jeudi 22 septembre 2011

La cuisine à la mûre ...


Onze heures, un matin bleu comme une rose, j'avais préparé, pour la maisonnée du soir, une soupe de poireaux ( de la fibre de vert ... ), un poulet en croûte de celle qui aime mettre des lauriers sur le dos des chairs tendres ... et mon gratin d'espérance ( ces pommes qu'on ramasse dans la terre avant de les cuire longuement sous les flammes de l'âtre ) ...


Elle s'était assise l'air de rien, touchant la motte de beurre d'un geste craquant de biscotte et, dans son sourire baissé humant le fumet d'or du four qui sonnait fièrement, je percevais salive et désir d'y goûter.
" Tu veux une cuillère ? Prends ce bol crème !"
Il n'est pas d'heure pour manger l'amour ...


Elle s'agitait doucement, tournait sa perle au majeur, le sourire à la livre, me demandait de monter le son ( l'habitude de déjeuner avec La Traviata ) chantait l'aime haut de tout son coeur.
Je la voyais heureuse, sauçant, d'une main précieuse et animale, jusqu'au dernier brin de thym son assiette gourmande.
" Tu aimes ?"

Son oeil de jais, vif, jet de verre poli et de vie qui n'étain ... pas celle que l'on pensait ..., remuait comme on remue de plaisir conscient le bonheur de l'instant, elle vibrait ... Et pudique, n'ayant pas le regard d'ivoire ...je savourais ma chance de la garder, porcelaine, quelques minutes en corps, dans ma cuisine ... Je la resservais.
" Un dessert ? j'ai fait un trésor d'amandes à la mûre ...


Comment la retenir, je savais faire le charme d'aime haut. Elle me savait trop bien !
_ Non ma chérie, je dois partir ...
Son départ aussi précipité qu'un accent sur mon âme ... me laissa une joie profonde, secrète et mère veilleuse ...

Veronica, in La cuisine d'Aime Haut.

16 commentaires:

  1. Bonjour, Veronica.

    Quel mélange harmonieux pour offrir un trésor de mots en forme d'amandes.
    Je sais qu'elle a tout mangé.
    Alors j'en redemande
    Tu fais toujours tout avec tant d'amour.

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est touchant! " La beauté des mots, des sentiments "
    Je t'envoie toute mon amitié
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Savoure-heureux!!!!
    Et ce joli ruban pour le retenir par la pointe du coeur....le lien est solide!

    Calinsss!!!!

    RépondreSupprimer
  4. On boit et on pleure tous la même eau.

    Commenter c'est construire des ponts.

    Par un de ces ponts, je suis arrivé ici.

    J'en construis un qui part d'ici vers...

    RépondreSupprimer
  5. j'aurais aimé être "elle" pour écouter en vrai le charme d'aime haut....et goûter à ta cuisine en écoutant la traviata...onh... un dessert d'amande à la mûre...?? Véronica, tu es un être exceptionnel......tu as dû naître dans une rose...
    "
    Je regarde Séraphine" ce soir à la télé... une femme passionnante aussi...
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Elle est repartie, emportant les pare-faim et les miettes-oiseaux dans son tablier, l'oeil fondu de tendresse et la chaleur de l'âtre serré tout contre elle...
    elle s'était nourri du bonheur instant, du quotidien des simples et des saints plis cités...retrouvant dans le gratin d'espérance le souvenir de ses jours heureux....
    Merci pour ton texte magnifique !
    Je t'embrasse
    Myette

    RépondreSupprimer
  7. Merci les amis ... touchée

    J'ai regardé Séraphine aussi Loula, hier soir à la télé, merveilleusement joué par Yolande Moreau, quelle actrice n'est-ce pas !

    Je vous embrasse bien fleur !

    RépondreSupprimer
  8. Délicieuse Véronica ! Je suis petite souris dans la cuisine et je savoure tes mots amoureusement cuisinés !

    RépondreSupprimer
  9. j'étais là,dans cette cuisine des bonheurs,à écouter rire les coeurs.

    RépondreSupprimer
  10. Poésie du quotidien ! Un bien joli blog en images et en mots !

    RépondreSupprimer
  11. Amour salé ou bien sucré dans le don et le partage.
    Il est beau cet amour
    Et tes mots sont délicieux

    Et comme j'aime ce début d'automne au gout d'été :)

    Je t'embrasse

    Azur

    Grrr je ne parviens pas à poster mon commentaire avec mon profil donc je deviens anonyme :)

    RépondreSupprimer
  12. Quel délice ! Quel bonheur gourmand à te suivre, à lire t'aime haut, à ressentir ... on voudrait s'asseoir là sur un coin du jour, discrètement, pour goûter tes trésors, pour chaparder quelques senteurs, quelques saveurs, pour profiter un peu de ce duo, si tendre si beau !
    Ah je veux bien moi payer une amende à la mûre pour délit de gourmandise devant tes mots :)
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  13. Tu cuisines pour les yeux,
    pour le coeur,
    pour nos sens,
    pour le plaisir,
    pour l'alchimie Véroniquienne qui te va si bien ...
    Je me suis régalée :)
    Eh oui et cela m'a fait du bien :)

    ANA

    RépondreSupprimer
  14. j'ai choisi bâbord amure pour virer de bord sans verser dans le tri et bien leste monter des œufs

    RépondreSupprimer
  15. Photo de rose aux replis éblouissants sous un azur tellement intense : rappelant à la fois la brillance de la broderie et l'éblouissement d'une "toile de maître" peinte sur le motif... Elle est magnifique !!!

    RépondreSupprimer
  16. Je ne t'ai pas quitté des yeux pendant que tu concoctais cette cuisine d'amour et de de tendresse,
    où tu te donnais toute entière pour le bonheur de l'être cher - et sublime moment en écoutant la Traviata ....
    magnifiques instants avec le miel d'aimehaut !
    Solène

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !