativité. On lit ce texte en chantant. Superbe.

    RépondreSupprimer
  22. Bravo!Je suis cent mots!D'ailleurs j'ai la bouche pleine de confiture.Prise en flagrant des lits...c'est la déconfiture!

    Une louche de bisous!

    RépondreSupprimer
  23. On aimerait que ce confit dure toujours. Grand bravo.

    RépondreSupprimer
  24. De jolis mots, de belles couleurs et des douceurs; tout pour me plaire...
    Quant à la musique, j'adooore!
    Merci pour ce délicieux partage et très belle soirée

    RépondreSupprimer
  25. Oh que ton enchantement nous fait du bien !
    Mais comment fais-tu pour être si rapide en mots et confiture de mots ? Tu écris la nuit ?
    Continue, je te suis ! Et un livre, c'est pour quand ?
    Bises avant d'aller écouter les madrigaux de Monteverdi.

    RépondreSupprimer
  26. Tes jolis mots en rose confits, je les ai mis dans un flacon précieux, sur ma table de nuit, près de là-bas jour!!

    Plein de bisous tendres...oh! j'ai de la confiture de fraises sur mes lèvres gourmandes!

    RépondreSupprimer
  27. Bravo pour ces mots que tu sais si bien faire chanter et rimer. Respect bien bas car ce n'est pas facile surtout quand il faut y placer les mots des copinautes. Ma confiture préférée : la marmelade d'orange.

    RépondreSupprimer
  28. quelle confiture alléchante, le mélange est parfait

    RépondreSupprimer
  29. Ah comme le partage à petits bouillons offre beau confit de mots ! :)

    Bravo à tous et bravo à l'artiste pour la confiture !

    RépondreSupprimer
  30. je ne sais ce que le vers tue mais dans l’angélique il n'y a pas de millet, mais le demi est une vertu cardinale, le vert oriente et aimante, si le salé est dans le bleu je vous laisse à penser pour ce qui est du sucré!
    Hagard j'étais avant de voir resplendir dans sa translucidité le gel en pot, le gel if bandait de toute sa force son arc céleste, la guerre des courges venait d'éclater et les chutes nées avaient quelque chose de Niagara, à force de s'égarer, la viscosité faisait son oeuvre.

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !